Publié le 30 juin 2018

ENVIRONNEMENT

[VIDEO] Plastic Odyssey, le bateau qui carbure aux déchets plastiques non recyclables

Un tour du monde en bateau de 25 mètres de long propulsé par des déchets plastiques. Voilà le défi que s'est lancé Simon Bernard, un ancien officier de la marine marchande. Le but est de sensibiliser à la pollution des océans et ramasser les déchets plastiques des côtes avant qu'ils ne finissent dans la mer. 

Le premier prototype, baptisé Ulysse a été testé à Concarneau début juin.
©LucasSantucci/ZeppelinNetwork

Chaque minute, 18 tonnes de plastique s'abîment dans l’océan. Jamais l’humanité n’a autant consommé ce produit, dérivé du pétrole, et fléau des mers. En vingt ans, la production mondiale de plastique a doublé. Pour lutter contre cette pollution, Simon Bernard, ancien officier de la marine marchande a conçu Plastic Odyssey, un catamaran propulsé uniquement à partir de déchets plastiques.

Un kilo de déchets plastique crée un litre de carburant 

"Ce qui est compliqué avec cette pollution, c’est qu’une toute partie seulement flotte", explique Simon Bernard. "On estime cette part à 1 %. La majorité du plastique ne peut être récupérée. Une fois dans l’océan, c’est trop tard".

D’où l’idée de Plastic Odyssey, un voyage autour du monde avec un navire "ambassadeur du recyclage" de 25 mètres de long qui viendra ramasser les déchets plastiques des côtes pour les trier et les recycler. Les déchets non recyclables seront eux transformer en carburant grâce à la pyrolyse. Une technologie qui permet de récupérer l’énergie des déchets plastiques. "Avec un kilo de déchet, on peut créer un litre de carburant", estime "l’explorateur".

Tour du monde dès 2020

Durant cette expédition de trois ans, le navire sera donc totalement autonome et fera escale en Afrique, Amérique latine et Asie Pacifique. Le tour du monde débutera en 2020. Mais avant d’atteindre cette ultime étape, les explorateurs ont d’abord conçu un prototype.

Baptisé Ulysse, ce catamaran de 6 mètres de long a une capacité de 5 kg/h de plastique traité et peut en tirer 3 litres de diesel et 2 litres d’essence. Pour ouvrir la voie à son grand frère, il se lancera dans un tour de France.

Au total, le projet est évalué à 11 millions d’euros. Plastic Odyssey a pour l’instant été financé par trois entreprises privées : Clarins, Crédit Agricole et Fondation Veolia. Reste encore à débloquer les fonds. 

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Déchets

Electroniques, toxiques, plastiques, les déchets s’accumulent de façon vertigineuse sans qu’ils soient traités de façon adaptée. Tri, collecte, recyclage et réduction sont les différentes formes de lutte contre cette pollution envahissante.

Mcdonalds CC0

[Bonne nouvelle] McDonald’s supprime les jouets en plastique dans ses Happy Meal

Après avoir arrêté les pailles et couvercles en plastique sur ses boissons fraîches, McDonald's vient d'annoncer la fin des jouets en plastique dans ses célèbres Happy Meal. Ils seront désormais en papier ou en carton. Une initiative qui devance la loi économie circulaire datant la fin des jouets en...

Livreur paris coironavirus Edouard Richard HansLucas HansLucas via AFP 01

Deliveroo, Uber Eats, Frichti promettent 100 % d'emballages recyclables d'ici un an

Alors que la livraison de repas explose en France et, avec elle, les millions de déchets liés aux emballages à usage unique, une vingtaine d'acteurs du secteur viennent de signer une charte pour les réduire. Uber Eats, FoodChéri, Deliveroo, Frichti et d'autres s'engagent à réduire de 70 % leurs...

Apres la Chine la Malaisie refuse d etre la poubelle des pays developpes Mohd RASFAN AFP 02

Les pays riches ne pourront plus déverser aussi facilement leurs déchets plastiques dans les États pauvres

Fini les tonnes de déchets plastiques contaminés déversés chaque année dans les pays en développement. Depuis le 1er janvier, les pays européens ne peuvent plus exporter leurs déchets plastiques s'ils ne sont pas propres et recyclables. Une bonne nouvelle pour la Chine ou la Malaisie qui avaient...

Stocamine destockahe partiel mines de potasse d alsace

Stocamine : l’État se prononce pour le confinement définitif de déchets hautement toxiques à 500 mètres de profondeur

Début janvier, Barbara Pompili s'était rendu en Alsace sur le site de Stocamine, où sont enfouis 42 000 tonnes de déchets très toxiques à 500 mètres de profondeur. La ministre de la Transition écologique avait alors défendu l'idée d'un confinement définitif de ces déchets. Elle vient de confirmer...