Publié le 05 juillet 2021

ENVIRONNEMENT

La sécheresse sera la "prochaine pandémie", alerte l'ONU

L'ouest des États-Unis, Madagascar, le Brésil… Plusieurs régions du globe sont actuellement touchées par des épisodes de sécheresse historique rendant l'approvisionnement en eau, en électricité et en nourriture de plus en plus complexe. Un nouveau rapport de l'ONU estime même que la sécheresse va devenir la "prochaine pandémie" et appelle les États à prendre les mesures à la hauteur de l'urgence. 

Secheresse Inde ARUN SANKAR AFP
Selon l'ONU, 1,5 milliard de personnes ont déjà été impactées par la sécheresse de 1998 à 2017.
ARUN SANKAR / AFP

C’est un véritable fléau. La quasi-totalité de l’ouest des États-Unis subit depuis plusieurs semaines une sécheresse historique aggravée par une canicule. À certains endroits, les températures ont même avoisiné les 50 °C en raison d'un dôme de chaleur. Les réservoirs d’eau sont au plus bas, les lacs et les rivières se découvrent poussant plusieurs comtés a déclaré l’état d’urgence. Et ceci n’est qu’un aperçu d’un phénomène qui va s’aggraver dans les prochaines années. "La sécheresse est sur le point de devenir la prochaine pandémie et il n’y a pas de vaccin pour la guérir", a alerté le 17 juin Mami Mizutori, la représentante spéciale de l’ONU pour la réduction des risques de catastrophe. 

À l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre la désertification et la sécheresse, le 17 juin dernier, l’ONU a publié un rapport alarmant sur la question. L’Organisation estime que de 1998 à 2017, au moins 1,5 milliard de personnes ont été touchées par les sécheresses et qu’au moins 124 milliards de dollars ont été perdus dans le monde. Mort du bétail, mauvaises récoltes, faim ou conflits, la sécheresse affecte "de manière disproportionnée les pauvres et les marginalisés à travers le monde, pour qui le coût de la sécheresse se mesure en termes de vies, de moyens de subsistance et d’appauvrissement", écrivent les auteurs.

Famines et conflits

Ce phénomène est une réalité que subissent déjà plusieurs populations à travers le monde. À Madagascar par exemple plus d’un million de personnes se trouvent dans une situation d’insécurité alimentaire aiguë liée à la pire sécheresse que le pays ait connue depuis 40 ans. Pour l'ONU, Madagascar est le premier pays confronté à une famine liée au réchauffement climatique. Parallèlement, le Brésil vient d’émettre sa première alerte sécheresse depuis un siècle. Le manque de pluie menace l’approvisionnement en électricité du pays qui est très dépendant de ses centrales hydroélectriques. Cette situation menace l’industrie agricole qui représente un tiers du PIB du pays.

Or la sécheresse peut aussi provoquer des révoltes populaires. Les experts l'ont constaté en 2019, à Chennai, sixième ville de l’Inde et capitale du Tamil Nadu. Les réservoirs quasi vides ont créé des émeutes. Un homme a ainsi poignardé six personnes qui l’empêchaient de prendre plus de bidons d’eau qu’autorisés par les autorités. L'institut de recherche américain Pacific Institue a ainsi montré une augmentation significative des conflits liés à l'eau ces dix dernières années passant d'une vingtaine en 2010 à plus de 70 en 2018. Et de fait, selon l’ONU, d’ici 2050, cinq milliards de personnes pourraient être touchées par une pénurie d’eau. 

Le changement climatique aggrave ce fléau

"Nous devons avoir une vision modernisée de la sécheresse", a expliqué au Guardian Roger Pulwarty, scientifique principal à la National Oceanic and Atmospheric Administration des États-Unis et co-auteur du rapport. "Nous devons examiner comment gérer les ressources telles que les rivières et les grands bassins-versants", a-t-il ajouté prenant l’exemple du Danube en Europe dont la sécheresse affecte les transports, le tourisme ou encore la production d’énergie. 

C’est surtout la lutte contre le changement climatique qui permettra de mieux gérer les épisodes de sécheresse. Selon les recherches de l’ONU, ce dernier accroît le stress hydrique et a un effet sur la multiplication, l’intensité et la durée des épisodes de sécheresse. Le rapport appelle à une action "audacieuse et systémique car les structures et politiques actuelles de gestion de la sécheresse sont loin de répondre aux besoins".  

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Eau

Sécheresse, pollution, inondations, les ressources en eau se dégradent. Or l’eau est indispensable à de nombreuses activités industrielles, plus particulièrement dans le secteur de l’énergie. Les projets de grands barrages sont souvent contestés.

AFP eau jardin

Augmenter le prix de l'eau pour les loisirs, une solution à la crise de l'eau ?

Et si on augmentait le prix de l'eau ? C'est l'idée de Nicolas Roche, professeur spécialisé sur les problématiques de l’eau. Si les usages vitaux -hygiène, alimentation...- resteraient gratuits, l'enjeu est d'inclure une valeur environnementale à l'eau utilisée pour les loisirs comme l'arrosage des...

Le de groix secheresse dessalement istock

Crise de l’eau : Dessaler l'eau de mer, un problème plutôt qu'une solution

Utiliser l'eau de mer comme alternative à la pénurie d'eau douce est une pratique courante dans de nombreux pays. La France, confrontée à une sécheresse historique, commence à s'y intéresser. En Corse et en Bretagne, deux usines sont en installation. Si l'idée semble pertinente, les impacts sur...

Secheresse ete 2022 FABRICE COFFRINI AFP

Récupération d'eau, toilettes sèches, filtres… en pleine crise de l’eau, les solutions d’économie abordables suscitent l’intérêt

L’eau devient désormais une ressource rare en France avec des centaines de communes privées d’eau potable dans tout l’Hexagone. La sécheresse historique qui s’abat sur la métropole depuis le début de l’été fait ainsi resurgir la pertinence de solutions abordables qui facilitent l’économie de...

Eaux usees istock

Crise de l'eau : Les eaux usées, une ressource d'avenir qui coule à flot

Alors que la France subit une sécheresse historique qui tarit durablement les nappes phréatiques, les projets de réutilisation des eaux usées se multiplient. La Commission européenne appelle le continent à accélérer cette pratique alors que la France est à la traîne. Si d'un point de vue...