Publié le 07 novembre 2018

ENVIRONNEMENT

Après 17 ans d'interdiction, le bœuf français retourne en Chine et ce n'est pas une bonne nouvelle pour la planète

Après 17 ans d'interdiction, les premières cargaisons de bœuf français viennent d'arriver en Chine. La France va pouvoir y exporter 30 000 tonnes de viande bovine. Une bonne nouvelle pour la filière qui subit la baisse de la consommation de viande des Français. Mais c'est plus compliqué sur le plan climatique, le bœuf étant un des aliments les plus carbo-intensifs. Cette décision "va à contre-courant des engagements de l'Accord de Paris", souligne un expert. 

B UF FRANC AIS EN CHINE
La France a produit 1,5 tonne de viande bovine en 2017.
Pixabay

[Mise à jour le 7 novembre 2018] Bonne nouvelle pour la filière française bovine. Après plus de 17 ans d’embargo chinois sur le bœuf français à la suite du scandale de la vache folle, le deuxième plus gros importateur de viande bovine a rouvert ses portes. Les premières cargaisons de bœuf français viennent d'arriver en Chine. Il fait suite à la signature d'un protocole d'accord avec le Premier ministre Édouard Phillipe et le président Xi Jinping le 25 juin.

"C’est une très grande nouvelle", "une date historique", a déclaré à l’AFP le président de la filière Interbev Dominique Langlois. Au total, la France pourra exporter 30 000 tonnes de viande bovine de moins de 30 mois désossées congelées ou réfrigérées, entières ou hachées. La France représentera donc environ 5 % des 700 000 tonnes de viande bovine importée en Chine en 2017, en hausse de 20 % par rapport à 2016.

Un engagement "à contre-courant de l'Accord de Paris"

Cette annonce va permettre à la filière française de renouer avec la croissance. La consommation de viande des Français est en baisse ces dernières années. Mais cette levée de l'embargo est aussi une mauvaise nouvelle pour l’environnement. L’élevage industriel de bœuf est très énergivore. Un kilogramme de viande bovine nécessite 15 000 litres d’eau. L’élevage mondial représente plus de 15 % des émissions de gaz à effet de serre de la planète, soit davantage que le secteur du transport.

"Le bœuf est l’aliment le plus carbo intensif", un expert du secteur. "Cette annonce va à contre-courant des engagements de l’Accord de Paris. Le sens de la transition est de se tourner vers une production plus locale et moins carnée".

Les intérêts commerciaux et économiques prioritaires

De manière générale, "l'ambition climatique a tendance à s'arrêter là où commence l'intérêt commercial et économique", dénonce Morgane Creach, directrice du RAC, réseau action climat. Aujourd’hui, la France, contrairement aux principaux importateurs que sont l’Amérique du Sud, l’Australie ou encore la Nouvelle-Zélande, ne connaît pas d’élevage industriel massif. Un argument que met en avant le président de la fédération qui vante "la qualité de nos races, le fait que nous ayons un système de traçabilité remarquable, que nous n’avons pas un mode d’élevage extensif mais à taille humaine".

Reste à savoir si l'Hexagone pourra tenir cette politique face à la demande croissante de la Chine. En 30 ans, la consommation annuelle de viande dans le pays est passée de 13 kg par personne à 63 kg, représentant ainsi 28 % de la consommation mondiale.

Marina Fabre @fabre_marina


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

B UF FRANC AIS EN CHINE

Après 17 ans d'interdiction, le bœuf français retourne en Chine et ce n'est pas une bonne nouvelle pour la planète

Après 17 ans d'interdiction, les premières cargaisons de bœuf français viennent d'arriver en Chine. La France va pouvoir y exporter 30 000 tonnes de viande bovine. Une bonne nouvelle pour la filière qui subit la baisse de la consommation de viande des Français. Mais c'est plus compliqué sur le plan...

Tudiants grandes ecoles pollution

Des milliers d'étudiants de grandes écoles refusent de travailler dans des entreprises polluantes

C'est un manifeste pour un réveil écologique. Plus de 18 000 étudiants de grandes écoles, de Polytechnique à 'École normale supérieure de Paris en passant par HEC, ont signé un appel pour un changement en profondeur. Et cela passe notamment par le choix du futur employeur. Plus question de foncer...

Poids environnemental objets quotidien

[Infographie] Téléphone, réfrigérateur, garde-robe... un quart des émissions de CO2 des Français viennent du foyer

Acheter une télévision, un nouveau frigo, un nouveau pantalon... Des gestes loin d'être anodins à en croire une nouvelle étude de l'Ademe. Elle pointe l'empreinte carbone de nos objets du quotidien. Ils représenteraient un quart des émissions de CO2 des Français. En moyenne, chaque foyer possède 99...

Collision Corse prefecturedeMediterannee

Début des opérations de dépollution après la collision de navires au large de la Corse

Les opérations de dépollution au large du Cap Corse ont débuté lundi 8 octobre et devraient durer plusieurs jours après la collision de deux navires dimanche qui a laissé échapper du fuel en mer, a-t-on appris auprès de la préfecture maritime de Toulon.