Publié le 16 octobre 2019

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Infographie] Financements climat : il manque 15 à 18 milliards d’euros par an pour atteindre la neutralité carbone

En plein débat sur le projet de loi de Finances pour 2020, Novethic s'intéresse aux financements climat, privés et publics. Selon le panorama annuel dressé par I4CE, ceux-ci sont en hausse et ont atteint 45 milliards d'euros en 2018. Mais pour être aligné avec son budget carbone et atteindre la neutralité carbone en 2050, la France va devoir faire bien plus. 

Les investissements en faveur du climat, réalisés par les pouvoirs publics, les ménages et les entreprises, ont dépassé 45 milliards d’euros en 2018.
@CC0

En France, les financements climat progressent mais restent encore insuffisants pour respecter le budget carbone et atteindre la neutralité carbone en 2050. Selon le dernier panorama réalisé par I4CE (1), les investissements en faveur du climat, réalisés par les pouvoirs publics, les ménages et les entreprises, ont dépassé 45 milliards d’euros en 2018.

Si ces chiffres sont en hausse, le think tank estime qu'il manquera, d’ici la fin du quinquennat, entre 15 et 18 milliards d'euros chaque année pour respecter la trajectoire du second budget carbone (2019-2023). Les investissements vont surtout devoir augmenter dans la rénovation des logements, les véhicules bas-carbone, les énergies renouvelables, les transports en commun et les aménagements cyclables.

Infog financements climat 2019

En parallèle, atteindre la neutralité carbone implique d’arrêter les investissements fossiles défavorables au climat. Ces derniers ont dépassé les 67 milliards d’euros en 2018 et concernent principalement les véhicules particuliers. Pour une voiture bas-carbone vendue, plus de 40 voitures fortement émettrices de CO2 sont mises en circulation. Or, les émissions au kilomètre des véhicules thermiques ont augmenté l’année dernière du fait de la hausse des ventes de véhicules essence et de SUV.

La fiscalité énergétique pèse surtout sur les plus modestes

Le think tank a également passé au crible le budget 2019 de l’État (2). Il a estimé les dépenses défavorables au climat à plus de 17 milliards d’euros dont une large part est constituée de niches fiscales sur la taxation des produits pétroliers. Les dépenses et les niches fiscales favorables au climat, quant à elles, représentent 20 milliards. Une part qui va devoir s’accroître rapidement dans les prochaines années.

Le gouvernement a déjà fait trois propositions dans le cadre du PLF 2020 qui vont dans le sens d’un budget verdi : la suppression de l'exonération partielle de taxe sur le gazole non routier pour le secteur du BTP et de la construction, la réduction de l'avantage fiscal sur le gazole pour les poids lourds et la mise en place d'une "écocontribution" versée par les compagnies aériennes. La commission des finances a par ailleurs adopté un amendement visant à faire disparaître, d’ici dix ans, les principales niches défavorables à l’environnement.

Mais la fiscalité environnementale devra aussi être juste socialement, au risque de relancer le mouvement des Gilets jaunes. Selon l’annexe budgétaire sur le financement de la transition écologique (3), publiée le 11 octobre, la fiscalité énergétique pèse quatre fois plus sur le budget des ménages modestes. Les 20 % de ménages les plus pauvres ont payé en moyenne 715 euros de fiscalité énergétique en 2019, soit 4,6 % de leurs revenus, contre 1 145 euros pour les 20 % de ménages les plus aisés, soit 1,1 % de leurs revenus. Dans les communes rurales, l'effort représente 2,9 % des revenus contre 1,3 % pour les Parisiens.   

Concepcion Alvarez @conce1


(1) Voir le panorama des financements climat de I4CE

(2) Voir le budget vert 2019 de I4CE

(3) Voir le jaune sur le financement de la transition écologique


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Carbon tax istock

Taxes et marchés carbone : les recettes ont bondi en un an mais l’impact sur le climat reste encore faible

La tarification du carbone progresse au niveau mondial. Selon les dernières données compilées par l’institut I4CE, les recettes ont bondi de 80 % en un an mais cette apparente bonne nouvelle cache de nombreuses disparités. Novethic vous explique tout en une infographie.

New normal meteoo

"2022 est historique mais sera la norme après 2050" : le bilan de l’été en une infographie

L’été 2022 a été exceptionnel. Mais le bilan que vient de dresser Météo-France permet de mettre des chiffres sur ce que nous avons vécu, de le comparer aussi avec d’autres étés particulièrement chauds mais surtout d’imaginer ce qui nous attend à l’avenir, à l’aune du changement climatique. Les...

Jet prive

Jets privés : Découvrez en une infographie leur impact environnemental

Anecdotique, le jet privé ? Symbole d'un "effort à deux vitesses" sur le climat, le ministre des Transports, Clément Beaune, va s'attaquer à sa régulation, répondant ainsi à une vague d'indignation face aux émissions de CO2 liés à ces jets. Ses défenseurs invoquent pourtant sa petite part dans le...

Secheresse restrictions d usage de l eau arrosoir interdiction istock Corazza

Sols très secs, nappes phréatiques à vide : L'étendue de la sécheresse en France expliquée en une infographie

Selon de nouvelles prévisions publiées par Météo-France, l'été qui approche à grands pas s'annonce chaud et sec. Après un hiver déjà très sec, un printemps qui se classe parmi les trois les plus chauds et secs de l'histoire, et un mois de mai record, les sols sont dans un état très préoccupant. Il...