Publié le 12 juillet 2018

ENVIRONNEMENT

36 solutions concrètes pour diminuer les produits phytosanitaires dans l’agriculture

Une quarantaine d'organisations agricoles menée par la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) ont présenté mercredi 36 solutions concrètes pour réduire l'usage des produits phytosanitaires dans le cadre d'un "contrat de solutions", en réflexion depuis un an.

Agriculture pesticide glyphosate fnsea
Le monde agricole propose des solutions pour diminuer les pesticides mais demande à être aidé par le gouvernement.
@FNSEA

Face à la demande sociétale de réduction des usages de produits phytosanitaires, le monde agricole tente d'élaborer des solutions répondant à ces attentes tout en garantissant la rentabilité et la compétitivité des exploitations agricoles. "Nous réussirons si le déploiement est massif, si ce ne sont pas seulement les pionniers mais l'ensemble des agriculteurs qui déploient ces solutions. C'est un gage de résultat", a souligné la présidente de la FNSEA Christiane Lambert lors d'une conférence de presse.

Un tel travail de mutualisation entre organismes de recherche, syndicats, institut techniques et interprofessions est une première, a-t-elle précisé. Il a débouché sur 36 solutions pour lutter contre les maladies ou les ravageurs pour les pommes de terre, la lavande, le basilic ou encore le tournesol.  Chaque fiche estime les coûts et les gains pour les agriculteurs, mais aussi les freins à lever, les conditions de réussite et les acteurs à mobiliser.

 

Appel à l’aide publique

C'est une première étape, car "nous avons 336 pistes identifiées, et nous allons poursuivre le travail", a expliqué Alexandre Quillet, président de l'Institut technique de la betterave. "Si les pouvoirs publics décidaient de nous accompagner politiquement, financièrement et réglementairement, je vous laisse imaginer comme nous irions plus vite et plus loin", a-t-il ajouté.

"Pour jouer le match, il faut être deux. Tout ce travail, c'est notre contribution à ce que le gouvernement appelle la responsabilité des acteurs. Nous attendons le même engagement des pouvoirs publics", a renchéri Christiane Lambert. "Nous, les coopératives, on doit aller convaincre les agriculteurs que ces pratiques plus vertes ont une valeur sur le marché. On ne peut pas leur dire : vous allez essayer et payer les pots cassés. C'est là qu'il y a une demande d'accompagnement de l’État", a pour sa part souligné Christian Pees, vice-président de Coop de France.

La quarantaine d'organisations partenaires vont proposer tous les six mois une évaluation des actions identifiées avec un suivi des indicateurs de déploiement des solutions et "le cas échéant, une actualisation des actions à conduire", selon le document.

La Rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

Sandwich burger malbouffe investisseurs fairr risque climat financier reputationnel pixabay

McDonald’s, KFC, Burger King : les géants de la malbouffe interpellés par un groupe d’investisseurs sur le climat

Investir dans la restauration rapide pourrait bientôt se révéler aussi risqué que d’investir dans le charbon ou le tabac. Un groupe de 80 investisseurs, représentant 6 500 milliards de dollars d’actifs, vient d’interpeller plusieurs Big Food (McDonalds, Burger King, Domino’s Pizza…) pour les pousser...

Nutella intermarche promotions producteurs

Augmenter le prix du Nutella pour aider les agriculteurs, le pari osé du gouvernement

Pour aider les agriculteurs à sortir de la crise, le gouvernement interdit désormais aux distributeurs de vendre à prix coûtant des produits comme le Nutella, le Coca-Cola ou le Ricard. Un moyen de faire baisser la pression sur les produits agricoles. Mais l'issue de cette mesure non contraignante...

La France ne sortira pas du glyphosate sous trois ans pas une surprise emmanuel macron elysee

La France n’interdira pas le glyphosate sous trois ans (et ce n’est pas une surprise)

La France ne sortira pas totalement du glyphosate sous trois ans, a annoncé Emmanuel Macron lors d'un débat-citoyen le 24 janvier. Une décision fustigée par de nombreuses associations environnementales dénonçant une "nouvelle reculade" du Président. Sauf que cette annonce n'est pas nouvelle. Le chef...

Sikkim l etat indien ou toutes les terres agricoles sont bio

[Vidéo] Le Sikkim, cet État indien où toutes les terres agricoles sont bio

Il est situé au pied de l'Himalaya. L'État indien de Sikkim est devenu en quelques années le symbole de la transition agricole. La totalité de ses terres cultivées sont désormais converties à l'agriculture bio. Une volonté du gouvernement qui souhaite préserver la biodiversité, la qualité de l'eau...