Publié le 22 avril 2020

ENVIRONNEMENT

Relance économique ou Green Deal européen ? "Les deux", répond le commissaire Frans Timmermans

Quelques jours avant le sommet européen sur la relance de l’économie, le commissaire en charge de la stratégie climatique de l’Union monte en créneau. Pour lui, il n’est pas question de reporter l’application du plan vert européen, le Green Deal. Mais la bataille risque d’être acharnée alors que plusieurs pays et industries demandent d’écarter temporairement toutes les contraintes environnementales.

Frans Timmermans EuropeanParliement
Frans Timmermans est en charge de la toute la stratégie climat de l'Union européenne
@EuropeanParliement

Le Pacte vert européen, le Green Deal, n'est pas "un luxe" superflu en temps de crise sanitaire et économique, a affirmé le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans devant le Parlement européen, mardi 21 avril. Une intervention qui souligne la pression qui est faite au niveau du continent pour repousser ou geler les exigences européennes. Ces demandes proviennent des secteurs de l’énergie, de l’automobile ou de l’aéronautique, particulièrement mis à mal par la crise.

"Ne tombons pas dans le piège de penser que le Pacte vert est un luxe que nous ne pouvons pas nous offrir pendant cette crise", a lancé Frans Timmermans, qui est en charge de la stratégie de lutte contre le changement climatique au sein de l'exécutif européen. "Je ne veux pas donner l'impression que mon attention est tellement focalisée sur le Pacte vert que je ne vois pas ce qui se passe autour de nous", a-t-il toutefois assuré aux eurodéputés de la commission Environnement, réunis par visioconférence.

Oublier le pacte

Cette alerte est faite alors que jeudi 23 avril, se tient un sommet européen qui vise à délivrer les premières lignes d’un grand plan de relance de l’économie européenne. Beaucoup de pays, surtout dans l’Est, souhaitent reporter le Green Deal à la faveur d’une relance sans contrainte environnementale. Dès mars, le Premier ministre tchèque Andrej Babis avait déclaré que l'Union européenne devait "oublier" le Pacte vert pour se concentrer sur la pandémie. Même son de cloche du côté de la Pologne par exemple.

Pas question pour le commissaire européen : "le paradoxe est que ce serait un manquement au devoir si nous ne faisions pas le lien entre les deux et disions très clairement que si nous voulons sortir plus forts, tournés vers l'avenir, nous devons absolument faire la transformation vers une société plus verte". Il est appuyé par la présidente de la Commission Ursula von der Leyen qui présente le Pacte vert comme, justement, une véritable "stratégie de croissance" qui doit rester au cœur du redressement économique.

"Nous devons assurer à nos concitoyens que le Pacte vert peut offrir des projets à l'épreuve du temps pour notre industrie et notre économie, qui nous mènent à la neutralité climatique et nous rendent indépendants aux énergies fossiles", a expliqué Frans Timmermans. Le Néerlandais a également réitéré que la Commission se tiendrait à son calendrier prévoyant une publication "en septembre" d'une étude d'impact sur le relèvement envisagé des objectifs de réduction de gaz à effet de serre d'ici 2030 (de 40 % à 50 %, voire 55%).

Ludovic Dupin avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Canicule chaleur extreme pakistan AAMIR QURESHI AFP 01

Pakistan, Mexique, Égypte… Le monde suffoque sous des températures extrêmes

+51°C au Pakistan, +48°C au Mexique, +46°C en Égypte. Partout dans le monde, des températures historiques sont enregistrées, menaçant la santé humaine, l’approvisionnement en eau, les récoltes futures et même la biodiversité, qui ne résiste pas à une chaleur si accablante. Du côté de l’Hexagone, un...

Climat extinction rebellion paris JULIEN DE ROSA AFP

Ces chantiers écologiques qui attendent le futur gouvernement d'Emmanuel Macron

Alors que la nomination du nouveau gouvernement d'Emmanuel Macron se fait attendre, le Président a multiplié les promesses en matière d’écologie. Sa ou son prochain premier ministre devra être "attaché à la question sociale, à la question environnementale et à la question productive", a-t-il...

Muhammad FAROOQ AFP australie

Inondations, incendies, méga-sécheresse... Quand l'Australie devient inassurable

Frappée de plein fouet par le changement climatique, l'Australie fait face à une "crise d'assurabilité", estiment des chercheurs dans une nouvelle étude. Le prix des assurances des propriétés en zone à risque va exploser les prochaines années, devenant inaccessible pour une grande partie de la...

Petrole climat engagements pixabay

195 "bombes à carbone" sont en projet dans le monde, faisant voler en éclats nos objectifs climatiques

Une vaste enquête du Guardian révèle que les majors pétrolières et gazières sont en train de développer 195 "bombes à carbone" qui feraient voler en éclats nos objectifs climatiques. Dans le même temps, le think tank Carbon Tracker a passé au crible les politiques climatiques des 15 plus grandes...