Publié le 22 octobre 2020

POLITIQUE

Covid-19 : Jean Castex met 46 millions de Français sous couvre-feu

Face à l'évolution "rapide et préoccupante de l'épidémie", Jean Castex vient d'étendre le couvre-feu de 21 heures à six heures du matin dans 38 départements supplémentaires pour un total de 54. 46 millions de Français sont désormais concernés. Les effets ne seront visibles que dans deux à trois semaines mais le gouvernement espère éviter un nouveau confinement et appelle à télécharger l'application "Tous Anti Covid" après l'échec de la première version.

Jean castex covid 19
"Tant qu’on n’est pas touché, on se croit intouchable mais le virus concerne tout le monde", a insisté Jean Castex.
Ministère

Vendredi 23 octobre à minuit, 46 millions de Français seront soumis à un couvre-feu. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre Jean Castex lors d’une conférence de presse. Après l’Ile-de-France, Lille, Rouen, Lyon… les habitants de 38 autres départements vont devoir rester chez eux de 21 heures à six heures du matin pour six semaines. Parmi les départements concernés, on compte la Loire, la Marne, le Pas-de-Calais, le Vaucluse ou encore la Meurthe-et-Moselle. Il faut dire que l’Europe est redevenue, ces dernières semaines, l’épicentre de contamination du Covid-19. 

"La deuxième vague est là. Nous observons aujourd’hui une progression rapide et très préoccupante de l’épidémie dans tous les pays européens. Nul n’est épargné. Disons les choses clairement : la situation est grave. Elle est grave en Europe, elle est grave en France", a rappelé le Premier ministre Jean Castex. Au total, 54 départements sont désormais placés en état d’alerte maximale.

"Le nombre de morts va continuer à augmenter"

Comme pour provoquer un électrochoc, le chef du gouvernement a insisté : "le mois de novembre sera éprouvant" et "le nombre de morts va continuer à augmenter". Les chiffres sont en effet alarmants. Chez les plus de 65 ans, le nombre de cas a triplé. "Tant qu’on n’est pas touché, on se croit intouchable mais le virus concerne tout le monde", a souligné Jean Castex. Le taux d’occupation des lits de réanimation par les patients Covid a dépassé les 44 %.

"Le virus circule moins vite qu'au printemps dernier mais sa diffusion est croissante et dans des proportions alarmantes", a prévenu le ministre de la Santé, Olivier Véran. "Au mois d'août, 10 malades étaient diagnostiqués pour 100 000 Français et désormais ce sont environ 250 malades pour 100 000 Français et pour certaines villes comme Saint-Étienne, ce sont 800 malades pour 100 000", a commenté Olivier Véran.  

Éviter un reconfinement

Pour "gagner du temps" dans le traçage du Covid-19, l’application StopCovid, qui "n’a pas été assez téléchargée pour être un outil efficace", selon le secrétaire d’Etat chargé de la transition numérique, Cédric O, est relancée sous une seconde version baptisée "Tous Anti-Covid". "Si nous sommes plusieurs millions à télécharger l’application, elle peut être utile", a plaidé Cédric O. 

Les mesures prises aujourd’hui n’auront des effets que dans deux ou trois semaines mais le gouvernement veut éviter un reconfinement comme vient de le faire l’Irlande, qui aurait des conséquences lourdes économiquement notamment. Le Premier ministre a également rappelé que le télétravail était fortement recommandé lorsque cela était possible. Pour l’instant, cette pratique reste assez marginale. Seul un salarié sur dix y a recours. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Vaccin Covid 19 Byjeng

[Édito] Emmanuel Macron renonce au vaccin obligatoire pour ménager une opinion publique devenue sceptique à la science

Pour mettre fin à la pandémie mondiale du Covid-19, il faut que 80 % de la population soit immunisée. Une réalité atteignable en 2021 avec une vaccination massive. Mais le gouvernement prend le risque de retarder un retour à la normale en ne rendant pas cette vaccination obligatoire. Une trop forte...

Europe union europeenne artJazz

L’État de droit, pomme de discorde européenne en pleine négociation budgétaire du plan de relance

Avant la seconde vague de Covid-19, l’heure était à la relance économique et l’Union Européenne avait, pour la première fois, acté le principe d’un plan de 750 milliards d’euros qui doit apporter 40 milliards à la relance verte française. Mais la Pologne et la Hongrie ont bloqué le processus parce...

Elisabeth Borne Conference covid 12 novembre teletravail LudovicMarin AFP Pool

Le gouvernement maintient le confinement en l'état et appelle à un effort "citoyen" sur le télétravail

Comme promis, 15 jours après la mise en place du deuxième confinement, le gouvernement est venu devant les Français faire état de son effet sur l'épidémie de Covid-19. Si les signes sont positifs, il n'y aura pas d'allégement du dispositif alors qu'une hospitalisation due au Covid-19 a lieu toutes...

MSNBC coupe Trump Capture

Donald Trump, diffuseur en chef de fake news, battu par Biden et les médias traditionnels

Pendant quatre ans, Donald Trump aura publié plus de 10 000 tweets en tant que Président. Il s’est agi, en 140 signes, d’un savant cocktail d’affirmations plus ou moins fausses, souvent en majuscules et point d’exclamations. Longtemps les réseaux sociaux ont laissé ses messages se propager. Mais...