Publié le 13 mars 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[INFOGRAPHIE] Alerte sur les importations de produits bios

Tout le monde se met au bio, y compris la grande distribution. Face à cette explosion de la demande, certains craignent de voir les importations s’envoler. Pour l’instant, le volume augmente, mais leur part reste constante. 76 % des produits bio consommés sur le territoire proviennent de France. Mais cet équilibre pourrait bien s’inverser.

Chaque année, la Fédération nationale de l'agriculture biologique (FNAB) organise une semaine de sensibilisation pour consommer bio et local.
@bioetlocal.org

La demande en produits bio a augmenté de 400 % en dix ans, tandis que les surfaces agricoles dédiées n’ont augmenté "que" de 300 %. Si cet écart continue de se creuser, avec l’essor du bio en grandes surfaces notamment, certains craignent que les producteurs français ne puissent plus faire face et que la part des importations s’envolent. Or, bio n’est pas forcément synonyme de bon pour la planète si le produit a parcouru des milliers de kilomètres avant d’arriver dans votre assiette.

En 2016, les importations ont représenté 24 % des produits bio consommés en France. Près de la moitié de ces importations correspondent à des produits exotiques que l’on ne produit pas en France métropolitaine comme les fruits exotiques (bananes, ananas, mangues), le cacao ou encore le café. Et 30 % sont des achats relais ou compléments de gamme.

Hors saison

"Il est impossible d’arriver à 100 % de bio local et être en circuit clos peut avoir des limites en cas de mauvaise année météo. Par ailleurs, on importe également des produits hors saison en France avec quelques mois d’avance pour répondre à la demande des consommateurs (aubergine ou courgette par exemple) et ainsi élargir la saison", explique Florent Guhl, directeur de l’Agence Bio, qui fournit des données sur l'agriculture biologique.

25 % de la charcuterie bio importée

En revanche, il y a des productions françaises qui sont franchement en retard. "25 % de notre charcuterie bio provient actuellement du Danemark ou des Pays-Bas parce que la part de bio dans la production française n’est que de 0,5 %", précise Florent Guhl. "De même, dans la production céréalière, si on passait de 2,3 à 4 % de surface en bio, nous serions autosuffisants." 

Le gouvernement s’est fixé comme objectif d’atteindre 15 % de la surface agricole française en bio d’ici 2022, contre 6,5 % aujourd’hui. "Cela reviendrait à combler la demande avec ce que nous pourrions produire dans l'Hexagone, analyse le directeur de l’Agence bio. Mais maintenant que nous sommes identifiés comme un pays ayant une forte demande, la tentation va être forte, notamment pour les grandes enseignes, d’aller chercher du bio ailleurs." 

Ainsi, avant de se jeter sur le rayon bio, il est important de bien lire les étiquettes et de privilégier du bio local avec des produits de saison. "Les circuits courts sont également à privilégier, conseille Florent Guhl, afin de réduire le nombre d’intermédiaires, quitte à ce que ce ne soit pas bio, la conversion pouvant intervenir dans un second temps."   

Concepcion Alvarez  @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Majors petrolieres neutralite carbone pixabay

[Infographie] Total, Eni, Shell, BP, Repsol : découvrez le pétrolier le plus vert

Les grandes majors pétrolières européennes ont toutes pris ces derniers mois des engagements pour devenir neutres en carbone d’ici 2050, conformément à ce que prévoit l’Accord de Paris. Mais pour concrétiser cette promesse, les trajectoires diffèrent nettement selon les entreprises. La Transition...

99 1 inegalites climat oxfam rapport Istock

[Infographie] Les 1 % les plus riches de la planète émettent deux fois plus de CO2 que la moitié la plus pauvre de l’humanité

Si la pandémie de Covid-19 a mis à l’arrêt une grande partie des activités mondiales faisant baisser les émissions de C02 en 2020, ce répit pourrait être de courte durée. Ces dernières décennies, la crise climatique s’est aggravée et les pays les plus riches ainsi que les ménages les plus aisés en...

Rouage transformation economie istock

[Infographie] La transformation durable de l’économie française, selon le Shift Project

Alors que le plan de relance doit être dévoilé cette semaine, le Shift Project poursuit son vaste chantier pour élaborer un ambitieux plan de transformation de l’économie française. Le think tank, spécialiste de la décarbonation, entend proposer des mesures concrètes permettant de réduire nos...

Commerce international echanges importations conteneurs pixabay

[Infographie] 57 % de l’empreinte carbone de la France provient de ses importations

La crise du Coronavirus a montré les défaillances de chaînes d’approvisionnement hyper-mondialisées. Depuis, Emmanuel Macron n’a eu de cesse d’appeler à la relocalisation pour réduire la dépendance de la France. Outre l’intérêt pour la souveraineté nationale, l’impact serait également positif sur le...