Publié le 11 juillet 2020

ENVIRONNEMENT

Marée noire en Arctique : Le géant minier Norilsk Nickel va rembourser 1,8 milliard d'euros

L’agence russe de surveillance de l’environnement réclame à Norilsk Nickel un dédommagement de 1,8 milliard d’euros après l'effondrement du réservoir d'une de ses centrales thermiques en Arctique. 20 000 tonnes d'hydrocarbures se sont déversées dans la zone, du fait, notamment, de la fonte du permafrost. Mais le géant minier est accusé de n'avoir pas entretenu ses infrastructures. 

Maree noire pollution arctique IRINA YARINSKAYA AFP
"L'incident a eu des conséquences catastrophiques et nous en verrons les répercussions dans les années à venir", a déclaré Sergey Verkhovets, coordinateur des projets arctiques de la filiale russe du WWF
IRINA YARINSKAYA / AFP

Fin mai, un des réservoirs de diesel d'une de ses centrales thermiques du géant minier Norilsk Nickel s'est en effet effondré, déversant 20 000 tonnes d’hydrocarbures dans une rivière de l’Arctique près de la ville de Norilsk. Face à l’ampleur de la pollution, le Président russe Vladimir Poutine a déclaré l’état d’urgence. Cette marée, d’une couleur rouge, était visible depuis l'espace. Elle a nécessité la mise en place de barrages flottants et d'opérations de pompage pour éviter que le carburant n'atteigne des espaces naturels protégés.

L’agence russe de surveillance de l’environnement vient  de demander à Norilsk Nickel un dédommagement de 1,8 milliard d’euros. Dans un communiqué, l'agence fédérale Rosprirodnadzor a indiqué avoir envoyé à une filiale de Norilsk Nickel cette demande de "compensation volontaire" équivalente au tiers des profits nets du groupe en 2019. Lundi soir, l'action de Norilsk Nickel avait chuté de près de 5 % à la Bourse de Moscou.

Une amende reflétant la gravité de la catastrophe 

Le producteur d'aluminium Rusal, qui possède 28 % de Norilsk Nickel, a qualifié le montant de cette amende d'"inattendu" et espéré qu'une réunion d'urgence des dirigeants du groupe permettrait d'évoquer cette demande "sans précédent". "Nous sommes sûrs que les actionnaires pourront trouver une solution conjointe à cette situation difficile", a affirmé le service de presse Rusal, contacté par l'AFP.

Le ministre russe de l'Environnement, Dmitri Kobylkine, a estimé dans un communiqué que cette amende reflétait "la dimension sans précèdent" de la catastrophe. Il a comparé cette pollution à l'une des pires marées noires de l'histoire des États-Unis, le naufrage du pétrolier Exxon Valdez en 1989 qui avait coûté plus de cinq milliards de dollars à l'entreprise Exxon Mobil.

La fonte du permafrost en cause

La fonte du permafrost, cette couche de glace vieille de plusieurs années qui recouvre un quart des terres émergées de l'hémisphère nord, serait responsable de l'accident. Mais la société est également mise en cause. Vladimir Poutine, lors d'une interview à la télévision, a accusé Norilsk Nickel de n'avoir pas assez entretenu ses infrastructures. 

Un porte-parole de Norilsk Nickel a indiqué que l'entreprise n'avait pas encore reçu de demande officielle des autorités russes. Le président de Norilsk Nickel, Vladimir Potanine, homme le plus riche de Russie, avait dit être prêt à payer "tout ce qu'il fallait" et estimé les dégâts à 10 milliards de roubles (123 millions d'euros au taux actuel), près de 15 fois moins que la somme demandée désormais par les autorités russes.

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Maree noire Ile maurice JeanAurelioPrudence L Express Maurice AFP

L’île Maurice lutte contre une terrible marée noire et demande l’aide de la France

Des efforts désespérés pour éviter une catastrophe écologique dans les eaux cristallines de l'Ile Maurice sont en cours depuis samedi. Un pétrolier contenant 4 000 tonnes de carburant s'est échoué dans cette zone maritime protégée, et déjà un quart de son chargement s’est déversé dans l’océan. Le...

Explosion Beyrouth Liban nitrate AFP

L’explosion au Liban due au nitrate d'ammonium, une substance déjà impliquée dans de nombreuses explosions accidentelles, dont AZF

Au Liban, déjà en proie à une crise économique et sociale majeure, un nouveau drame est venu frapper le pays. Une explosion chimique à Beyrouth, a priori due à des stocks mal protégés de nitrate d’ammonium, a rasé un quartier de la ville et provoqué de nombreuses victimes. Cette substance, utilisée...

Silence animaux ville confinement covid AntoninBurat HansLucas AFP

Une vague de silence a parcouru le monde durant l’épidémie de Coronavirus

Chacun d’entre nous a pu expérimenter le calme et de nouveaux bruits venus de la nature durant le confinement. Mais ce n’est pas qu’un ressenti. Une vaste étude menée à travers le monde a montré que le "bruit sismique" a baissé de 50 % pendant plusieurs mois à la faveur de la mise à l’arrêt des...

Randonnee tourisme lent

[Les nouvelles rives du tourisme] Le retour du voyage lent face au tourisme frénétique

Visiter New-York en deux jours au pas de course pour ne rien rater, le tout rythmé par des selfies à répétition ... Le tourisme, de plus en plus frénétique, a "tué l'esprit du voyage" estime le sociologue Rodolphe Christin. Face à cette course effrénée, de plus en plus de voyageurs se tournent vers...