Publié le 26 juin 2017

ENVIRONNEMENT

Un pacte mondial pour l’Environnement porté par Emmanuel Macron, Ban Ki-Moon, Laurent Fabius et Arnold Schwarzenegger

Le Club des juristes a présenté un projet de pacte mondial pour l’Environnement. Il doit renforcer le droit international en matière de protection de la planète. Le texte, écrit par 80 juristes de tous les pays, est porté par de grands noms comme Laurent Fabius, Ban Ki-Moon, Jean Jouzel, Nicolas Hulot ou encore Arnold Schwarzenegger. Emmanuel Macron s’est engagé à défendre ce pacte lors de la prochaine Assemblée générale des Nations unies en septembre. 

Plusieurs personnalités, dont Emmanuel Macron et Arnold Schwarzenegger, veulent faire adopter par les Nations unies un Pacte mondial pour l'environnement.
@AFP MUSTAFA YALCIN/ANADOLU AGENCY

Depuis que Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis de l’Accord de Paris le 1er juin dernier, la France et son Président Emmanuel Macron semblent plus que jamais prêts à prendre le leadership sur la lutte contre le changement climatique, afin de relancer la dynamique née lors de la COP21 en 2015. Dans ce contexte, le samedi 24 juin est à marquer d’une pierre blanche… ou plutôt verte.

Lors d’une grande cérémonie à la Sorbonne, plusieurs figures de la diplomatie mondiale et de l’environnement, en particulier Laurent Fabius, ancien Président de la CO21,  Ban Ki-moon, ancien Secrétaire général de l'ONU,  Arnold Schwarzenegger, ancien gouverneur de Californie et Président du R20 (Regions of Climate Action) ou encore Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, ont présenté un projet de Pacte mondial pour l'environnement (1).

Des droits et des devoirs

A l’instar de ce qui existe pour l’éducation ou la culture, ce texte vise à renforcer le droit international pour permettre à chacun de bénéficier d’un environnement sain. Ce texte a été rédigé par 80 juristes issus de 40 pays. Il est à l'initiative du think-tank "Le Club des Juristes". Ce pacte compte 26 articles. Le premier indique que "Toute personne a le droit de vivre dans un environnement écologiquement sain et propice à sa santé, à son bien-être, à sa dignité, à sa culture et à son épanouissement".

Le deuxième ajoute que "Tout Etat ou institution internationale, toute personne physique ou morale, publique ou privée, a le devoir de prendre soin de l’environnement. A cette fin, chacun contribue à son niveau à la conservation, à la protection et au rétablissement de l’intégrité de l’écosystème de la Terre". D’autres articles portent sur "l’Équité intergénérationnelle", le principe "pollueur-payeur" ou encore la "Recherche et l’Innovation".

Présenté à l’Assemblée générale des Nations-Unies

En clôture de la présentation de ce texte, Laurent Fabius et Yann Aguila, président de la commission environnement du Club des juristes, ont remis le projet de traité à Emmanuel Macron. "Pour ce pacte, (…) nous comptons énormément sur vous. Il y aura un travail de conviction extrêmement puissant à faire auprès des gouvernements et des Nations unies, mais nous sommes confiants que vous saurez faire montre de votre efficacité", a lancé l’Ancien Président de la COP21 au Président français.

Ce dernier lui a répondu : "Votre combat, et ce texte que vous m’avez remis aujourd’hui, c’est ce qui consiste à choisir les règles de notre présent et notre avenir commun plutôt que de subir les règles du changement climatique. C’est le cœur de notre combat pour notre autonomie". Surtout il s’est engagé "à convaincre des partenaires et à placer ces efforts sous l’égide des Nations unies pour, dès septembre prochain (lors de l’Assemblée générale, ndr), porter les bases d’un pacte mondial pour l’environnement".

Macron adoubé par le Gouvernator

Quelques heures auparavant, Emmanuel Macron avait reçu à l’Élysée Arnold Schwarzenegger qui s’est placé en opposant de Donald Trump depuis l'annonce du retrait américain de l'Accord de Paris. "Il n'y a pas d'air de droite ou de gauche, nous respirons tous le même air (…) Voilà ce dont nous avons discuté, de la manière dont nous pouvions travailler ensemble, dont nous pouvions renforcer le mouvement écologique", a expliqué l’ancien acteur pour résumer son entretien à l'Élysée.

Ce dernier a également diffusé un selfie vidéo sur les réseaux sociaux avec Emmanuel Macron. Il y assure que le chef de l’État français est un "grand dirigeant", un message très clair adressé au résident de la Maison Blanche.

 

 

Ludovic Dupin @LudovicDupin           

(1) Pacte mondial pour l'environnement

 

 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Un reporting climat qui manque encore de pertinence

Les entreprises identifient de mieux en mieux le risque que fait peser le changement climatique sur leur business. C’est l’une des avancées de l’article 173 de la loi de transition énergétique, qui demande aux entreprises de réaliser un reporting climat détaillé. Pour autant des efforts...

[Décryptage] Le modèle économique de Donald Trump est déjà mort

En annonçant son retrait de l’Accord de Paris, Donald Trump veut croire que l’ancienne économie américaine sera porteuse de croissance et d’emplois. Mais c’est une erreur que l’ensemble du monde économique dénonce.

Accord de Paris : le secteur privé américain continuera le combat pour le climat contre Donald Trump

Comme attendu, les États-Unis ont annoncé leur retrait de l’Accord de Paris obtenu en 2015 lors de la COP21. Mais cette décision, censée protéger l’économie et les emplois selon la Maison Blanche, est loin d’être alignée sur la conviction des entreprises et investisseurs américains. Ces...

"We Are Still In", l’initiative des poids lourds de l’économie américaine pour défier Donald Trump sur l’Accord de Paris

125 villes, 9 États, 902 entreprises et 183 universités ont envoyé un message au monde ce lundi 5 juin. Bien que le gouvernement fédéral ait quitté l’Accord de Paris, la société civile et les acteurs économiques feront en sorte que les promesses de réduction des émissions de la première...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Ursula von den Leyen COP25 UE

Green Deal européen : 1 000 milliards d’euros sur les dix années à venir pour le climat

Mercredi 11 décembre, la nouvelle commission européenne révélera son Pacte vert. Tandis que sa présidente Ursula von der Leyen en a donné un avant-goût au cours de la COP25 en annonçant 1 000 milliards d’euros d’investissements sur 10 ans, le commissaire en charge de ce dossier, Frans Timmermans, a...

Manif climat changer le systeme

[Génération climat] Précarité étudiante et urgence climatique : les jeunes veulent changer de modèle

Alors que 20 % des étudiants vivent sous le seuil de pauvreté, l'immolation du jeune Anas K., 22 ans, devant le Crous de son université, pour dénoncer sa précarité financière, a marqué les esprits. Et relancé la question d'une transition juste. Plusieurs étudiants mobilisés dans des collectifs ou...

Inondations pixabay 01

Événements climatiques extrêmes : la France, quatrième pays le plus touché au monde en termes de décès

Les Philippines de nouveau balayées par un typhon, l’Australie en proie à d’incontrôlables incendies, l’Afrique de l’Est touchée par des pluies torrentielles et le sud-est de la France noyée par des inondations meurtrières. Les impacts du changement climatique touchent désormais tant les pays riches...

Valerie Masson Delmote Giec JungYeon Je

Trois questions à Valérie Masson-Delmotte, coprésidente du GIEC : "Les femmes ont moins de capacité à réagir en cas d’aléas climatiques"

C'est un angle mort des politiques climatiques des États. Les femmes subissent de plein fouet les effets du changement climatique, elles ont 14 fois plus de risques de mourir en cas de catastrophe naturelle que les hommes. Valérie-Masson Delmotte, climatologue et co-présidente du Giec s'est plongée...