Publié le 21 avril 2016

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Climat : les AG des compagnies pétrolières sous haute surveillance

Les assemblées générales 2016 des compagnies pétrolières sont un rendez-vous important pour les acteurs les plus engagés sur le climat. En 2015, les résolutions demandant à Shell et BP un reporting sur des stratégies climat à la hauteur des risques ont été plébiscitées par leurs actionnaires. Catherine Howarth, la directrice de ShareAction, organisation spécialiste de l’activisme actionnarial, est partie prenante de ce mouvement de mobilisation des actionnaires. Elle a suivi avec attention l'assemblée générale de BP, qui s’est déroulée le 15 avril. 

Catherine Howarth
Catherine Howarth, directrice de ShareAction, a suivi de très près la mobilisation des actionnaires de BP, réunis en assemblée générale le 15 avril.
DR

Novethic : Où en sont les engagements pris par BP en 2015 en matière climatique ?

Catherine Howarth : Ils sont plutôt décevants. Nous ne nous attendions pas à obtenir tout ce que nous demandions la première année, mais nous sommes loin du compte. BP n’a pas testé la résilience de son portefeuille au scénario 2°C et continue à se baser sur un scénario de demande énergétique qui conduirait à un réchauffement climatique de 4° à 6°C.

Le groupe n’a pas non plus d'indicateurs fiables qui permettraient de mesurer ses progrès et n'a pas lié la rémunération de ses dirigeants à ses performances sur le climat. Nous venons de publier une analyse critique du rapport sur le climat proposé par BP à ses actionnaires. Elle montre que le groupe a construit un rapport climat en conformité avec le cadre que nous lui avions proposé, mais elle souligne aussi que la compagnie doit aller beaucoup plus loin pour répondre aux attentes de ses actionnaires et autres parties prenantes sur ses capacités de résilience à un monde à 2°C, tel que le définit l'Accord de Paris. BP doit donc améliorer sa politique climat.

L'AG 2016 nous offre une opportunité. 60% des actionnaires ont voté contre la rémunération du dirigeant de la compagnie qui enregistre des pertes records (6,5 milliards de dollars) tout en supprimant des emplois. C’est un signal fort qui va l’obliger à revoir globalement sa stratégie.

 

Les actionnaires remettent-ils en cause le business model des entreprises des énergies fossiles ?

Certains, oui. Mais c’est un sujet très complexe. Les investisseurs constatent les difficultés économiques des compagnies pétrolières. Or les fonds de pension britanniques ont particulièrement besoin de visibilité sur l'avenir économique de BP, dont ils sont massivement actionnaires. Si la compagnie ne se prépare pas à un scénario bas-carbone, ce sont les retraités britanniques qui vont trinquer.

Le dépôt de résolutions permet de stimuler le débat entre les investisseurs institutionnels et les entreprises. Il aide à leur faire prendre conscience des risques. Mais l’expérience BP montre qu'il faudra plusieurs années pour obtenir gain de cause. C'est pour cela qu'il ne faut pas relâcher la pression.

 

Quelles sont les étapes suivantes ?

Les assemblées générales d’ExxonMobil et de Chevron fin mai sont très importantes. Contrairement à Shell et BP, dont le management avait initialement soutenu notre démarche, les deux compagnies américaines ont tout fait pour échapper aux résolutions sur le climat. C'est finalement la SEC (l'autorité des marchés financiers américaine) qui leur a imposé le débat, en leur demandant de soumettre au vote de leurs assemblées générales des résolutions sur les risques financiers posés par les efforts globaux contre le réchauffement climatique. Le score obtenu par les résolutions sur le climat, 9 pour ExxonMobil, sera déterminant.

Les actionnaires sont plus réticents à s'opposer frontalement au management. Nous allons en tous cas faire en sorte d’apporter le soutien des investisseurs européens et, de façon générale, développer une plus forte collaboration transatlantique autour de l’engagement actionnarial en faveur du climat.

 

Pour en savoir plus sur les résolutions climat portées lors des Assemblées générales, lire L'essentiel des résolutions climat en AG du centre de recherche de Novethic du 21 avril 2016.

Propos recueillis par Anne-Catherine Husson-Traore
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

BP : fronde des actionnaires contre la rémunération de Bob Dudley (DG)

Un directeur général peut-il s’octroyer une augmentation conséquente, alors que son groupe accuse des pertes abyssales et licencie par milliers ? Les actionnaires du pétrolier britannique BP ont répondu non à près de 60%. Une contestation exceptionnelle. Et si ce vote consultatif n’a...

Les assemblées générales, une caisse de résonance efficace pour la société civile

Le rejet par les actionnaires de BP de la rémunération à la hausse du DG du géant pétrolier est symptomatique d'un mouvement qui prend de l'ampleur. Les interpellations de la société civile en amont et pendant les assemblées générales des grandes entreprises se multiplient en effet. Et...

Ces patrons américains qui gagnent 204 fois plus que leurs salariés

Les données publiées ce mardi par le Glassdoor Economic Research vont encore alimenter le débat sur le creusement des inégalités salariales outre-Atlantique. En moyenne, un patron américain gagne 200 fois plus que ses salariés. Et dans certaines entreprises, ce ratio dépasse les 1 000. Une...

Exxon a-t-il menti à ses actionnaires ?

Une investigation, d'une ampleur inédite, est désormais en cours aux Etats-Unis. "Les entreprises qui trompent les investisseurs et les consommateurs à propos des dangers du changement climatique doivent rendre des comptes", a prévenu la procureure générale du Massachusetts. Laissant...

Exxon et Chevron refusent d’avoir un expert climat dans leur conseil d’administration

Climat : Total sous la pression de ses actionnaires

Le groupe Total va échapper au dépôt d’une résolution lui demandant des explications sur sa stratégie climat lors de l'assemblée générale de mai prochain. Sous la pression, le conseil d’administration a décidé, le 15 mars, de fournir un rapport aux actionnaires sur sa gestion des risques...

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Engagement actionnarial

Certains actionnaires des entreprises cotées ou non peuvent faire pression sur les entreprises pour qu’elles exercent leurs activités en respectant mieux l’environnement et l’humain. Les ONG peuvent aussi utiliser l’engagement actionnarial pour porter les controverses devant les assemblées générales.

Plateforme BP ExxonMobilAustralia

Nouvel activisme climatique : Engine N°1, le fonds d’investissement qui fait plier ExxonMobil

Engine N°1 ne veut pas être un actionnaire comme les autres. Le tout petit fonds d’investissement californien veut transformer les entreprises en usant des méthodes traditionnelles des fonds activistes. Sa première cible, ExxonMobil, a dû intégrer dans son conseil de nouveaux administrateurs plus...

Entreprises actionnaires assemblees generales alphaspirit

Plastiques, discriminations, salaires… Les actionnaires mettent la pression sur les grandes entreprises

La saison des Assemblées générales bat son plein à travers le monde et la discussion avec les actionnaires n’est pas toujours simple. Chez GE, la rémunération du DG a été rejetée, tandis que la direction du chimiste Dupont a été sommée de mesurer sa pollution plastique. Quant au géant de...

ExxonMobil Australia

Un petit actionnaire alerte sur la "menace existentielle" qui pèse sur ExxonMobil

ExxonMobil se place en position de risque majeur à force de ne pas suffisamment prendre en compte le réchauffement climatique dans sa stratégie. C’est ce qu’écrit le récent fonds activiste Engine n°1 dans une lettre aux actionnaires du groupe, en amont de l’assemblée générale du 26 mai. Ce nouveau...

Jusqu'à 3000 fois le salaire médian dans leur entreprise : découvrez le palmarès des dirigeants américains surpayés

De nombreux dirigeants de grands groupes américains continuent d’être surpayés par rapport aux performances de leurs entreprises. L’ONG As You Sow publie son classement des 100 patrons trop payés et constate des trop perçus records, la palme revenant aux dirigeants d’Oracle, à plus de 216 millions...