Publié le 21 septembre 2022

ENVIRONNEMENT

Sécheresses, canicules, inondations : le changement climatique en passe de gagner une "portée destructrice inouïe"

Le climat s'emballe et nous allons clairement dans la mauvaise direction. C'est ce qui ressort d'un rapport publié par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) le 13 septembre dernier. Il revient sur les données les plus récentes concernant les gaz à effet de serre, les records de températures, les prévisions climatiques ou les engagements des États. Novethic a compilé les principaux chiffres à retenir.

Typhon japon indondations catastrophes naturelles YUICHI YAMAZAKI AFP
Le typhon Nanmadol, qui a frappé le Japon le 19 septembre, a fait au moins un mort et des dizaines de blessés.
YUICHI YAMAZAKI / AFP

Canicules en Europe, inondations meurtrières au Pakistan, pluies diluviennes en Italie et au Japon, sécheresses en Chine, dans la Corne de l’Afrique et aux États-Unis… Le climat s’emballe et "nous allons dans la mauvaise direction", prévient sobrement un nouveau rapport sur le climat, baptisé United in Science et publié le 13 septembre. Élaboré par plusieurs institutions sous la coordination de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), il dresse le bilan des publications scientifiques les plus récentes traitant du changement climatique, de ses incidences et des réactions qu’il suscite.

"Le rapport United in Science de cette année montre que le changement climatique est en passe de gagner une portée destructrice inouïe. Pourtant, alors même que les symptômes s’aggravent rapidement, nous nous enfonçons chaque année un peu plus dans notre addiction aux combustibles fossiles", s’inquiète António Guterres, le secrétaire général des Nations Unies, dans un message vidéo. Quelques jours plus tôt, en visite au Pakistan, dévasté par des inondations meurtrières (plus de 1500 morts), il assurait n'avoir "jamais vu" de carnage climatique de cette ampleur.

Concentrations de gaz à effet de serre records dans l’atmosphère

Les taux atmosphériques de dioxyde de carbone (CO2), de méthane (CH4) et d’oxyde nitreux (N2O) continuent d’augmenter. L’accalmie due à la pandémie de Covid-19 en 2020 a eu peu d’impact sur l’augmentation des concentrations atmosphériques. Selon des données provenant du monde entier, notamment des observatoires phares du Mauna Loa (Hawaii, États-Unis) et du cap Grim (Tasmanie, Australie), les taux de CO2 ont ainsi continué d’augmenter en 2021 et 2022.

OMM 2022 Infog 1

 

Émissions de gaz à effet de serre en hausse 

En 2021, les émissions mondiales de CO2 d’origine fossile sont remontées aux taux de 2019 (avant la pandémie). Et la tendance est toujours à la hausse en 2022 selon les données préliminaires, en raison d’augmentations aux États-Unis, en Inde et dans la plupart des pays européens.

OMM 2022 Infog 2 

État du climat mondial et prévisions climatiques

Les sept dernières années (2015 à 2021) ont été les plus chaudes jamais enregistrées. Selon les estimations, la température moyenne mondiale durant la période 2018-2022 dépasse de 1,2°C la moyenne entre 1850 et 1900. Selon les prévisions, durant la période 2022-2026, les températures moyennes annuelles de la planète à proximité de la surface dépasseront les valeurs moyennes préindustrielles de 1,1°C à 1,7 °C.  

Le plafond de réchauffement de 1,5°C, défini dans l’Accord de Paris, a été fixé dans une perspective pluriannuelle, mais on s’attend à ce que, de plus en plus régulièrement, une année donnée dépasse la limite de 1,5°C à titre individuel à mesure que s’élèvent les températures de la planète.

OMM 2022 Infog 3

 

Insuffisance des engagements

Sans un renforcement des mesures d’atténuation, la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris sera définitivement compromise. De nouveaux engagements nationaux d’atténuation pour 2030 laissent entrevoir une réduction des émissions de gaz à effet de serre, mais ils restent insuffisants. Ils devraient être quatre fois plus ambitieux pour nous remettre sur la voie d’une limitation du réchauffement à 2°C et sept fois plus pour une limitation à 1,5 °C.

OMM 2022 Infog 4 OK    

Changement climatique dans les villes  

Les villes, qui abritent 55 % de la population mondiale (4,2 milliards de personnes), sont responsables de près de 70 % des émissions d’origine humaine. Elles sont aussi extrêmement vulnérables aux effets du changement climatique, étant exposées aux risques considérables que représentent, notamment, la multiplication des fortes précipitations, l’accélération de l’élévation du niveau de la mer, les grandes inondations côtières à répétition et les canicules. Ces impacts exacerbent les problèmes et les inégalités socio-économiques.

OMM 2022 Infog 5  

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

L’impossible adaptation de la Guadeloupe aux catastrophes climatiques à répétition

La tempête Fiona a ravagé une fois de plus la Guadeloupe. Elle a fait au moins un mort et des dommages considérables : routes, ponts, voitures dévastés… La brusque montée des eaux n’a occupé que quelques heures les médias de la métropole, renforçant le sentiment d’abandon d’une île qui...

Au Pakistan, plus de 1 130 personnes tuées dans des inondations monstres

Au niveau de réchauffement actuel, cinq points de bascule sont sur le point d’être franchis

Le monde est en train de franchir cinq points de bascule, avec des conséquences irréversibles sur les écosystèmes. Disparition des calottes glaciaires du Groënland et de l’Antarctique Ouest, des récifs coralliens tropicaux ou encore dégel du pergélisol : ce ne sont plus des projections...

Catastrophes naturelles : L’infographie qui montre que nous ne sommes pas sur la bonne voie pour réduire les risques

En Allemagne, en Espagne ou encore en Inde et au Pakistan, les tempêtes, les températures records et les inondations ont fait la Une des journaux ces derniers temps. Ça ne pourrait être là qu’un avant-goût de ce qui nous attend, à en croire le dernier bilan du Bureau des Nations Unies pour...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Assemblee nationale THOMAS SAMSON AFP

Les contours de la formation aux enjeux écologiques des députés et hauts fonctionnaires se précisent

Après les ministres et les journalistes, c’est désormais au tour des députés et hauts-fonctionnaires de recevoir leurs plans de formation aux enjeux de la transition écologique. Les députés volontaires avaient suivi une formation éclair peu après leur élection, ils vont désormais recevoir un...

Fuite Nord Stream1 Danish Defence

Fuites sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 : un impact sans précédent sur le climat ?

S'il est encore difficile d'estimer précisément la quantité de gaz qui fuit dans la mer Baltique et la quantité de méthane qui sera relâchée dans l'atmosphère, les quatre fuites détectées sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2, reliant la Russie à l'Allemagne, vont avoir des conséquences certaines sur...

Objectif rate cible NDC istock DNY59

COP27 : Les pays les plus émetteurs ont échoué à revoir leurs objectifs climatiques à la hausse

Les pays les plus riches du monde, ceux qui sont les plus responsables du changement climatique, ont échoué à revoir leurs objectifs climatiques avant la COP27 de Charm el-Cheikh, en Égypte, début novembre. La plupart des pays du G20, qui représentent à eux seuls 80 % du PIB mondial, n'ont pas...

Loi climat justice balance istock

Avant la COP27, des ONG brandissent la menace des procédures judiciaires en cas d’inaction climatique

À quelques semaines de la COP27, les ONG mettent la pression sur les gouvernements du monde entier. Elles se disent déterminées à utiliser l’arme judiciaire si aucune décision d'ampleur n’est prise pour lutter contre le dérèglement climatique. Au total, plus d’une vingtaine d'associations, dont...