Publié le 22 avril 2019

ENVIRONNEMENT

L'île aux chiens, Thermostat 6, Vaiana... Cinq dessins animés pour sensibiliser à la protection de l'environnement

Une botaniste qui se bat pour protéger les semences traditionnelles des OGM, une île où tous les déchets issus des catastrophes écologiques sont envoyés, une famille dans le déni climatique, un pingouin qui danse contre la surpêche ou une héroïne polynésienne qui veut remettre son coeur, arraché, à la divinité de la nature... les dessins animés participent à l'éveil écologique des enfants. Novethic en a sélectionné cinq, à regarder en famille et sans modération. 

De Happy Feet à L'île aux chiens, Novethic a sélectionné cinq dessins animés qui sensibilisent à la protection de l'environnement.

"L'île aux chiens", une décharge à ciel ouvert

Dans un Japon fantasmé, le maire autoritaire de la ville de Magaski décide, après une épidémie de grippe canine, de déporter les chiens "malades" sur l'île poubelle, là où tous les déchets de la mégalopole finissent par atterrir. Parqués dans cette décharge née des désastres écologiques, un jeune garçon tente de retrouver son chien. Une histoire de résistance et une métaphore des crises migratoires et écologiques qui traversent le monde. Pour son deuxième dessin animé Wes Anderson a misé sur le stop motion une technique d'animation image par image à partir de modèles réduits. Un travail colossal qui tranche avec la modélisation 3D et rend ce film plus encore plus authentique.

 

Thermostat 6, l'urgence d'agir

C'est un court métrage puissant à montrer aux grands enfants sur le déni climatique. Diane, une jeune fille, dîne avec sa famille à table. Elle les alerte de la fuite d'eau au dessus de la table et du seau qui commence à déborder. Son grand-père lui dire de ne pas "dramatiser", son père appelle un plombier qui ne vient jamais et sa mère continue de préparer le repas. Personne ne veut agir, malgré la fuite d'eau qui s'aggrave de plus en plus et les appels à l'aide de Diane. Une allégorie saisissante de notre inaction face au réchauffement climatique.

 

"Vaiana, la légende du bout du monde", l'équilibre de la nature

Vaiana est une jeune princesse polynésienne (sans prince, une fois n'est pas coutume) qui veut explorer le monde. En prenant la mer, elle découvre qu'un demi-dieu a volé le cœur de la déesse de la nature provoquant un dépérissement des arbres et des océans. Elle va tout faire pour remettre son cœur à la divinité Te Fiti et maintenir l'équilibre de la nature et des éléments qui la composent. Dans ce dessin animé à portée écologique, l'eau est un personnage à part entière. Et le message porté est clair : les hommes peuvent rectifier leurs erreurs et rétablir l'ordre naturel.

"Tante Hilda", semences paysannes contre OGM

Tante Hilda est une botaniste qui veut protéger la biodiversité. Elle conserve des milliers de semences, dont certaines sont en voie de disparition, dans son musée végétal. Quand une nouvelle céréale, développée par des industriels de l'agroalimentaire est présentée comme la solution pour éradiquer la fin dans le monde, Tante Hilda est sceptique. Pourtant cette plante, une asperge nommée GMO (OGM en anglais), demande très peu d'eau et présente des rendements exceptionnels. Malgré les alertes lancées par Hilda, la plante NGO est développée, et, comme elle l'avait prédit, elle envahit le monde et détruit les autres espèces végétales. Une histoire pas si loin de la réalité qui sonne comme un hymne de résistance aux OGM.

"Happy Feet", les pingouins nous alertent

Mais pourquoi Mumble et ses congénères ont de plus en plus de mal à trouver des poissons dans la banquise pour se nourrir ? C'est la question à laquelle va essayer de répondre Mumble, un pingouin un peu spécial qui, contrairement aux autres, ne sait pas chanter mais a un talent pour les claquettes. Il s'aventure hors de son environnement et découvre la surpêche, la pollution plastique et autres déchets. Capturé, il se retrouve emprisonné dans un zoo et essaye d'alerter les humains des conséquences de la pêche pour ses congénères. Et rien de mieux qu'une petite performance de claquettes pour attirer l'attention.

Marina Fabre, @fabre_marina 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Stop ceta tomkucharz

Les députés ratifient le CETA, accord commercial jugé anti-climat, quelques heures après la venue de Greta Thunberg

Deux heures après avoir rencontré la jeune activiste Greta Thunberg, les députés ont ratifié le Ceta, traité considéré comme anti-climat par la plupart des associations environnementales. Cette ratification devient le symbole pour ses opposants de l'incapacité du gouvernement à inclure le climat...

Capture d ecran greta thunberg assemblee nationale 230719

Greta Thunberg à l’Assemblée : les députés face à la science

"Prix Nobel de la peur", "prophétesse en culottes courtes", "gourou apocalyptique"... face à la polémique qu'a entraîné sa venue à l'Assemblée nationale, Greta Thunberg ne s'en est tenu qu'aux faits scientifiques. Son discours, étayé par celui de la climatologue membre du Giec, Valérie...

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : quelle avancée pour la prise de conscience climatique ?

Avant même d’avoir prononcé son discours devant les députés, c’est sa présence au sein de l'Assemblée nationale qui fait débat. Si Greta Thunberg suscite autant de défiance, c’est qu’elle sait aussi mobiliser les foules, des plus jeunes jusqu'aux dirigeants de Davos. Mais avec quel impact sur la...

Secheresse desert 1 5 C echec budget carbone accord de paris pixabay

[Science] L’objectif 1,5°C de plus en plus difficile à atteindre, selon de nouvelles estimations

De nouvelles données sur le réchauffement à la surface des océans depuis l’ère préindustrielle changent la donne sur le temps qu’il nous reste pour rester sous la barre des 1,5°C de réchauffement planétaire établi par l’Accord de Paris. Notre budget carbone pourrait se trouver amputer d’un tiers...