Publié le 24 juillet 2018

ENVIRONNEMENT

[Un danger nommé plastique] Coton tige, paille, bouteille… 5 alternatives au plastique à usage unique

Le plastique dans tous ses états. Novethic vous propose cette semaine de comprendre les enjeux d'un monde qui ne jure que par ce dérivé du pétrole. Aujourd'hui, cap sur les alternatives de cinq objets du quotidien que l'on retrouve souvent dans les océans : bouteilles d'eau, pailles, film étirable, cotons-tiges et brosses à dents. 

D'ici 2050, il pourrait y avoir plus de plastique que de poisson dans l'océan.
@Pixabay

De 1950 à 2015, 6,3 milliards de tonnes de déchets plastiques ont été accumulées par l'humanité. Une petite partie a été incinérée ou recyclée (21%) mais la grande majorité s’est retrouvée dans les décharges ou pire dans la nature et les océans (79%). Les consommateurs prennent conscience que le temps est venu d'utiliser avec plus de parcimonie cette matière au coeur de nos activités quotidiennes. 

Les pailles

En France, chaque jour, près de 9 millions de pailles sont jetées, rien que dans la restauration rapide. Or celles-ci, petites et légères, sont très nocives pour les animaux marins et les poissons. Pour les accrocs des pailles, d’autres choix existent. Une des plus prometteuses, la Finalstraw, est une paille en acier inoxydable rigide et pliable qui se range dans un étui de la taille d’un porte-clés. Vous pouvez aussi opter pour une paille en bambou écoresponsable, des pailles en verre, en papier réutilisable ou même en amidon de maïs 100 % biodégradable et compostable. 

Les cotons-tiges

D’ici 2020, vous ne pourrez plus acheter de cotons-tiges dont le bâtonnet est en plastique. Une interdiction votée dans le cadre de la loi biodiversité. Une victoire pour les associations environnementales, les cotons-tiges se trouvent dans le top 10 des déchets les plus répandus sur les plages. Pour y remédier, sans attendre l’interdiction, des solutions existent.

Vous pouvez essayer le coton-tige en papier de la marque Douce Nature, dont le coton est non blanchi au chlore et issu de l’agriculture bio et du commerce équitable. Ou encore les cure-oreilles japonais qui sont un petit bâton en bambou réutilisable.

Les bouteilles d’eau

Sept milliards de bouteilles sont vendues chaque année dans l’Hexagone. Pour limiter les dégâts, les consommateurs peuvent se tourner vers des contenants plus durables. Très en vogue, on trouve les bulles d’eau végétale, développées par exemple par Ooho. De la taille d’une balle de ping-pong, ces bulles contiennent de l’eau enfermée dans une fine membrane biodégradable et comestible à base d’algues et de plantes.

Dans le même ordre d'idée, on pourrait aussi utiliser des bouteilles en algues, conçu par un étudiant islandais en design, Ari Jonsson, mais il faudra encore attendre leur commercialisation. En attendant, les gourdes en inox, très hygiéniques, feront l'affaire.

Le film étirable 

Pour couvrir les plats, les consommateurs utilisent du film étirable. Or une fois dans les océans, ces plastiques fins sont souvent confondus avec des méduses par certains animaux, comme les tortues, et finissent dans leur gosier. Certes, du cellophane biodégradable existe, mais pour être encore plus économe, on peut opter pour des films alimentaires lavables, vendus à la Maison Zéro Déchet à Paris ou sur Internet. 

La brosse à dents            

On en a peu conscience, mais les brosses à dents sont un fléau. Plus de 4,7 milliards se retrouvent dans les décharges et une partie dans les mers, chaque année. Faut-il arrêter ce geste d'hygiène ? Bien sûr que non, mais des alternatives s'offrent à vous. La brosse à dents Bopseptyl est entièrement faite à partir de déchets industriels recyclés. Il existe également des brosses à dents en bambou avec des poils en nylon.

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

29 kg de déchets plastiques retrouvés dans un cachalot échoué en Espagne

Un cachalot de 10 mètres s'est échoué en février sur une plage en Espagne. Les résultats de l'autopsie, qui viennent d'être communiqués, indiquent que le cétacé est mort suite à l'ingestion de 29 kg de déchets plastiques, dont des sacs poubelles, des cordes, des filets et même un bidon. 

38 millions de déchets plastiques sur une île de 31 km², un triste record !

L’île d’Henderson, située dans le Pacifique, à proximité de l’un des cinq grands vortex de la planète, détient un triste record. Celui de la plus forte densité de débris plastiques au monde : 671 par mètre carré ! Les chercheurs qui se sont rendus sur place lancent un signal d’alerte et...

55 industriels s'engagent sur l’objectif de 100 % de plastiques recyclés en 2025

Une cinquantaine d'entreprises et fédérations professionnelles ont présenté lundi 2 juillet leurs engagements en faveur d'un recyclage des plastiques, dans le cadre de la feuille de route du gouvernement sur l'économie circulaire dévoilée fin avril.

[INFOGRAPHIE] 1 milliard de pailles non recyclables jetées chaque jour dans le monde

Vers un monde sans pailles ? Lundi 28 mai, la Commission européenne a proposé de bannir ces petits objets du quotidien qui se retrouvent très rapidement dans nos poubelles, puis au fond des océans. On en jetterait ainsi chaque jour un milliard, dont près de 9 millions en France rien que...

ENVIRONNEMENT

Déchets

Electroniques, toxiques, plastiques, les déchets s’accumulent de façon vertigineuse sans qu’ils soient traités de façon adaptée. Tri, collecte, recyclage et réduction sont les différentes formes de lutte contre cette pollution envahissante.

Resultats encourageants rue zero dechet paris

[Bonne nouvelle] La première rue zéro déchet de Paris porte ses fruits

Les résultats sont encourageants. A Paris, la rue de Paradis, qui fait l'objet d'une expérimentation appelée "rue zéro déchet" a réduit de 16 % ses ordures ménagères en six mois et amélioré le tri. Si l'opération, à terme, est un succès, elle pourrait être étendue à plusieurs rues de la capitale.

Dans trois ans, tous les fast food devront trier leurs déchets (et enfin respecter la loi)

Ils génèrent 80 000 tonnes d'emballages et 60 000 tonnes de déchets alimentaires par an mais ne trient pas leurs déchets. Les fast food, épinglés à de multiples reprises par le gouvernement, se sont engagés, le 11 juin à mettre en place le tri dans 70 % de leurs restaurants d'ici fin 2019 et 100 %...

Comme la Chine, la Malaisie ne veut plus être la décharge du monde et renvoie ses déchets plastiques à l’envoyeur

Depuis que la Chine a fermé ses portes à l'importation de déchets plastiques, les pays occidentaux se dirigent vers les États d'Asie du Sud Est, qui croulent sous les tonnes de poubelles. Les conséquences environnementales sont telles que la Malaisie a prévenu ces pays qu'elle allait leur renvoyer...

[Bonne Nouvelle] Glastonbury, l’un des plus grands festivals au monde, bannit le plastique

Le festival de Glastonbury, ce sont des dizaines de milliers de spectateurs qui chantent et dansent devant les musiciens à la mode. Mais ce sont aussi des tonnes de déchets laissés dans cet espace sauvage. Les organisateurs ont décidé de réagir en éliminant les bouteilles plastiques de l’événement.