Publié le 02 mai 2019

ENVIRONNEMENT

Le dioxyde de titane interdit en janvier 2020 dans les denrées alimentaires

Le dioxyde de titane, un additif controversé, "sera interdit dans les denrées alimentaires à partir du 1er janvier 2020", ont annoncé les ministères de la Transition écologique et de l'Économie. Cette décision a été prise après la publication d'un avis de l'agence sanitaire Anses qui n'avait pu lever les incertitudes sur l'innocuité de cette substance utilisée principalement comme colorant.

Le dioxyde de titane sera interdit en janvier 2020 dans les denrées alimentaires
@pixabay

Le 1er janvier 2020, fini le dioxyde de titane dans les pâtisseries, bonbons et autres plats cuisinés. "Un arrêté suspendant la mise sur le marché des denrées alimentaires contenant l'additif E171 (qui désigne le dioxyde de titane sur les emballages, ndr) à partir du 1er janvier 2020 a été signé et sera publié dans les meilleurs délais", selon un communiqué des deux ministères. Cette décision a été prise après la publication d'un avis de l'agence sanitaire Anses qui n'avait pu lever les incertitudes sur l'innocuité de cette substance utilisée principalement comme colorant.

Cet arrêté sera notifié à l'Union européenne car le dioxyde de titane bénéficie d'une autorisation délivrée au niveau de l'UE, précise le communiqué. Le fait que cette substance contienne des nanoparticules - d'une taille inférieure à 100 nanomètres facilitant leur pénétration dans l'organisme - soulève depuis plusieurs années l'inquiétude des associations de défense des consommateurs et de l'environnement.

Face à ces doutes, la secrétaire d'État à la Transition écologique, Brune Poirson, avait annoncé en mai 2018 la suspension de son utilisation dans les produits alimentaires d'ici à la fin 2018. La disposition avait été reprise dans la loi alimentation promulguée en novembre mais elle ne pouvait s'appliquer sans un arrêté du ministère de l'Economie, arrêté que Bruno Le Maire avait refusé de signer tout de suite.

Manque de données scientifiques

Confronté à la colère des ONG, le ministre avait finalement assuré de sa volonté d'interdire le colorant, sous réserve d'un nouvel avis de l'agence sanitaire Anses. Dans cet avis, l'agence a analysé 25 nouvelles études sur la toxicité du dioxyde de titane par voie orale, parues depuis son dernier avis en 2017. Soulignant "le manque de données scientifiques", elle conclut "qu'elle ne dispose pas d'éléments nouveaux permettant de lever les incertitudes sur l'innocuité de l'additif E171".

"Dans l'attente d'une meilleure caractérisation du danger et des risques du E171, elle réitère ses recommandations générales sur les nanomatériaux visant notamment à limiter l'exposition des travailleurs, des consommateurs et de l'environnement, en favorisant des alternatives sûres et équivalentes en termes d'efficacité", ajoute l'agence qui travaille sur une autre expertise sur les nanomatériaux dans l'alimentation.

Le colorant reste toutefois autorisé pour les cosmétiques (dentifrice) et médicaments, qui ne sont pas concernés par la loi alimentation.

La rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Santé environnementale

Perturbateur endocriniens, pesticides, produits cancérigènes, effets toxiques indésirables, cocktails chimiques, la liste est longue des produits considérés comme dangereux pour la santé humaine. Ces dangers font l’objet de controverses comme le montrent les débats autour des ondes magnétiques.

Covid 19 sante mentale iStock solarseven

[Tempête Covid] Avec l’épidémie, la santé mentale des populations mise à l’épreuve

Plus de six mois après le pic de l’épidémie de Covid-19 on commence à connaître les effets physiques de la maladie. Mais les professionnels de santé alertent aujourd’hui sur des conséquences moins visibles sur le psychisme. Et les séquelles sont loin de se présenter chez les seuls malades du virus....

Contagion steven soderbergh Warner Bros

Épidémie de coronavirus : avec le film Contagion, Hollywood avait tout prévu

Sorti fin 2011, le film Contagion de Steven Soderbergh dépeint une pandémie d’un virus particulièrement dangereux. Œuvre de fiction très bien documentée, elle présente de nombreuses ressemblances avec la crise actuelle du Covid-19. On ne pourra pas dire qu’Hollywood ne nous avait pas prévenus…

Happychemicals

Avec sa SinList, l’ONG ChemSec alerte un public non expert sur les risques chimiques

L’ONG suédoise spécialiste des risques chimiques ChemSec organisait un événement à Bruxelles le 14 novembre à l’occasion de la sortie de sa SinList, sa nouvelle liste de substances à remplacer d’urgence parce qu’elles sont trop dangereuses. En associant scientifiques, entreprises, productrices et...

Maree noire bresil mysterieuse benevoles nordeste ANTONELLO VENERI AFP

Le Brésil en proie à une mystérieuse marée noire depuis trois mois, la plus grosse de son histoire

Trois mois après le début de la pire marée noire de son histoire, le Brésil accuse un pétrolier grec d'être responsable de ce déversement. Des accusations démenties par la société gestionnaire. Sur place, le président Jair Bolosonaro assure que le pire reste à venir et les bénévoles continuent de se...