Publié le 13 juin 2017

ENVIRONNEMENT

Nicolas Hulot veut mettre en place la taxe européenne sur les transactions financières

En marge du sommet des ministres de l’Environnement du G7, qui s’est clôturé lundi 12 juin à Bologne en Italie, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a dit vouloir avancer sur la question des financements innovants. Il met en avant la taxe sur les transactions financières, vieux serpent de mer au sein de l’Union européenne.


En marge de la réunion des ministres de l’Environnement du G7 à Bologne, Nicolas Hulot a assuré vouloir "très rapidement travailler sur des financements innovants", y compris la taxe sur les transactions financières (TTF), dont l’avancement est au point mort en Europe.

En pourparlers depuis six ans, cette taxe n’est plus portée que par 10 pays européens (1), dont la France, qui peinent à se mettre d’accord sur ses contours. La TTF permettrait notamment de financer les politiques de lutte contre le réchauffement climatique. Le nouveau président Emmanuel Macron a dit lui-même vouloir la valider "d’ici la fin de l’été", lors d'une rencontre avec les ONG.

Mais le projet a encore été retiré de l’ordre du jour du dernier conseil des ministres de l’Economie et des Finances européens fin mai, à la demande de… Bruno Le Maire, le nouveau ministre de l’Économie.

Manque deux milliards de dollars

Sur les autres sujets liés au climat, Nicolas Hulot assure que "la France veut aller plus vite dans la lutte contre le réchauffement climatique, en dépit du retrait des États-Unis de l’Accord de Paris, qui pose un grave problème de financement  pour venir en aide aux pays les plus touchés par les effets du réchauffement climatique". Les États-Unis s’étaient engagés à contribuer au financement du fonds vert pour le climat, à hauteur de trois milliards de dollars, dont un milliard déjà versé.

Pour autant, Nicolas Hulot a jugé qu’il ne fallait pas céder au "catastrophisme" face au retrait américain de l’Accord de Paris. Il assure que cet accord "irréversible" est "le seul cadre juridique des négociations". "Dans le contexte que nous connaissons, la réponse de la communauté internationale reste unanime et soudée pour rappeler que l’Accord de Paris n’est pas renégociable car on ne négocie pas le sort de la planète".

Un accord sur le climat à 6

Au terme du G7 Environnement, l’Italie, le Canada, l’Allemagne, le Japon, le Royaume-Uni et la France ont fait front commun pour défendre l’Accord de Paris face à des États-Unis encore une fois bien isolés. Au moment de la signature du communiqué final, Washington a tenu à rajouter une note de bas de page. Elle précise que les États-Unis poursuivront l’effort de réduction des émissions de CO2 "d’une façon conforme à [leurs] priorités intérieures, préservant à la fois une économie forte et un environnement sain".

"Cette déclaration du G6 définit un nouveau leadership en matière de climat" a réagit Laurence Tubiana, à la tête de la Fondation européenne sur le climat. "Cet esprit de résolution, d’engagement et de leadership doit maintenant unir les chefs d’État et de gouvernement en amont du G20", qui aura lieu à Hambourg en Allemagne les 7 et 8 juillet.

Concepcion Alvarez @conce1

(1) France, Allemagne, Belgique, Portugal, Autriche, Slovénie, Grèce, Espagne, Italie, Slovaquie.

 

 


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

La taxe européenne sur les transactions financières (TTF) sur le point d’aboutir

L'instauration d'une taxe européenne sur les transactions financières (TTF) n'a jamais semblé si proche. Elle pourrait être adoptée d'ici le mois de décembre. 10 pays européens se sont mis d'accord sur les grandes lignes de sa mise en oeuvre. La commission européenne a été chargée...

Et soudain Emmanuel Macron est devenu le champion de la lutte contre le changement climatique

Depuis que le Président américain s’est retiré de l’Accord de Paris, Emmanuel Macron est devenu l’un des grands visages de la lutte contre le changement climatique. Multipliant les rencontres nationales et internationales, il veut refaire de Paris le cœur de la lutte pour la planète comme...

"We Are Still In", l’initiative des poids lourds de l’économie américaine pour défier Donald Trump sur l’Accord de Paris

125 villes, 9 États, 902 entreprises et 183 universités ont envoyé un message au monde ce lundi 5 juin. Bien que le gouvernement fédéral ait quitté l’Accord de Paris, la société civile et les acteurs économiques feront en sorte que les promesses de réduction des émissions de la première...

[Infographie] Après le retrait des États-Unis, qui est dans l’Accord de Paris ?

À ce jour, 147 parties ont ratifié l’Accord de Paris qui vise à limiter le réchauffement de la planète à 2 degrés, voire 1,5 degré, d'ici la fin du siècle. Ces pays représentent 83 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Mais, le 1er juin, l'annonce par Donald Trump du retrait...

Accord de Paris : le secteur privé américain continuera le combat pour le climat contre Donald Trump

Comme attendu, les États-Unis ont annoncé leur retrait de l’Accord de Paris obtenu en 2015 lors de la COP21. Mais cette décision, censée protéger l’économie et les emplois selon la Maison Blanche, est loin d’être alignée sur la conviction des entreprises et investisseurs américains. Ces...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Un monde nouveau Cyril Dion serie Arte

Avec sa nouvelle série "Un monde nouveau", Cyril Dion poursuit sa quête de récits inspirants

Le réalisateur de films et de documentaires propose une nouvelle série sur Arte. En trois épisodes, Cyril Dion raconte les histoires de femmes et d’hommes qui savent réinventer le quotidien afin de lutter contre le changement climatique et restaurer les écosystèmes. En proposant cette série, il...

Avion air france compensation carbone ODD ANDERSEN AFP

Greenwashing : Air France revient sur son option de compensation carbone sous la pression des associations

Air France a dû revoir sa copie. La compagnie proposait depuis cette année à ses passagers une option "environnement" pour réduire l’empreinte carbone de leur vol. Une pratique trompeuse selon plusieurs associations qui ont interpellé l’entreprise dans une tribune et une pétition. Si Air France a...

Datagir impact CO2 numerique

Mails, streaming, visio : l'impact carbone du numérique décrypté avec le simulateur "Impact CO2" de Datagir

Enfin un outil pour y voir plus clair sur l'impact carbone du numérique. Datagir et l'Ademe ont complété le simulateur Impact CO2 avec une catégorie "Numérique" qui estime les émissions de CO2 liées à nos usages du numérique et à la construction des appareils. Un outil aussi facile d'utilisation...

Chaleur canicule temperatures carte meteo iStock

"Il n’y a pas de doute sur le fait que 2022 sera l’année la plus chaude en France", Christine Berne, Météo-France

Alors que la COP27 vient de s'achever sans avancée réelle sur l'atténuation du changement climatique, la réalité nous rattrape. L'année 2022 a connu cinq épisodes de chaleur hors norme avec des conséquences de plus en plus dramatiques sur l'économie. De mai à octobre, les températures ont tour à...