Publié le 07 janvier 2018

ENVIRONNEMENT

[LE CHIFFRE] 300 milliards de dollars de pertes et 11 000 morts : le bilan des catastrophes naturelles de 2017

C’est une année qui marque un triste record. Selon les estimations du réassureur helvétique Swiss Re, les pertes économiques liées aux catastrophes naturelles dépasseront les 300 milliards de dollars en 2017 et les pertes assurées seront multipliées par deux. En cause notamment, la série d’ouragans qui ont frappé les côtes atlantiques et les Antilles à l’automne.

Les pertes assurées s'élèvent à 136 milliards de dollars en 2017.

La facture est salée, très salée. En 2017, les pertes économiques liées aux catastrophes naturelles et aux désastres causés par l’homme devraient atteindre 306 milliards de dollars (258 milliards d’euros) selon le réassureur Swiss Re. C’est deux fois plus qu’en 2016 mais surtout, l’année 2017 se place parmi les records mondiaux depuis 1970. C’est la troisième année la plus coûteuse pour les assureurs.

En cause évidemment les ouragans Harvey, Irma et Maria qui se sont abattus sur les Caraïbes et le sud-est des États-Unis — pays le plus touché par les catastrophes naturelles — à l’automne dernier. À eux seuls, ces deux tempêtes ont occasionné 93 milliards de dollars de pertes.

Des pertes assurées multipliées par deux

L’année a également été marquée par les incendies en Californie avec des dommages immobiliers évalués à 7,3 milliards de dollars, pris en charge par les assureurs. Les tremblements de terre au Mexique et le cyclone Debbie, qui a touché l’Australie en mars, sont venus alourdir la note avec des coûts estimés à plus de 3 milliards de dollars de pertes assurées.

Le réassureur helvétique estime ainsi que 136 milliards de pertes seront pris en charge par les assureurs, contre 65 milliards en 2016. Du côté du bilan humain, plus de 11 000 personnes sont mortes ou portées disparues en raison de catastrophes naturelles, a également précisé le groupe zurichois.

Selon les données présentées fin décembre par l’Organisation météorologique mondiale (OMM), l’année 2017 comptera parmi les trois plus chaudes jamais enregistrées depuis le début des relevés à la fin du XIXe siècle. Elle sera quoi qu’il arrive la plus chaude jamais enregistrée en l’absence du phénomène El Niño. Et la tendance n’est pas près de s’inverser ! 

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Couv Criminels climatiques

"Criminels climatiques" : une enquête édifiante sur les trois entreprises les plus climaticides au monde

Vous pensez à Amazon, Total ou BP ? Mais aucune de ces entreprises ne se situent dans le trio de tête. Les trois entreprises les plus climaticides au monde sont beaucoup moins connues du grand public. Il' s'agit du pétrolier Saudi Aramco, du géant chinois du charbon China Energy, et de la compagnie...

Inondations Jakarta Indonesie avril 2019 DasrilRoszandi NurPhoto 01

À cause du changement climatique, l’Indonésie déménage officiellement sa capitale

Jakarta, engloutie par les eaux en raison du changement climatique et de l'urbanisation galopante, va bientôt perdre son titre de capitale indonésienne. Les députés viennent officiellement d'approuver le projet du Président Joko Widodo de la transférer sur l'île de Bornéo. Il promet que Nusantra, la...

Doomsday Clock 2022

Horloge de l’Apocalypse : il est minuit moins cent secondes avant la fin du monde

Il ne reste plus que cent secondes à l'humanité avant la fin du monde, selon l'Horloge de l'Apocalypse, qui vient d'être réactualisée. Celle-ci a été créée il y a 75 ans pour alerter sur les crises mondiales qui mettent en péril l'humanité. Changement climatique, armes nucléaires, pandémie et...

Justice pixabay cco

Justice climatique : Après la condamnation de Shell aux Pays-Bas, une trentaine de multinationales dans le viseur

BP, RWE, Unilever... 30 gros groupes carbo-intensifs sont visés par l'ONG Milieudefensie. Cette dernière, qui a réussi, pour la première fois au monde, à contraindre une multinationale à rehausser ses ambitions climatiques en passant par la voie judiciaire, compte bien continuer sur sa lancée. Elle...