Publié le 05 octobre 2019

ENVIRONNEMENT

[Science] Les tourbières, des alliés puissants pour résister au changement climatique

Deux chercheurs français ont démontré la capacité de résilience des tourbières, ces zones humides qui ne représentent que 3 % des surfaces mais qui captent un tiers du carbone piégé dans les sols. Les mousses résistent à la sécheresse et à la chaleur. Il est donc primordial de préserver ces écosystèmes pour lutter efficacement contre le changement climatique.

Tourbiere alex zelenko
Les tourbières ne représentent que 3 % des surfaces sur Terre.
@Alex Zelenko / CC0

Les forêts et les océans sont souvent présentés comme les puits de carbone par excellence mais il faut y ajouter les tourbières. Ces zones humides constituées de matières végétale en décomposition ne représentent que 3 % des terres mais captent un tiers du carbone piégé dans les sols, soit 500 gigatonnes. Comme les autres écosystèmes, elles sont menacées par le changement climatique.

Deux chercheurs français, Vincent Jassey du CNRS et Constant Signarbieux de l’Institut de géographie de Neuchâtel, ont mené une expérience dans le Jura pour analyser les effets d’une hausse de la température de 1 à 2°C sur les tourbières. Leurs résultats sont particulièrement intéressants et ont été publiés en septembre dans la revue Global Change Biology. Il apparaît que les deux principales variétés de mousse étudiées ont des comportements différents mais qui se compensent, permettant d’annuler les effets de la sécheresse et de la chaleur.

Les tourbières continuent de piéger le CO2

"On pensait jusqu’à présent que les tourbières allaient souffrir du réchauffement climatique et de l’augmentation des températures et donc arrêter de piéger le CO2. Nous avons montré au contraire qu’une compensation s’opérait entre les différentes espèces de mousses qui permettait d’annuler les effets négatifs en période de sécheresse", explique Vincent Jassey à Reuters.

Ainsi, les scientifiques alertent sur l’importance vitale de préserver les tourbières pour lutter efficacement contre le changement climatique, d’autant que leur disparition ou dégradation entraînerait avec elles une augmentation des émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Les tourbières asséchées seraient déjà responsables de 5 % des émissions anthropiques de CO2.

Les chercheurs vont désormais tenter de généraliser leurs résultats à l’ensemble des tourbières. Celles-ci se trouvent dans l’hémisphère Nord, en Amérique du Nord, en Russie et dans le Nord de l’Europe, mais aussi dans des pays aux climats tropicaux comme la Malaisie ou l’Indonésie. 15 % des tourbières auraient déjà été abîmées, notamment à cause de la déforestation, l’agriculture ou la construction. En préservant 67 % des tourbières encore intactes aujourd'hui, nous pourrions éviter l’émission de 21,6 gigatonnes de CO2 d’ici 2050. 

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[Infographie] Le classement des meilleures solutions pour le climat

À l'occasion de la semaine de mobilisation internationale pour le climat, marquée notamment par le Sommet Action Climat organisé à New York le 23 septembre, Novethic détaille dans une infographie les solutions les plus efficaces pour le climat établies par le projet Drawdown. Dans le haut...

Rapport du Giec : L’agriculture est à la fois un fardeau et un rempart pour le changement climatique

Les délégations des 195 pays membres du Giec, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, ont approuvé, au terme de cinq jours et demi, un rapport sur les liens entre changement climatique et usage des terres publié ce jeudi 8 août. Il alerte sur le rôle de...

IPBES : Notre alimentation est la première cause de perte de biodiversité dans le monde, alertent les experts mondiaux

Après une semaine de négociations à Paris, 132 pays ont adopté ce week-end une évaluation sans précédent de l'état de la nature. Elle démontre le besoin urgent de transformer notre système économique et social. Le premier facteur d’effondrement de la biodiversité terrestre est le...

[Infographie] Les citoyens n'ont qu'un impact minoritaire dans la lutte contre le changement climatique

Il y a quelques semaines, France 2 a programmé de façon inédite un prime sur le changement climatique en début de soirée. Celui-ci a réuni plus de 2 millions de téléspectateurs (12,3 % du public), un score encourageant. Tout au long de la soirée, les Français étaient appelés à s'engager...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Glacier italie istock

Effondrement d’un glacier en Italie, typhon en Chine, canicule… un week-end catastrophe sous le signe du changement climatique

Ce week-end, des évènements extrêmes liés au changement climatique se sont enchaînés partout dans le monde. Alors qu’un glacier s’est effondré en Italie après un record de chaleur, un typhon s’est abattu sur la Chine. Autant de phénomènes qui nous rappellent l’urgence à agir et à s’adapter comme à...

EP ok jpg

"Non, il ne faut pas arrêter de faire des enfants pour sauver la planète", selon Emmanuel Pont

"Faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ?". C'est la question à laquelle répond Emmanuel Pont dans son dernier livre alors que nous serons bientôt 8 milliards d'êtres humains sur Terre. Il revient ainsi sur l’étude polémique de 2017 qui avait évalué le "poids" écologique d’une...

Dont look up pop culture influence climat netflix

Mobilisation climatique : la pop culture plus efficace que le rapport du GIEC

Climat, limites planétaires, perte de biodiversité… Les rapports scientifiques se multiplient pour nous pousser à agir face à l’urgence écologique, mais peinent à toucher le grand public. Pour changer d’échelle, la culture populaire a un rôle à jouer. Dans une nouvelle étude, l’Ademe et Place to B...

Elisabeth borne Julien de rosa afp

Les ministres et haut-fonctionnaires vont être formés aux enjeux écologiques

Le gouvernement a entendu l’appel de la société civile. Alors qu’une pétition réclamait la formation des ministres aux enjeux environnementaux, la Première ministre Élisabeth Borne a approuvé leur demande. En plus des équipes ministérielles, 25 000 fonctionnaires cadres devraient être formés. Si...