Publié le 21 août 2023

ENVIRONNEMENT

Paris sous 50°C : moins de bitume, plus de nature, le nouveau visage des écoles parisiennes (4/5)

Cet été, Novethic enquête sur la façon dont Paris s'adapte à un scénario extrême. L’occasion de se pencher sur le cas des écoles, car les canicules ne sont plus réservées au mois de juillet et d’août. Ces épisodes de fortes chaleurs débordent aujourd’hui en juin, mais aussi en septembre. Or les établissements scolaires sont à l’image du reste de la ville. À savoir, très minéraux et très peu préparés face au changement climatique.

Adaptation climatique Paris cour recreation oasis ecole Hilsz 20e villedeparis
Exemple d'une cour de récréation aménagée en "oasis" à l'école Maryse Hilsz, dans le 20e arrondissement de Paris.
@Ville de Paris

17 juin 2022, annonce officielle du ministère de l’Education nationale : l’école ne sera pas obligatoire dans les douze départements placés en alerte rouge canicule par Météo France. Parmi eux : l’Île-de-France et la capitale Paris. Ce même épisode caniculaire avait d'ailleurs contraint le ministère à reporter les épreuves du brevet du collège "pour garantir la sécurité des élèves".

Un phénomène exceptionnel ? Pas vraiment. En 2019, écoles maternelles et primaires de la région parisienne avaient déjà fermé leurs portes en raison des fortes chaleurs. Et cela risque bien de se reproduire de plus en plus fréquemment, car les canicules sont devenues la norme. Il y a aujourd’hui en moyenne 13 jours caniculaires par an dans la capitale, et il y en aura entre 26 et 56 d’ici à la fin du siècle, selon les scénarios d’émissions.

"Il va donc falloir s’adapter", insiste Alexandre Florentin, élu écologiste à Paris et président de la mission d’information "Paris 50°C". "Et la priorité est aujourd’hui d’engager une transformation du bâti parisien, et notamment les écoles qui se sont avérées être inadaptées aux nouvelles contraintes climatiques".

Exit l’asphalte

Ce que confirme auprès de Novethic Cyrille Peyraube, directeur de cabinet de Patrick Bloche, adjoint à la Mairie de Paris chargé de l’éducation. Notamment en raison de "leur caractère minéral". Et c’est pour corriger cela que Paris a lancé dès 2017 un chantier d’envergure : celui de débitumer les 760 cours d’école que compte la capitale afin de les transformer en cours "oasis". Cela représente au total plus de 70 hectares d’îlots de chaleur urbains à métamorphoser en îlots de fraîcheur.  

"L’enjeu est d’enlever le bitume pour le remplacer par des sols qui absorbent l’eau tout en végétalisant pour rendre ces espaces plus supportables lors des fortes chaleurs", explique Cyrille Peyraube. L'asphalte emmagasine la chaleur le jour pour la relâcher la nuit, tandis que la végétation la retient non seulement peu, mais leur évapotranspiration est rafraîchissante, et ce sans compter l’ombre apportée par les arbres. Cet été, une trentaine de cours oasis devrait s’ajouter aux 102 déjà existantes.

"Ces dernières sont plus végétalisées que les premières réalisées, et cela a un réel impact sur le rafraîchissement de la cour et plus largement de la ville", a indiqué à Novethic Jacques Baudrier, adjoint à la Mairie de Paris en charge de la construction publique, du suivi des chantiers, de la coordination des travaux sur l’espace public et de la transition écologique du bâti. Ces cours "oasis" bénéficient principalement aux élèves, mais elles pourraient, durant les fortes chaleurs, servir d'espace de refuges pour les riverains en dehors des temps scolaires. À noter que lorsque cette végétalisation est impossible par manque d’espace, des ombrières peuvent également être installées.

Un bâti ancien à rénover, un chantier d’envergure

Quant à l’adaptation des bâtiments scolaires à la chaleur, c’est un chantier à part entière, qui en est encore au stade de la réflexion. Pour l’élu de Paris, Alexandre Florentin, "le mauvais état thermique des bâtiments scolaires parisiens est un réel enjeu pour les années à venir". Lors de sa mission "Paris 50°C", il a pu constater l’ampleur des travaux à réaliser. Comme dans cette école du 13e arrondissement "où il fait anormalement chaud". Or, selon une étude menée par des chercheurs de l’université d’Harvard, la chaleur a des effets négatifs significatifs sur les fonctions cognitives des jeunes adultes. D’ailleurs, une étude complémentaire a montré que la probabilité de réussir un examen diminuait de 11% si la température ambiante passait de 22°C à 32°C.

"Nous sommes en train de travailler sur un plan de transformation afin d’engager une rénovation thermique et permettre à ces infrastructures de s’adapter au changement climatique. Il n’est pas encore abouti et nécessitera des investissements considérables" prévient le directeur de cabinet. En attendant, Paris teste "à titre expérimental" la technique du "cool roof", à savoir de peindre en blanc le toit d’un bâtiment pour refléter plus de lumière et absorber moins de chaleur. L’objectif étant de faire baisser la température intérieure de 3 à 4 °C. Et la crèche Louis Blanc, dans le 10e arrondissement, sera la première à expérimenter cette solution dès la rentrée de septembre. Ainsi, la capitale devra-t-elle dire adieu dans un avenir proche à ses toits en zinc pour s’adapter à la crise climatique ? "Pas sûr, confie Cyrille Peyraube, puisque cette méthode fait débat parmi les amateurs du patrimoine parisien".  

Blandine Garot


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Paris sous 50°C : passer à l'heure espagnole et vivre la nuit (1/5)

Cet été, Novethic enquête sur la façon dont Paris s'adapte à un scénario extrême. Les prévisions estiment que des pics de chaleur à 50 degrés y sont désormais envisageable. Face à cela, un changement de nos modes de vie va s'imposer, avec un décalage des horaires de travail, une vie...

Vivre à Paris sous 50°C : Exit l'auto, place au métro et au vélo (2/5)

Se déplacer en temps de canicule peut relever du parcours du combattant. Une réalité pour de nombreux Parisiens lors des vagues de chaleur récurrentes qui touchent la capitale. Dans son rapport "Paris à 50°C", la mission d’information et d’évaluation du conseil de Paris dévoile des...

Vivre à Paris sous 50°C : la rénovation énergétique est le "chantier du siècle" (3/5)

Cet été, Novethic enquête sur la façon dont Paris s'adapte à un scénario extrême. L'une des principales solutions passe par la rénovation énergétique des bâtiments. Autrefois tournée uniquement vers le confort d'hiver, ce chantier mené par la Ville intègre désormais le sujet des...

Vivre à Paris sous 50°C : passer d’une "ville radiateur à une ville oasis" grâce à une "nouvelle révolution hausmanienne" (5/5)

Cet été, Novethic enquête sur la façon dont Paris s'adapte à un scénario extrême. Pour Dan Lert, l'adjoint en charge de la transition écologique, il s'agit de passer d’une "ville radiateur à une ville oasis". Comment ? En plantant des arbres, en installant des ombrières, des fontaines à...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

A23a Antarctique Iceberg / AFP PHOTO / COPERNICUS SENTINEL-3 SATELLITE IMAGE ©2023 MAXAR TECHNOLOGIES

Antarctique : un iceberg géant de 4 000 km2 dérive, faisant peser un risque pour les voies maritimes et la faune

"A23a". Son nom ne vous dit peut-être rien, mais il s’agit de l'un des plus grands icebergs au monde : 4 000 km2 pour un poids d’un milliard de tonnes. Bloqué depuis près de 30 ans dans la mer de Weddell, en Antarctique, ce mastodonte s’est mis en mouvement et pourrait rejoindre l’Atlantique Sud,...

Coalitions

[Infographie] Méthane, déforestation, fin des aides publiques aux énergies fossiles : le point sur ces coalitions à la veille de la COP28

Promesses en l’air ou promesses tenues ? La COP26 a été l’occasion pour un grand nombre d’États de prendre de nouveaux engagements pour le climat et l’environnement. Deux ans plus tard, Novethic a analysé trois d'entre eux pour en tirer un premier bilan à la veille de l’ouverture de la COP28 de...

Rapports Wesley Tingey sur Unsplash

COP28 : les cinq rapports à lire avant le sommet sur le climat de Dubaï

À l’approche de la COP28, qui se déroulera du 30 novembre au 12 décembre à Dubaï aux Émirats arabes unis, de très nombreux rapports ont été publiés pour alerter sur les dangers de l’inaction climatique et sur l’ampleur du chemin qu’il reste à parcourir pour rester dans les clous de l’Accord de...

Bresil Taylor Swift TERCIO TEIXEIRA/AFP

44,9°C en Bolivie, 43,1°C au Brésil : des températures infernales en Amérique latine en plein printemps austral

Les records de chaleur tombent les uns après les autres en Amérique latine en raison d’une canicule précoce alors que l’été ne doit débuter que dans un mois. Au Brésil, une jeune femme de 23 ans est décédée après avoir fait un malaise en plein concert de Taylor Swift. "Dévastée", la star américaine...