Publié le 11 décembre 2017

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Après cinq ans de recul, les ventes d’armes dans le monde repartent à la hausse

La Corée du Sud, en réaction à la menace de son voisin du Nord, a augmenté largement sa capacité de production, selon un rapport du Sipri. Les États-Unis continuent toutefois à caracoler en tête. La France se situe à la quatrième place après le Royaume-Uni et la Russie.

La France est le quatrième vendeur d'armes de la planète derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et la Russie.
Jan Van den Meerssche

L'industrie de l'armement sud-coréenne est en pleine expansion. C'est l'une des conclusions du rapport de l'Institut international de recherche sur la paix (Sipri), publié ce lundi. En raison de la menace de son voisin du Nord, la Corée du Sud a augmenté sa capacité de production. Elle représentait 2,2 % des ventes des 100 plus gros producteurs mondiaux en 2016 avec un chiffre d'affaires de 8,4 milliards de dollars, en hausse de 20,6 % par rapport à 2015, confortant ainsi son leadership parmi les producteurs émergents.

La menace nord-coréenne "alimente l'acquisition d'équipement militaire par la Corée du Sud, qui se tourne de plus en plus vers sa propre industrie d'armement pour répondre à la demande", relève le chercheur Siemon Wezeman. "L'augmentation de l'arsenal d'armes nucléaires de la Corée du Nord entraîne d'importants investissements [militaires] en Corée du Sud", ajoute-t-il à l'Agence France-Presse.

Les États-Unis loin devant, la France quatrième

Les exportations d'armes sud-coréennes, qui s'élevaient à 253 millions de dollars en 2006, atteignaient 2,5 milliards de dollars dix ans plus tard, selon les données officielles. Les missiles, obusiers, sous-marins et avions de guerre sud-coréens sont particulièrement appréciés en Asie du Sud-Est, en Europe de l'Est et en Amérique du Sud.

Au total, les ventes des producteurs du top 100 se sont élevées à 374,8 milliards de dollars l'an dernier, une progression de 1,9 % par rapport à 2015. Il s'agit de la première hausse annuelle après cinq années consécutives de baisse. À eux seuls, les producteurs américains représentaient 57,9 % du total, devant les Britanniques (9,6 %), les Russes (7,1 %) et les Français (5,0 %).

La Rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Entreprises controversées

Quand elles commettent des violations graves et répétées de conventions internationales, les entreprises sont dites controversées. Cela signifie qu’elles peuvent être mises sur des listes noires d’investisseurs et attaquées par des ONG sous des formes diverses.

Cigarette philip Morris DR

Philip Morris France se dote d’une raison d’être : permettre aux fumeurs d’arrêter de fumer

Philipp Morris France s'est doté d'une raison d'être qui pourrait en surprendre plus d'un : "Se mobiliser et innover pour permettre aux fumeurs adultes d’arrêter la cigarette en faisant de meilleurs choix". Ce rôle social sera inscrit dans ses statuts et engage l’entreprise vis-à-vis de ses parties...

Ouighours enquete uniqlo calvision via pixabay

Ouïghours : une enquête ouverte contre quatre géants de l’habillement pour "recel de crimes contre l’humanité"

Zara, Uniqlo, Sandro, Maje... Ces marques ont-elles profité du travail forcé des Ouïghours pour la production de leurs vêtements ? C'est ce que va essayer de déterminer le Parquet national antiterroriste qui mène une enquête pour "recel de crise contre l'humanité" visant quatre géants du textile en...

Amazon invendus istock jetcityimage

Amazon continue de détruire des millions de produits neufs invendus malgré les scandales à répétition

Amazon, dans son entrepôt de Dunfermline au Royaume-Uni, détruit chaque semaine 130 000 produits invendus neufs détruits, selon une enquête de la chaîne britannique ITV. En une année, plus de 6,7 millions de produits seraient ainsi détruits rien que dans cet entrepôt. Une pratique légale au...

Cristiano Ronaldo football euro 2021 BERNADETT SZABO POOL AFP

Ronaldo ruine l’image de Coca-Cola et cela pourrait coûter cher à toute l’industrie de la junk food

L’image de Ronaldo écartant des bouteilles de Coca-Cola pour qu’elles disparaissent de l’écran pendant sa conférence de presse à l’Euro 2021 vaut 4 milliards de dollars. C’est le montant perdu en bourse par la marque. Pire, le joueur de légende a brandi une bouteille d’eau non siglée ruinant, en...