Publié le 29 juin 2019

ENVIRONNEMENT

Températures records en France : les canicules vont être plus intenses et fréquentes avec le réchauffement climatique

C'est une première en France depuis le début des mesures. La barre des 45 °C a été franchie dans l'ouest du Gard vendredi 28 juin. Et avec la crise climatique, la France devrait connaître des vagues de chaleur encore plus intenses, longues et fréquentes que celle que nous connaissons aujourd'hui. Leur nombre devrait doubler d'ici 2050 si les politiques climatiques ne sont pas suffisantes pour endiguer le réchauffement. 

Le nombre de vague de chaleur devrait doubler d'ici 2050.
©CC0

C’est une véritable fournaise qui s’abat sur la France. 37°C à Paris, 39 à Avignon, 41 à Lyon… Le mercure s’emballe atteignant des températures jamais atteintes depuis la prise des mesures. Vendredi 28 juin, la barre des 45°C a ainsi été franchie à Villevieille, dans l'ouest du Gard. Une première en France. 

Et il va falloir s’y habituer. Car les vagues de chaleur en France vont se multiplier. C’est d’ailleurs déjà le cas. "Le recensement des vagues de chaleur depuis 1947 montre une nette augmentation de la fréquence et de l’intensité des vagues de chaleur : elles ont été deux fois plus nombreuses au cours des 34 dernières années que sur la période antérieure", note Météo France.

Selon les estimations de l’organisme, la fréquence de ces événements climatiques devrait doubler d’ici 2050 avec des épisodes beaucoup plus sévères et longs qu’aujourd’hui. Sans réel politique climatique, elles pourraient ainsi survenir de mai à octobre alors qu’elles s’abattent habituellement sur l’Hexagone de mi-juillet à août.

Conséquence directe du réchauffement climatique 

"L’augmentation de nombre de canicules est clairement corrélée au réchauffement climatique", indique le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). "Mondialement, les records de chaleur mensuels tombent cinq fois plus souvent qu’ils ne le feraient dans un climat stable", ajoute à l’AFP Stefan Rahmstorf, chercheur au Potsdam Institute for Climate Impact Research (PIK). "Cette hausse des extrêmes de chaleur se déroule comme l’avait prévu la science, conséquence directe d’un réchauffement induit par les gaz à effet de serre liés à la combustion du charbon, du pétrole et du gaz".

La planète a déjà gagné 1°C depuis l’ère préindustrielle en raison du changement climatique. Et cela devrait continuer en ce sens. 2018 a été classée par Météo France comme année la plus chaude en France depuis le début des mesures en 1900, alors que de 2015, 2016 et 2017 étaient déjà les années les plus chaudes jamais enregistrées. "Si nous n’agissons pas maintenant, nous allons vers un monde en permanence en gestion de crises", a prévenu la climatologue Valérie Masson-Dalmotte.

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Aeroport pixabay

Pays-Bas : Un des plus gros aéroports d'Europe limite ses vols pour moins polluer, une première

C’est le troisième aéroport le plus fréquenté d’Europe. Le gouvernement néerlandais a décidé de plafonner le nombre de vols de l'aéroport Amsterdam-Schiphol en raison de la pollution sonore et des inquiétudes climatiques des habitants de la zone. Une première qui pourrait influencer d'autres pays....

Glacier italie istock

Effondrement d’un glacier en Italie, typhon en Chine, canicule… un week-end catastrophe sous le signe du changement climatique

Ce week-end, des évènements extrêmes liés au changement climatique se sont enchaînés partout dans le monde. Alors qu’un glacier s’est effondré en Italie après un record de chaleur, un typhon s’est abattu sur la Chine. Autant de phénomènes qui nous rappellent l’urgence à agir et à s’adapter comme à...

EP ok jpg

"Non, il ne faut pas arrêter de faire des enfants pour sauver la planète", selon Emmanuel Pont

"Faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ?". C'est la question à laquelle répond Emmanuel Pont dans son dernier livre alors que nous serons bientôt 8 milliards d'êtres humains sur Terre. Il revient ainsi sur l’étude polémique de 2017 qui avait évalué le "poids" écologique d’une...

Dont look up pop culture influence climat netflix

Mobilisation climatique : la pop culture plus efficace que le rapport du GIEC

Climat, limites planétaires, perte de biodiversité… Les rapports scientifiques se multiplient pour nous pousser à agir face à l’urgence écologique, mais peinent à toucher le grand public. Pour changer d’échelle, la culture populaire a un rôle à jouer. Dans une nouvelle étude, l’Ademe et Place to B...