Publié le 11 octobre 2019

ENVIRONNEMENT

[Reportage] Depuis cinq jours, Extinction Rebellion occupe le centre de Paris

Au cinquième jour de l’occupation, les membres d'Extinction Rebellion France doivent décider de la suite de leur action : continuer à occuper la place du Châtelet au centre de Paris ou changer de stratégie pour frapper plus fort. Alors que les forces de l'ordre jouent l'indifférence, la zone d'occupation s'est pour l'instant étendue et le mouvement a décidé d'accueillir sur place de nouveaux groupes tels que les Gilets jaunes.

XR chatelet voilier la mer se meurt CA
Un voilier a été installé en plein centre de Paris, sur le pont au Change, bloqué depuis lundi après-midi.
@CA

"Allez, on va bloquer le Starbucks" lance Merry, un free-lance de 30 ans qui vient juste de rejoindre Extinction Rebellion France. Un petit groupe d’une dizaine de personnes emporte palettes et pancartes pour aller se poster devant la chaîne de café, régulièrement prise pour cible par les activistes. Au quatrième jour d’occupation, jeudi 10 octobre, la zone bloquée a été étendue de la place du Châtelet à une partie de la rue de Rivoli et du boulevard Sébastopol au coeur de la Capitale.

XR chatelet blocage rivoli @CA

"Cette rue est un beau symbole de notre société productiviste", commente Nicolas, un marin de 41 ans qui participe là à sa toute première mobilisation climatique. Arrivé dimanche dans la capitale pour assister au briefing, il vit depuis trois jours dans la zone des "Trois mâts", celle qui se situe sur le pont au Change, où un voilier a été installé. En face, les policiers ont érigé un mur métallique qui empêche tout passage.  

"C’est le mur de Berlin, le rideau de fer", ironise Arthur, 21 ans, ancien zadiste à Notre-Dame-des-Landes, tout en soufflant sur son café chaud. Un couple de retraités normands est venu ravitailler les troupes, thermos dans une main et pain d’épices dans l’autre. "Nous avons fait le voyage exprès à Paris pour les soutenir", expliquent-ils. "Nous avions aussi participé au blocage de Total à La Défense le 19 avril dernier".

Ateliers, formation, conférences

Le site compte au total six points de blocage tenus par des volontaires "bloqueurs" qui restent sur le qui-vive en cas d’intervention des forces de l’ordre. Ils agissent en binôme avec des "peacekeepers" identifiables grâce à leurs gilets orange. Ce sont eux qui sont chargés de gérer les relations entre les activistes et les forces de l’ordre, le public et les automobilistes pour tenter de conserver un climat apaisé. Jeudi matin, à Hôtel de Ville, un accrochage a été signalé avec des CRS, rapidement éteint par l’intervention d'un de ces intermédiaires.

XR chatelet prise de paroles migrants @CA

La journée était dédiée aux migrations écologiques. Un blocage de la circulation fluviale sur la Seine a dû être annulé après que l’information a fuité auprès de la police. Les prises de parole se sont finalement tenues rue de Rivoli avec François Gemenne, membre du Giec, Serge Janicot de l’IRD (Institut de recherche pour le développement) et Carola Rackete, la capitaine du Seawatch3 qui a forcé l’entrée du port de l’île de Lampedusa, dans le sud de l'Italie, pour y débarquer 42 migrants.

Mercredi, de nombreuses formations à la communication non-violente ou à l’intelligence collective ont été organisées, des expositions scientifiques sur les crises bioclimatiques installées et des ateliers mis en place pour sensibiliser le plus grand nombre. Les activistes ont également décidé en Assemblée générale d'accueillir d’autres mouvements sociaux comme les Gilets jaunes. Ces derniers ont pu installer dans la nuit de mercredi à jeudi une cabane juste devant le théâtre du Châtelet.

XR chatelet cabane gilets jaunes @CA

Bloquer le périph'

"On est là pour les aider mais on espère qu’eux aussi vont nous soutenir dans nos manifestations du samedi", explique Adrien, 31 ans et Gilet jaune depuis la première heure. Cette ouverture inquiète toutefois certains au sein d’Extinction Rebellion. "Je ne sais pas si nous avons la capacité d’accueillir tous les laissés-pour-compte de Paris", explique une jeune femme pendant l’Assemblée citoyenne de la mi-journée. "Nous sommes épuisés et moins visibles, peut-être que nous devrions déménager."

"La stratégie du laisser-faire de la police est efficace et tue le sens de notre action ici", renchérit une autre activiste mobilisée sur l’organisation de la journée du 12 octobre. "Notre but est de pousser les forces de l’ordre dans leur retranchement, nous devrions prendre les Champs-Élysées, aller devant l’Élysée, bloquer le périph." Une poignée de mains se lèvent, en signe d’approbation. D’autres lèvent les doigts pour demander une réponse directe.

XR chatelet assemble citoyenne @CA

"Le fait que les policiers ne nous dégagent pas est un succès immense car cela prouve que nous pouvons nous réapproprier l’espace public sans qu’il ne se passe rien. Nous devons en faire un lieu d’échange et de formation pour sensibiliser et recruter car l’objectif n’est pas de renverser le gouvernement aujourd’hui mais de grossir pour faire masse et revenir dix fois plus nombreux la prochaine fois", réagit un jeune homme avant qu'un point technique n'interrompe l’assemblée. "Les voitures commencent à forcer sur Rivoli, il faut plus de monde sur place." Rester ou partir, Extinction Rebellion est à un tournant.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Horizontalité, démocratie et action non-violente... les secrets du succès d’Extinction Rebellion

La semaine de la rébellion internationale a démarré sur les chapeaux de roue avec plus d'un millier de militants mobilisés ce week-end pour bloquer un centre commercial de la capitale. Le mouvement Extinction Rebellion, né en France en mars dernier autour de la mobilisation pour le climat...

Extinction Rebellion : la semaine de la rébellion débarque à Paris du 5 au 12 octobre

Du 5 au 12 octobre, c’est la Rébellion internationale d’octobre, lancée par Extinction Rebellion, le jeune mouvement de désobéissance civile non violente. Dans plusieurs grandes villes du monde, Londres, Berlin, New York, Amsterdam, Madrid, Buenos aires, Melbourne… et Paris, de nombreuses...

Extinction Rebellion, le mouvement de désobéissance civile, débarque en France

Les actions de désobéissance civile sont de plus en plus plébiscitées par les militants écologistes. Ce vendredi 19 avril, trois grandes ONG – Greenpeace, Les Amis de la Terre et ANV-COP21, soutenues par une dizaine d’autres, appellent à une action de masse pour "bloquer la République des...

[Génération climat] La désobéissance civile : des actions radicales qui attirent une jeunesse dans l'urgence

Les actions de désobéissance civile connaissent un nouveau souffle en France, en partie portées par un attrait de la jeunesse pour des méthodes plus radicales. Les pétitions et les marches ne suffisent plus à répondre au sentiment d'urgence de cette génération, la première à connaître les...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Manif etudiants manif climat AmisdelaTerre Twitter

[Édito] Climat et précarité, le cocktail explosif d'une jeune génération en colère

La jeunesse est dans la rue. Elle l’est pour sauver le climat, pointant du doigt l’inaction de leurs aînés en la matière. Et elle l’est pour des raisons sociales, unie sous le slogan "la précarité tue", alors qu’un étudiant s’est immolé après avoir perdu sa bourse. Ces deux combats, qui se...

Californie embouteillage CCO

En Californie, Toyota, General Motors, Fiat-Chrysler soutiennent Donald Trump plutôt que le climat

Trois grands constructeurs automobiles ont pris le parti de l’État fédéral contre la Californie, dans la bataille qui les oppose sur les normes d’émissions de gaz à effet de serre pour les véhicules. Toyota, General Motors et Fiat-Chrysler soutiennent la décision de l’administration de Donald Trump...

Capture 01

[Génération climat] Les étudiants du Réveil écologique publient un guide anti-greenwashing pour choisir leur futur employeur

Les étudiants passent à la vitesse supérieure. Après un manifeste signé par plus de 31 000 étudiants, le collectif Pour un réveil écologique publie un guide anti-greenwashing pour aider les étudiants à choisir leur futur employeur. Des outils qui augmentent un peu plus la pression exercée sur les...

Madrid las cibeles CCO

Cinq questions pour tout comprendre à la COP 25 qui se tiendra finalement en Espagne

La 25e conférence sur le climat des Nations-Unies, la COP25, aura finalement lieu à Madrid, en Espagne. Elle se tiendra aux dates prévues initialement, du 2 au 13 décembre, mais sous présidence chilienne. Confronté à une grave crise sociale, le pays a dû renoncer à accueillir l’événement. Quels sont...