Publié le 12 décembre 2018

ENVIRONNEMENT

COP24 : Adidas, Burberry, H&M, Puma... 43 marques de mode s'engagent à réduire leurs émissions de CO2

Les annonces se multiplient à la COP24 de Katowice à Pologne. Cette fois, ce sont 43 enseignes de mode, parmi les plus émettrices, qui s'engagent à réduire leurs émissions de 30 % d'ici 2030. Parmi les signataires de la charte pour l'action climatique, on trouve Gap, Esprit, Inditex, H&M ou encore Adidas. L'ONU espère que cette industrie servira d'exemple.

43 marques de mode s'engagent à réduire leurs émissions de 30 % d'ici 2030.
@Benjamin Suomela

Adidas, Burberry, H&M, Puma... 43 enseignes de mode se sont engagées lundi 10 décembre, lors de la COP24 de Katowice en Pologne, à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 30 % d'ici 2030. Sous le parrainage des Nations unies, ces grandes marques de vêtements, ont signé une "charte de l'industrie de la mode pour l'action climatique".

Pour atteindre cet objectif, les 43 signataires vont par exemple privilégier les matériaux à faible impact sur le climat, mettre en place des mesures d'économies d'énergie, ne plus installer de sources d'énergie à base de charbon sur les sites de fabrication, ou encore privilégier le transport bas-carbone.

Selon les estimations, l'industrie de la mode représente environ 10 % des émissions de CO2. "L'industrie de la mode a toujours deux longueurs d'avance en ce qui concerne la définition de la culture mondiale, alors je suis ravie de voir qu'elle montre également la voie en termes d'action climatique", a commenté la responsable climat de l'ONU Patricia Espinosa dans un communiqué, appelant à ce que cet "exemple" soit suivi par d'autres.

Être en avance

À l'heure de la "fast fashion" qui voient les consommateurs renouveler très vite leur garde-robe, les marques veulent également soutenir l'économie circulaire et aider à changer les comportements pour étendre la durée de vie des produits. "Quand vous regardez l'industrie de la mode, notre histoire n'est peut-être pas la meilleure en matière de performances environnementales", a reconnu lors d'une conférence de presse Stefan Seidel, responsable développement durable chez Puma. "Alors cette fois nous voulons bien faire, être en avance".

"Je veux appeler mes pairs de l'industrie, des détaillants aux fournisseurs, à signer cette charte maintenant et à prendre les mesures nécessaires. (...) Nous avons une voix et la possibilité de faire la différence", a ajouté la créatrice Stella McCartney. Parmi les signataires figurent également Esprit, Guess, Gap, Hugo Boss, Levi Strauss, Salomon ou encore le groupe Kering (Gucci, Yves Saint Laurent, Balenciaga...).

La Rédaction avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Fashion Week de Paris : les trois quarts des enseignes progressent vers une mode plus durable

Chaque année, fin septembre, les marques de luxe et les stylistes de renom se retrouvent pour la grand-messe de la mode, la Fashion Week de Paris. Dans les défilés, le vert se fait une place de plus en plus grande. Selon un nouveau rapport, les trois quarts des marques de mode ont amélioré...

Fashion Week de Paris : cinq solutions pour s’habiller responsable

Jusqu’au 3 octobre, Paris accueille la Fashion Week et ses dizaines de créateurs et maisons de prêt-à-porter venus présenter leur nouvelle collection. Loin des paillettes, des flashs et des tapis rouges, Novethic vous propose cinq solutions pour rendre votre garde-robe climato-compatible....

[INFOGRAPHIE] Fashion Week de Paris : la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde

La Fashion Week de Paris se termine mardi 3 octobre, après avoir vu défiler les plus grandes maisons de créateurs et de prêt-à-porter. Mais c'est sur un autre podium, bien moins étincelant, que la mode se démarque : celui des industries les plus polluantes. En effet, le textile arrive...

Fashion Week de Paris : selon l'ONU, c'est la mode responsable qui sera tendance cette année

C'est reparti pour une semaine de défilés haute couture, la Fashion Week est de retour à Paris. Et la tendance est à la mode responsable. L'ONU s'est carrément emparé de la question et a rassemblé en début d'année les acteurs majeurs du secteur. L'objectif est de ralentir les émissions de...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Ampoule eteinte sobriete energetique pixabay neymark195

Engie, EDF, TotalEnergies... Quand les trois plus grands énergéticiens français appellent à une certaine "sobriété"

Dans une tribune inédite, les trois dirigeants des plus grandes entreprises de l'énergie en France appellent les consommateurs et les entreprises à la "sobriété". Face à des approvisionnements, en gaz russe notamment, de plus en plus incertains, ils craignent de devoir faire face à de nombreuses...

Tudiants poussent les entreprises a repondre a l urgence climatique Istock 01

Polytechnique, Sciences Po, AgroParisTech : comment la remise des diplômes, vitrine des grandes écoles, est devenue politique

Plus aucune remise de diplômes ne se déroule désormais sans un appel fort des jeunes à répondre à l'urgence climatique. Ce week-end, les étudiants de Sciences Po et Polytechnique n'ont pas manqué cette opportunité. Un "processus de politisation" de plus en plus présent dans les grandes écoles où la...

Marseille vieux port ludovic marin afp

Montée des eaux : D’ici 30 ans, des tsunamis vont déferler en Méditerranée

Alors que les océans indien et pacifique sont régulièrement touchés par des tsunamis, d'ici 2050, les côtes méditerranéennes seront elles aussi impactées. La probabilité est de 100 %, selon l'Unesco qui vient d'étendre son programme de protection à toutes les zones à risque dans le monde, dont la...

bruxelles tce @Friendsofearth

Traité sur la charte de l'énergie : l'Union européenne reste engagée dans cet accord décrié

Ce vendredi 24 juin se tenait le quinzième et dernier cycle de négociations sur le Traité sur la charte de l’énergie (TCE). Ce texte permet à des investisseurs d'attaquer des États quand ils adoptent des lois climatiques qui remettent en cause leurs intérêts. Critiqué depuis des années, le traité...