Publié le 11 décembre 2018

ENVIRONNEMENT

Shell s’engage à lier la rémunération de ses dirigeants à l’atteinte d'objectifs climatiques

Sous la pression grandissante de ses investisseurs, Shell vient d’annoncer plusieurs engagements ambitieux en faveur du climat. Le pétrolier souhaite lier la rémunération de ses dirigeants à l’atteinte de ses objectifs climatiques. De plus, le géant anglo-néerlandais s’engage à quitter les groupes de lobbying défavorables à l’Accord de Paris.

Station essence Shell shell
Shell va aussi se fixer des objectifs climatiques à court terme, revus de façon annuelle, pour une période de trois à cinq ans, à partir de 2020.
@Shell

C’est un changement de stratégie important pour Shell. Dans une déclaration conjointe, la major pétrolière et Climate Action 100+, un groupe de 310 investisseurs institutionnels totalisant plus de 32 000 milliards de dollars d'actifs sous gestion, ont pris plusieurs engagements en faveur du climat, à l'occasion de la COP24 en Pologne.

L’une des annonces les plus frappantes porte sur la mise en place de critères de performance environnementale pour fixer la rémunération de ses dirigeants. Cela concernerait potentiellement 1 200 cadres, selon le Financial Times. Cette décision sera soumise au vote des actionnaires lors de l’Assemblée générale annuelle de 2020.

Des objectifs climatiques revus tous les ans

Shell annonce aussi vouloir fixer des objectifs de réduction de son empreinte carbone à court terme à partir de 2020. Un reporting annuel sera réalisé et publié dans le rapport de développement durable de l'entreprise puis dans le rapport annuel. Fin 2017, la multinationale anglo-néerlandaise avait adopté des objectifs à long terme : une réduction de ses émissions directes et indirectes de 20 % d’ici 2035 et de 50 % d’ici 2050.

En mai dernier, lors de l’Assemblée générale du groupe, une coalition d’investisseurs avait appelé Shell à aller plus loin et à "traduire sa stratégie climat en objectifs de court et moyen termes, alignés sur l’Accord de Paris pour la période cruciale de 2020-2030". Si leur résolution n'avait pas été adoptée, ils avaient néanmoins réussi à placer la question climatique au cœur des débats. Quelques mois plus tard, il ne fait aucun doute que leur action a bel et bien porté ses fruits.

La major s’engage également à revoir son appartenance à certains groupes de lobbying du secteur qui iraient contre les objectifs de l'Accord de Paris sur le climat et à remettre un rapport sur ce sujet au premier semestre 2019. Enfin, tous les cinq ans, Shell examinera les contributions climatiques nationales des États (NDC's) afin d’adapter sa propre stratégie. Le premier examen de ce type devrait avoir lieu après 2022.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[Décryptage] Shell fait valider sa stratégie climat par ses actionnaires

Lors de l’Assemblée générale de Shell, la résolution de Follow This pour imposer au pétrolier d’adopter une stratégie climat ambitieuse n’a réuni que 5 % des voix des actionnaires. Mais au-delà des chiffres, plusieurs observateurs y voient un signal fort envoyé à l’industrie pétrolière...

Climat, pétrole et actionnaires : le test Shell

L'Assemblée Générale de Shell du 22 mai va être le théâtre d'un bras de fer entre les actionnaires qui veulent pousser la compagnie vers une stratégie climatique compatible avec l’Accord de Paris et ceux qui ne veulent pas s’opposer aux dirigeants du groupe pétrolier. Le score de la...

[Décryptage] Quand les pétroliers mettent eux-mêmes le climat à l'ordre du jour de leurs Assemblées Générales

La stratégie des pétroliers de la planète est loin d’être alignée sur un réchauffement climatique limité à 2°C comme l’exige l’Accord de Paris. Pourtant, les mentalités et la transparence des majors en matière de stratégie climatique évoluent. Pour exemple, Shell s’est engagé à diminuer...

La Caisse des dépôts veut pousser Shell vers une trajectoire 2°C

Faire pression sur les entreprises pour diminuer l’empreinte carbone de leurs portefeuilles, telle est la stratégie des investisseurs qui ont pris des engagements sur le climat. Les Assemblées générales sont l’occasion d’accentuer cette pression en soutenant des résolutions qui poussent...

En 1991, Shell alertait (déjà) sur les conséquences du réchauffement climatique

C’est une vidéo signée Shell. Mais elle aurait pu être diffusée par des ONG environnementales. En 1991, la compagnie pétrolière alertait, dans un film éducatif, sur les risques liés au réchauffement climatique, mettant clairement en cause l’impact des énergies fossiles. Mais au cours des...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Voeux de francois de ruby au monde de l ecologie

Taxe carbone : François de Rugy défend une écologie de l'effort partagé

Lors de ses vœux au monde de l'écologie, le ministre François de Rugy a prôné une "écologie du citoyen" qui concilie à la fois les enjeux de fin du monde et ceux de fin du mois. Un message d'ouverture aux gilets jaunes. D'autant qu'il propose d'engager la discussion lors du Grand débat national sur...

Amazon Fulfillment Center Shakopee Minnesota Tony Webster Flickr

Des salariés actionnaires déposent une résolution climat à l'Assemblée générale d'Amazon

En fin d’année dernière, un groupe de salariés actionnaires du géant du commerce en ligne a déposé une résolution pour obliger Amazon à présenter un plan de lutte contre le changement climatique. Le groupe, qui a pris plusieurs engagements environnementaux, est régulièrement pointé du doigt pour son...

Notre affaire a tous recours le gouvernement ne sera pas condamnee

Pétition l'Affaire du Siècle : "Le gouvernement ne sera pas condamné", selon Arnaud Gossement

La pétition l'Affaire du siècle qui porte un recours contre l'État pour inaction climatique est devenue la plus populaire de l'histoire en France avec 2 millions de signataires. Mais au-delà de l'impact politique et médiatique, le recours a peu de chances d'aboutir juridiquement. Dans l'hypothèse...

L affaire du siecle climat juliette Binoche

Climat : "L’affaire du Siècle", pétition la plus populaire de l’histoire en France, avec deux millions de signataires

C’est l’un des plus beaux signaux du réveil écologique français qui a eu lieu durant ce second semestre 2018. La pétition "L’Affaire du siècle" contre l’État français pour inaction climatique est devenue la plus importante avec 2 millions de signataires. C’est une opportunité donnée au chef de...