Publié le 11 octobre 2021

ENVIRONNEMENT

L'ONU adopte deux résolutions majeures pour le climat

À moins d'un mois de la COP26, le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU reconnaît, pour la première fois, le droit à un environnement "propre, sain et durable" comme un droit fondamental. Il crée également un poste de rapporteur sur les droits de l'Homme face aux conséquences du changement climatique.

Conseil droits de l homme onu elma okic
L'Onu crée un nouveau poste de rapporteur pour la protection des droits humains face au changement climatique.
@Onu / Elma Okic

Vendredi 8 octobre, le Conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies a pris deux mesures majeures pour le climat. Il a adopté une résolution reconnaissant le droit à un environnement "sûr, propre, sain et durable" pour tous. Il crée également un nouveau poste, celui de rapporteur pour la protection des droits humains face au changement climatique.

Il s’agit d'"un moment historique pour l’action climatique", a affirmé l’ambassadeur du Panama, Juan Castillero, tandis que la cheffe de la délégation de l’UE auprès de l’ONU à Genève, l’ambassadrice Lotte Knudsen, a estimé qu’il s’agissait d'"un signal fort, en particulier en vue de prochaines conférences des Nations unies sur le changement climatique (COP26)". "C'est le début d'une nouvelle ère pour une politique environnementale et climatique fondée sur la protection des droits !", s'est également réjouie l'association Notre affaire à tous, à l'origine de l'Affaire du siècle en France

La Chine, l'Inde, le Japon et la Russie parmi les réfractaires

La première résolution, portée par le Costa Rica, les Maldives, le Maroc, la Slovénie et la Suisse, et soutenue par plusieurs pays européens, a été adoptée à une large majorité. Le texte affirme que "l’exercice du droit de bénéficier d’un environnement propre, sain et durable est un élément important de la jouissance des droits de l’homme". Le Conseil engage ainsi les États "à renforcer leurs capacités en matière de protection de l’environnement et à adopter des politiques visant à permettre l’exercice du droit à un environnement sûr, propre, sain et durable, y compris en ce qui concerne la biodiversité et les écosystèmes". 

Par ailleurs, le Conseil a adopté une seconde résolution - proposée par l’Union européenne, les îles Marshall, les Bahamas, les Fidji, Panama, le Paraguay et le Soudan - visant à nommer, pour une période de trois ans, un rapporteur spécial sur la promotion et la protection des droits de l’Homme dans le contexte des changements climatiques. Son mandat consistera à étudier les effets néfastes des changements climatiques sur les droits humains, recenser les problèmes que rencontrent les États, synthétiser les connaissances et les bonnes pratiques et faire des recommandations tous les ans au Conseil.

Parmi les pays qui se sont abstenus, on compte l’Inde, le Japon, la Chine ou encore la Russie, celle-ci ayant même voté contre la création du poste de rapporteur. Alors que la COP26 sur le climat se tient dans moins d’un mois à Glasgow, au Royaume-Uni, pour dresser le bilan des ambitions climatiques de chaque État membre, ces positions interrogent sur le succès des négociations et les éventuels blocages qui pourraient survenir. L’Inde et la Chine n’ont toujours pas déposé leurs nouvelles "contributions déterminées au niveau national" (NDC en anglais) tandis que celles du Japon et de la Russie marquent un statu quo voire un recul.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

À un mois de la COP26, tous les enjeux de ce rendez-vous clé pour le climat

À un mois de la COP26, Novethic revient sur les principaux enjeux de ce sommet climatique international. Il se tiendra du 31 octobre au 12 novembre à Glasgow, en Écosse, après avoir été reporté d’un an en raison de la pandémie de Covid-19. C’est la plus importante rencontre internationale...

À quelques semaines de la COP26, la Chine et les États-Unis prennent de forts engagements climatiques

Fini le financement des centrales à charbon à l'étranger. La Chine annonce la fin de leur construction en dehors de ses frontières. Une avancée majeure alors que Pékin soutenait fortement cette énergie dans les pays en développement. Une bonne nouvelle qui intervient au moment où les...

COP26 : la moitié des pays n'ont pas soumis leurs nouvelles ambitions climatiques avant la date limite

Les pays signataires de l'accord de Paris en 2015 s'étaient engagés à soumettre des ambitions climatiques plus ambitieuses d'ici le 31 juillet 2021 pour limiter le réchauffement à 2°C maximum. Au lendemain de la date limite, la moitié des pays n'avaient pas soumis la leur, y compris les...

Le manque d’engagement des pays sur les émissions de CO2 conduit le monde à un réchauffement de 2,7°C, alerte l’ONU

À quelques semaines de la prochaine COP26 sur le climat, l’ONU s’alarme. Les pays, qui devaient prendre de nouveaux engagements en matière d’émissions de CO2, tardent. Si 113 pays ont renforcé leurs ambitions, cela concerne moins de la moitié des émissions mondiales. En l’état, le monde va...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Mobilisation climat action COP26 alternatives Biel Calderon Greenpeace

COP26 : des inquiétudes demeurent sur l’accès des pays les plus pauvres au sommet

À quelques jours de la COP26, qui s’ouvre le 31 octobre à Glasgow au Royaume-Uni, plusieurs avancées ont été annoncées par la présidence britannique pour favoriser l’accès de tous, et en particulier des pays les plus pauvres, au sommet. Mais les coûts sur place, que ce soit pour l’hébergement ou les...

Tudiants grandes ecoles pollution 01

Transition écologique et sociale : Le classement inédit des écoles et universités les plus engagées

Exit les classements traditionnels des écoles basés exclusivement sur l'excellence académique. ChangeNow vient de publier ce 22 octobre un classement alternatif prenant en compte l'intégration des enjeux écologiques et sociaux dans l'enseignement des écoles et universités. Centrale Nantes et l'ESCP...

Journal du dimanche THOMAS OLIVA AFP

Quand les Boomers prennent le pouvoir médiatique, la lutte contre le changement climatique recule

Le groupe Lagardère vient de nommer deux septuagénaires à la tête de Paris Match et du Journal du Dimanche. Si le groupe médiatique contrôlé par Vincent Bolloré, lutte ainsi contre l'âgisme, discrimination négligée, il hypothèque la capacité de deux médias très populaires à chroniquer les priorités...

There is no planet B pixabay

À dix jours de la COP26, des documents révèlent un intense lobbying anti-climat de la part de certains États

Ces documents destinés au Giec, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, demandent à minimiser la nécessité de réduire le recours aux combustibles fossiles ou la consommation de viande. Ils remettent aussi en question le soutien des pays développés aux pays en...