Publié le 16 août 2020

ENVIRONNEMENT

[Bonne Nouvelle] L'ESA signe le contrat pour les satellites de surveillance des émissions de CO2

L'Agence spatiale européenne (ESA) a signé vendredi 31 juillet le premier contrat de développement des futurs satellites de surveillance du CO2 produit par l'activité humaine dans le cadre du programme Copernicus d'observation de la Terre, a annoncé l'ESA.

Simulation emission de CO2 en Allemagne ESA
Simulation d'émissions de CO2 de Berlin et d'usine, mesurées par CO2M.
@ESA

La mission de l’ESA, baptisée CO2M, doit conduire au lancement d'ici fin 2025 de deux satellites identiques (Sentinel 7A et 7B) qui permettront de discriminer les émissions de dioxyde de carbone provenant de l'activité humaine. L'ESA et l'entreprise allemande "OHB System AG ont signé un contrat pour la construction des deux premiers satellites qui composent la mission", indique l'ESA dans un communiqué.

CO2M permettra de visualiser la concentration de CO2 sur une surface de quatre kilomètres carrés, avec une précision de 0,7 ppm (particules par million). La concentration moyenne de CO2 dans l'atmosphère est de 410 ppm. "Une petite usine qui rejette du dioxyde de carbone va faire varier de quelques ppm la concentration de CO2", a-t-il expliqué.

Les données serviront à mieux identifier les sources d'émissions, pour aider les États à affiner leurs politiques en vue de respecter l'objectif de l'accord de Paris visant à limiter le réchauffement au maximum à +2°C par rapport à l'ère pré-industrielle. La mission CO2M est le premier contrat signé des six missions de la prochaine génération du programme Copernicus d'observation de la Terre, projet phare de l'Union européenne dans le domaine spatial. La Commission européenne a prévu d'y consacrer 4,8 milliards d'euros entre 2021 et 2027.

La Rédaction avec AFP

 

 


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Tokyo Japon CC0

Le Japon, sixième émetteur mondial de CO2, se fixe (enfin) un objectif de neutralité carbone d'ici 2050

Le nouveau Premier ministre japonais Yoshihide Suga a fixé lundi l'échéance de 2050 pour que la troisième économie du monde atteigne la neutralité carbone, renforçant ainsi les engagements du pays en matière de lutte contre le changement climatique. Ce nouvel objectif, aussitôt salué par les Nations...

La ronce

Le sabotage au cœur de l’action de la Ronce, dernier-né des mouvements écolos

Vous avez peut-être remarqué des paquets de sucre débouchonnés dans les rayons de vos magasins ? Il s'agit de la première action coordonnée de La Ronce, un nouveau mouvement écolo apparu en France début octobre. Dénonçant l'inaction des dirigeants, il appelle les citoyens à réaliser des dégradations...

Xi jinping onu 2020 Brian Smith Sputnik via AFP

Nucléaire, solaire, éolien... : Comment la Chine veut atteindre la neutralité carbone en 2060

L'annonce a fait l'effet d'une bombe et remis l'Accord de Paris sur les rails. En septembre, lors de l'Assemblée générale des Nations, le président chinois Xi Jinping s'engageait à atteindre la neutralité carbone en 2060. Selon plusieurs experts, cette mesure est réaliste bien qu'elle implique des...

GAFAM CLIMAT

[Élection US] Aux premières loges de la crise climatique dans la Silicon Valley, les GAFAM misent désormais sur le climat

Ravagée par les incendies depuis plusieurs années déjà, en Californie, la Silicon Valley, siège des géants du numérique, commence à prendre la mesure du changement climatique. Face à l’inertie présidentielle et poussés par les ONG et leurs salariés, les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon,...