Publié le 18 février 2021

ENVIRONNEMENT

La NASA dévoile une photo des rivières d’or en Amazonie, symbole de l’orpaillage illégale

C'est une photo d’une beauté rare. Un astronaute de la Station spatiale internationale a immortalisé les "rivières d’or" qui traversent la forêt amazonienne. Loin de toute esthétique, ces bassins sont en réalité le symbole des ravages des orpailleurs clandestins. Ces derniers déciment les forêts à coups de bulldozer et de mercure à la recherche d’or. 

Rivieres d or NASA
Ces rivières d'or sont le symbole de l'orpaillage illégal qui ravage la forêt amazonienne.
NASA

C’est une photo exceptionnelle prise par un astronaute à bord de la Station spatiale internationale (ISS) et révélé, il y a peu, par la NASA. Le cliché dévoile de magnifiques rivières d’or traversant l’épaisse forêt de l’Amazonie dans la partie sud-est du Pérou. Ces coulées dorées sont très rarement immortalisées. L’astronaute de l’ISS a profité d’une éclaircie et du reflet des rayons du soleil pour prendre ce cliché. Mais la beauté de ce dernier révèle en fait une histoire bien plus sombre. Ces "rivières d’or" sont en réalité d’énormes fosses creusées par des orpailleurs illégaux. 

"Dans ce climat très humide, ces fosses apparaissent comme des centaines de bassins remplis d’eau", explique la NASA. "Probablement creusée par des orpailleurs, chaque fosse est entourée de zone non végétalisée. Ces étendues déboisées suivent le cours d’anciennes rivières qui ont déposé des sédiments, dont de l’or", ajoute l’agence.

Déforestation et pollution au mercure

Ces "garimpeiros" ravagent les forêts d’Amérique du sud à la recherche d’or. Ils n’hésitent pas à déboiser, à coups de bulldozer des hectares de forêts primaires. L’exploitation minière est d’ailleurs la principale cause de déforestation dans la région, le Pérou étant le sixième producteur d’or au monde et Madre de Dios "abrite l’une des plus grandes industries minières aurifères au monde", note la NASA. 

De même, sans aucun respect des normes environnementales, les orpailleurs illégaux utilisent du mercure pour séparer l’or du minerai. En moyenne, 1,3 kg de mercure pour 1kg d’or. Polluant dangereux, le mercure retombe dans les rivières en s’évaporant, contaminant, les poissons et les sources d’eau des populations locales. Le gouvernement péruvien a tenté de ralentir cette activité illégale qui fait vivre des dizaines de milliers de personnes. En 2019, il a lancé l’Operation Mercurio et expulsé des milliers d’orpailleurs clandestins mais le défi est considérable. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

IStock 1155038631

La revanche du vélo cargo électrique : bien plus rapide et plus propre que la camionnette en ville

Une étude britannique a démontré qu'en ville, les livreurs en vélo cargo électrique sont 60 % plus rapide, émettent 90 % de CO2 en moins que les livreurs en camionnette diesel, et permettent de réduire la pollution de l'air. Alors que les livraisons à domicile augmentent depuis la pandémie de...

Megots de cigarette plage pollution Henk van Dijk

Pollution aux mégots : les industriels vont verser 80 millions d'euros par an aux collectivités

Le principe du pollueur-payeur atteint enfin le secteur du tabac. Chaque année, plus de 20 milliards de mégots se retrouvent dans la nature et polluent massivement les eaux, que ce soit à travers les pluies ou directement l’océan où ces déchets finissent par arriver. Un éco-organisme va collecter...

Capture dans air co2 climeworks

La géoingénierie pour sauver la planète : aspirer le CO2 dans l’air pour compenser ses émissions

Et si des millions de tonnes de CO2 étaient captées dans l'air par des aspirateurs géants ? Cette technologie de capture de carbone directement dans l'atmosphère se développe partout dans le monde et offre une voie novatrice aux entreprises qui souhaitent compenser leurs émissions, malgré des freins...

Pollution de l air condamnation etat Jacek Dylag on Unsplash

Pollution de l’air : l'État est condamné à payer 10 millions d'euros, un record

Malgré les avertissements répétés du Conseil d'État, le gouvernement n'a pas réussi à abaisser les niveaux de pollution de l'air en dessous des normes sanitaires. L'État est donc condamné à payer 10 millions d'euros pour le premier semestre, une astreinte historique. Si, dans six mois, le compte...