Publié le 06 décembre 2019

ENVIRONNEMENT

Green Deal européen : 1 000 milliards d’euros sur les dix années à venir pour le climat

Mercredi 11 décembre, la nouvelle commission européenne révélera son Pacte vert. Tandis que sa présidente Ursula von der Leyen en a donné un avant-goût au cours de la COP25 en annonçant 1 000 milliards d’euros d’investissements sur 10 ans, le commissaire en charge de ce dossier, Frans Timmermans, a rappelé combien le coût de l’inaction sera supérieur.

Ursula von den Leyen COP25 UE
Ursula von den Leyen, nouvelle Présidente de la Commission européenne, est venue présenté son Green Deal à la COP25.
@UE

Le Green Deal européen, promis par la nouvelle présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, est l'une des priorités du nouvel exécutif européen. Il sera dévoilé dans ses grandes lignes mercredi 11 décembre. Frans Timmermans, vice-président exécutif de la Commission, en charge de ce "Green Deal", a indiqué lors d'une conférence de presse à Bruxelles que ces investissements seraient "une combinaison d'argent public, d'emprunts et d'argent privé".

Il s'est refusé à les chiffrer précisément, se bornant à parler de "centaines de milliards d'euros par an", reconnaissant qu'une fourchette d'estimation, "entre 180 et 300 et quelques (milliards d'euros par an) a circulé". Ce projet "ferait de l'Europe le premier continent à prendre la question du climat à bras-le-corps mais aussi à se convertir à la nouvelle économie et cela conduirait à plus de croissance et plus d'emplois", assure-t-il.

Le coût de l'inaction

En début de semaine, Ursula von der Leyen vantait ce Green Deal lors de son intervention à la COP25 qui se déroule actuellement à Madrid. "Le Green Deal européen est la nouvelle stratégie de croissance de l'Europe. Il réduira les émissions tout en créant des emplois et en améliorant notre qualité de vie. Pour cela, nous avons besoin d'investissements (…)  À cette fin, nous présenterons un plan de 1 000 milliards d’euros au cours de la prochaine décennie".

Le commissaire néerlandais a souligné que "le coût du capital à l'heure actuelle n'est pas très cher". "Il faut que les gens comprennent qu'il y a aussi un coût énorme à ne pas agir", a-t-il aussi averti devant le Comité des Régions, qui représente les collectivités locales à Bruxelles. "Notre idée est que tous les États membres s'engagent à être neutres du point de vue du climat d'ici 2050", a-t-il dit.

La Présidente européenne a annoncé une loi climatique européenne en mars prochain qui rendra la transition vers la neutralité carbone "irréversible". Elle ajoute : "Si certains parlent des coûts, nous devrions toujours garder à l’esprit les coûts supplémentaires si nous n'agissons pas maintenant".

Ludovic Dupin avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Densite urbaine covid contre rechauffement climatique

Entre durabilité et lutte contre les épidémies, les grandes villes vont-elles devoir choisir ?

La densité urbaine des mégalopoles a été pointée du doigt partout à travers le monde pour son rôle dans la propagation du virus. Si Paris veut entamer une "cure d'hygiène" en pensant à agrandir les trottoirs, ces aménagements semblent insuffisants pour rassurer des habitants en mal de nature. Un...

Alok sharma Foreign and commonwealth office

La COP26 est reportée d’un an à novembre 2021 pour mieux relever l’ambition, promettent les États organisateurs

La COP26 sur le climat a officiellement été reportée d'un an. Elle se tiendra du 1er au 12 novembre 2021 à Glagow, en Écosse. Alors que certains y voient un constat d'échec, les États organisateurs et plusieurs experts assurent que c'est le temps nécessaire pour relever l'ambition climatique. Le...

Essec

ESSEC, Sciences Po, Polytechnique : les grandes écoles prennent le tournant de la transition

L'école de commerce Essec vient de dévoiler son plan de transformation durable. Tous les cours intégreront désormais les dimensions environnementales et sociétales. Une démarche ambitieuse alors que les grandes écoles à l’instar de Sciences Po et Polytechnique intègrent de plus en plus ses enjeux...

Ursula von der leyen CE 270520

Plan de relance européen : la Commission veut construire une "Union de la durabilité pour les générations futures"

Très attendu, le plan de relance européen a été présenté mercredi 27 mai par la Commission européenne. Il propose un nouvel instrument de relance de 750 milliards d'euros, dont 500 milliards de subventions, qui seraient mutualisées entre tous les États membres. L'objectif est d'aider les pays les...