Publié le 24 mars 2019

ENVIRONNEMENT

[Bonne nouvelle] Le Costa Rica veut être le premier pays au monde à atteindre la neutralité carbone

Le Costa Rica, petit pays, mais grande ambition. Le président de ce pays d'Amérique centrale vient de dévoiler son plan pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Un plan ambitieux et détaillé secteur par secteur et qui pourrait servir d'exemple aux pays du monde entier. 

Le Costa Rica vient de présenter un plan détaillé pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.
©CC0

"Notre pays est petit mais il est audacieux". Voilà les mots du président du Costa Rica, présentant, dans le Financial Times, son plan climat pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Il s’agit, pour ce pays d’Amérique centrale, de réduire au maximum ces émissions de CO2 et de compenser la totalité des émissions restantes. "La décarbonisation est la plus grande tâche de notre génération et nous voulons être le premier pays à y parvenir", souhaite le président Carlos Alvarado.

Le Costa Rica n’est pas le seul pays à s’être fixé cet objectif à cette échéance, la France a la même ambition. Mais aucun pays jusqu’ici n’avait présenté un plan aussi détaillé, à court, moyen et long terme et surtout secteur par secteur. Ainsi 70 % des bus devront être électriques d’ici 2035 pour atteindre 100 % en 2050, dans 11 ans tout le réseau électrique devra fonctionner aux énergies renouvelables et 100 % des nouveaux bâtiments devront être construit en respectant les normes basses émissions.

Un exemple à suivre

"Notre plan est un modèle que d’autres peuvent suivre et nous sommes prêts à partager notre expérience" écrit le chef de l’État, "les enfants du monde entier organisent des grèves par peur de leur avenir et exigent des mesures radicales pour lutter contre le changement climatique. Nous prenons cet important pas en avant comme exemple de ce qui est possible et nous encouragerons les autres à joindre à nous dans cette belle entreprise".

Le Costa Rica, qui compte cinq millions d’habitants, a réussi, en 2017, à s’alimenter pendant 300 jours d’affilée en électricité, sans utiliser d’énergie fossile ou nucléaire. Actuellement le pays est alimenté à 98 % en électricité provenant des énergies renouvelables.

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Abeilles robots pollinisatrices

Abeilles robots, viande synthétique, puits de carbone… quand la technologie remplace la nature

Face à la destruction de la nature par les activités anthropocènes, les humains misent en partie sur la technologie. Des drones pollinisateurs pourraient remplacer les abeilles, en déclin, la sécheresse serait résolue par de la pluie artificielle et des puits de carbone artificiels pourraient être...

Ursula von der leyen PE

Élection d'Ursula von der Leyen : l'Union européenne à l'ère de l'urgence climatique

L'élection de l'Allemande Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne, était loin d'être gagnée. Elle confirme pourtant le nouveau virage pris par les institutions européennes depuis les dernières élections de mai et la percée des Verts car la fidèle d'Angela Merkel est passée de...

[Science] Dans l’Arctique, le permafrost fond 70 ans plus tôt que prévu et c’est une catastrophe

"Ce que nous avons vu était incroyable". Des chercheurs viennent de découvrir que le permafrost, l'épaisse couche de glace qui couvre 25 % de l'hémisphère nord, a fondu 70 ans plus tôt que prévu dans l'Arctique canadien. Or le permafrost abrite du carbone, du méthane et même du mercure. Il en libère...

Urgenda justice climatique Urgenda Chantal Bekker

Changement climatique : 1 300 actions en justice contre les États et les entreprises

C'est une nouvelle arme citoyenne. De plus en plus de d'associations et de personnes poursuivent États et entreprises pour leur implication dans la crise climatique. Depuis 1990, la London School of Economics en compte plus de 1 300. Si cette démarche était concentrée jusqu'ici aux États-Unis, elle...