Publié le 08 décembre 2021

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Changement climatique : l’infographie qui montre que les Français sont prêts à changer leurs modes de vie

À l'occasion de la Journée mondiale pour le climat, célébrée ce 8 décembre, Novethic publie une infographie qui montre l'appétence des Français pour le sujet. À l’instar de la Convention citoyenne pour le climat qui avait abouti à des mesures parfois très audacieuses, le baromètre 2021 de l'Ademe sur les représentations sociales du changement climatique montre lui aussi l'acceptation des Français pour aller vers une société plus sobre en carbone. Une majorité a déjà acté le fait de manger moins de viande ou de ne plus prendre l'avion. 

Transition energetique changement de vie sobriete istock ipopba
51 % des Français interrogés disent ne plus prendre l’avion pour leurs loisirs, contre 36% en 2018.
@iStock /ipopba

C’est un baromètre que l’Ademe réalise chaque année depuis 2000. Une enquête menée auprès d'un échantillon représentatif de la population pour évaluer la place de l’environnement dans les préoccupations des Français, les mesures qu’ils appliquent déjà et les solutions qu’ils plébiscitent. L’édition 2021 (1) montre que malgré le contexte de crise actuel, la transition écologique demeure la deuxième préoccupation des Français, derrière la santé et juste devant l’immigration.

Surtout, il apparaît que 64 % des Français accepteraient des changements importants dans leurs modes de vie à condition qu’ils s’appliquent de façon juste entre tous les membres de la société. Et 58 % pensent que la transition passera par cela contre 13 % qui disent miser sur les progrès techniques. Cette fracture renvoie au rapport prospectif "Transition(s) 2050" publié par l’Ademe la semaine dernière. Il présente quatre scénarios allant du plus frugal au plus technologique pour atteindre la neutralité carbone en 2050 et note que celle-ci implique un véritable choix de société, au-delà de la simple question énergétique. 

Face au changement climatique les Français prêts à changer leurs modes de vie 1

La baisse de la consommation de viande enclenchée

L’autre bonne nouvelle du baromètre 2021 est que les pratiques individuelles en faveur de l’environnement augmentent et s’accélèrent cette année concernant notamment les pratiques de consommation et d’économie d’énergie dans le logement. 58 % des Français déclarent ainsi "consommer moins", ce qui représente dix points de plus par rapport à 2020. 70 % annoncent baisser la température de leur logement de 2 ou 3°C l’hiver, 53 % affirment limiter leur consommation de viande et 51 % disent ne plus prendre l’avion pour leurs loisirs, contre 36% en 2018.

Un sondage Ifop pour Ouest-France publié le 3 décembre révèle quant à lui que trois Français sur quatre sont prêts à manger moins de viande et de poisson et que 48 % ont augmenté leur consommation de produits végétaux ces deux dernières années. En revanche, les changements les plus difficiles concernent les transports du quotidien. Ainsi 36 % disent ne pas pouvoir faire du covoiturage et de l’autopartage, 31 % ne pas pouvoir prendre les transports en commun à la place de leur voiture, et 23 % ne pas pouvoir se déplacer en vélo ou à pied, en fonction du lieu d'habitation.

Une taxe carbone largement acceptée si conditionnée

Ce baromètre fait en outre apparaître une baisse de l’acceptation de contraintes personnelles imposées par l’État. 61 % sont favorables à une hausse de la taxe sur les véhicules les plus émetteurs de gaz à effet de serre, en baisse de huit points sur un an. Seuls 42 % accepteraient une baisse de la vitesse sur autoroute à 110 km/h et 38 % une limitation de l’habitat pavillonnaire au profit de logements collectifs. L’augmentation de la taxe carbone, à l’origine du mouvement des Gilets Jaunes, obtient 51 % d’avis favorables. Un taux qui passe à 72 % si la mesure est conditionnée au fait qu’elle ne pénalise pas le pouvoir d’achat des ménages des classes moyennes et modestes et que les recettes de la taxe soient utilisées pour financer des mesures de transition écologique, notamment sur les territoires.

Le constat est en tout cas clair : les Français ont pris conscience de l’urgence climatique – 40 % déclarent en avoir déjà subi les impacts –, ils sont prêts à agir dans plusieurs domaines mais ils attendent aussi une réponse forte de l’État et une juste répartition des efforts. Ils sont aussi 60 % à préférer une politique qui réoriente en profondeur l’économie en soutenant exclusivement les secteurs qui préservent l’environnement, la santé et la cohésion sociale plutôt qu’une relance à tout prix de l’activité. "Il faut entreprendre dès cette décennie la planification et la transformation profonde des modes de consommation, de l’aménagement du territoire, des technologies et des investissements productifs" rappelait l'Ademe dans son rapport "Transition(s) 2050".  

Concepcion Alvarez @conce1

(1) Baromètre Ademe 2021 sur les "représentations sociales du changement climatique"


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Cloué au sol par le Covid-19, le secteur aérien pourrait déjà avoir dépassé le "peak plane", le pic maximum de vols

Faillites de compagnies, avions au sol, trafic en chute libre... Le secteur aérien a été frappé de plein fouet par le Covid-19. Si les professionnels espèrent un retour à la normale en 2023, certains se demandent si le "peak plane", le moment où le trafic aérien a atteint son apogée, n'est...

Frugalité ou technologie : la neutralité carbone impose un choix de société

Pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, plusieurs voies sont possibles. L'Ademe en a identifié quatre. Au-delà du débat actuel sur le nucléaire, ces scénarios imposent un choix de société : celui de cheminer vers de nouveaux modes de vie beaucoup plus sobres en énergie ou de...

Transition énergétique : l’enjeu désormais incontournable de la sobriété

"Retour à la bougie", "modèle amish", "dogme". La sobriété énergétique est encore aujourd'hui victime de nombreux clichés. Longtemps fer de lance de l'association NégaWatt, la notion de sobriété s'immisce désormais jusque dans les rapports des institutions de référence, comme le...

[Infographie] Changer notre alimentation pour éviter d’autres crises comme le coronavirus

La perte de biodiversité favorise l'émergence de virus comme le Covid-19. Or, la production de viande en est l'une des principales causes entraînant déforestation et destruction d'habitats naturels. De nombreux chercheurs appellent à réduire notre consommation carnée en la remplaçant par...

[Infographie] Convention citoyenne pour le climat : les principales mesures à retenir

La Convention citoyenne pour le climat, mise en place par Emmanuel Macron après la crise des Gilets jaunes, a rendu ses propositions finales dimanche 21 juin. Novethic les a épluchées et a rassemblé les principales mesures dans une infographie. L'objectif est de placer la France dans une...

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Cop27 pertes et dommages

COP27 : les impacts humains et financiers du changement climatique en une infographie

La COP27 s'ouvre ce dimanche 6 novembre à Charm-el-Cheikh, en Egypte. Pour cet évènement historique, la Loss & Damage Collaboration a publié un rapport soulignant les impacts financiers et humains massifs des catastrophes climatiques. Alors que leur nombre a doublé depuis 1991, la question du...

Gorilles des plaines orientales rick Murphy CCO

Gorilles des plaines, éléphants d’Afrique, requins océaniques… plus des deux tiers des vertébrés ont disparu en 50 ans

Sans surprise, l'état de la biodiversité dans le monde est critique. L'Indice planète vivante 2022, publié ce jeudi 13 octobre par le WWF, montre un recul de 69% des populations de vertébrés sauvages entre 1970 et 2018. La COP15 Biodiversité, qui se tiendra en décembre au Canada, doit permettre de...

Carbon tax istock

Taxes et marchés carbone : les recettes ont bondi en un an mais l’impact sur le climat reste encore faible

La tarification du carbone progresse au niveau mondial. Selon les dernières données compilées par l’institut I4CE, les recettes ont bondi de 80 % en un an mais cette apparente bonne nouvelle cache de nombreuses disparités. Novethic vous explique tout en une infographie.

New normal meteoo

"2022 est historique mais sera la norme après 2050" : le bilan de l’été en une infographie

L’été 2022 a été exceptionnel. Mais le bilan que vient de dresser Météo-France permet de mettre des chiffres sur ce que nous avons vécu, de le comparer aussi avec d’autres étés particulièrement chauds mais surtout d’imaginer ce qui nous attend à l’avenir, à l’aune du changement climatique. Les...