Publié le 03 janvier 2019

ENVIRONNEMENT

Au Brésil, Jair Bolsonaro place l’avenir des terres indigènes entre les mains du ministère de l’Agriculture

Sans attendre, le nouveau Président brésilien, Jair Bolsonaro, officiellement en poste depuis le 1er janvier, a mis en pratique l’une de ses promesses phares de campagne. L’attribution des terres indigènes passe entre les mains du ministère de l’Agriculture, dirigé par Tereza Cristina da Costa, une ancienne représentante du lobby de l’agrobusiness. L’objectif est de faciliter leur exploitation minière et forestière.

Le nouveau président brésilien, Jair Bolsonaro, a pris ses fonctions le 1er janvier.
@EvaristoSa/AFP

Quelques heures à peine après sa prise de fonction, le nouveau Président brésilien Jair Bolsonaro officialise une mesure polémique. Il a décidé de placer la démarcation des terres attribuées aux peuples autochtones sous la tutelle du ministère de l'Agriculture, par une ordonnance publiée le 2 janvier. Auparavant, l'attribution de ces territoires était régulée par la Fondation de l'Indien (Funai), organisme public chapeauté par le ministère de la Justice.

C’est désormais la toute nouvelle ministre de l’Agriculture, Tereza Cristina da Costa, ancienne représentante du puissant lobby de l'agrobusiness, qui aura en charge cette question. Jair Bolsonaro souhaite que ces terres revendiquées par les Indiens du Brésil soient ouvertes à des activités commerciales et préconise l'"intégration" des Indiens au sein de la société brésilienne.

Appétit vorace de l'agrobusiness

Pour les défenseurs de la cause indienne, ce transfert de compétences revient à livrer les territoires ancestraux à l'appétit vorace de l'agrobusiness. "Vous avez vu ? Le démantèlement a débuté. La Funai n'est plus responsable de l'identification, de la délimitation et de la démarcation des terres indigènes", a déploré sur Twitter la leader indienne Sonia Guajajara.

Cette annonce est aussi un mauvais signal pour la planète. Pour de nombreux experts environnementaux, les peuples indiens du Brésil constituent les derniers gardiens de l’Amazonie et l’une des solutions les plus efficaces pour lutter contre la déforestation et le changement climatique.

Le président d'extrême droite ne devrait pas s'arrêter là. Il a promis d'amender une série de réglementations environnementales, de promouvoir l’usage des pesticides ou encore de sortir de l’Accord de Paris. En décembre dernier, il a déjà renoncé à accueillir la COP25 de 2019. 

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

Bien etre animal poulet

Des grands patrons de la tech, dont Xavier Niel, souhaitent un référendum sur la maltraitance animale

Plusieurs grands patrons de la tech, comme Xavier Niel de Free et Marc Simonci de Meetic, soutiennent le lancement, avec plusieurs personnalités, journalistes et associations, comme L214, d'un Référendum d'initiative partagée (RIP) sur la cause animale. Interdiction de l'élevage en cage,...

Anne Hidalgo Audrey Pulvar JOEL SAGET AFP

À Paris, Audrey Pulvar, nommée en charge de l’alimentation durable et l’agriculture, suscite (à tort) la polémique

La maire de Paris fraîchement réélue Anne Hidalgo vient de nommer l'ancienne journaliste et présidente de la Fondation pour la Nature et l'Homme Audrey Pulvar adjointe en charge de l’alimentation durable, de l’agriculture et des circuits-courts. Un portefeuille moqué sur les réseaux sociaux alors...

Semences paysanne vente amateur

La France autorise la vente des semences paysannes mais la Commission européenne s'y oppose

Une nouvelle loi permet désormais de vendre des semences paysannes aux jardiniers amateurs. Jusqu'ici, toutes les semences autorisées à la commercialisation devaient être inscrites au cahier officiel selon des critères répondant surtout à l'agriculture intensive. Cette nouvelle est un "grand pas...

Eau du robinet pesticides

Traces de pesticides dans l’eau du robinet : sans harmonisation, pas de lutte efficace

L'association Générations futures vient de publier un nouveau rapport dans lequel elle révèle la présence de traces de pesticides et de perturbateurs endocriniens présumés dans l'eau du robinet. Si ces résidus sont inquiétants pour l'association, c'est surtout le manque d'harmonisation entre les...