Publié le 25 juin 2018

ÉNERGIE

Société Générale achète Lumo, une plateforme de financement participatif des énergies renouvelables

La Société générale marque un virage inédit dans sa stratégie. Le groupe a acquis Lumo, une plateforme pionnière dans le financement participatif de projets d’énergies renouvelables. Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’objectif de la banque de lever 100 milliards d’euros pour la transition énergétique sur la période 2016-2020.

Ferme solaire
LUmo et la Société générale vont développer des projets d'énergies renouvelables par le biais du financement participatif.
DR

La Société Générale a acheté la plateforme de financement participatif dédiée aux énergies renouvelables Lumo, ont annoncé les deux entreprises dans un communiqué. Le montant de la transaction n'a pas été précisé.

Depuis sa création en 2012, Lumo a "collecté des fonds auprès de milliers d'investisseurs particuliers, au profit d'une quarantaine de projets éoliens, photovoltaïques ou hydrauliques qui produiront plus de 260 millions de kWh d'électricité verte chaque année, soit la consommation annuelle de près de 100 000 foyers", précise le communiqué.

100 milliards d’euros d’ici 2020

Avec cette acquisition, la banque "renforce sa capacité à servir ses grands clients énergéticiens en leur proposant une solution de recours au financement participatif pour le développement de leurs projets, comme le requiert le Plan de libération des énergies renouvelables du gouvernement français dans le cadre du Plan climat", souligne le texte. Autre atout, non négligeable, du financement participatif, régulièrement mis en avant par Lumo: associer financièrement les riverains aux projets renforcent l'acceptabilité de ces derniers et leur ancrage local...

Dans les prochaines années, la banque affiche "l'ambition de lever 100 milliards d'euros de financement destinés à la transition énergétique entre 2016 et 2020, dont 15 milliards sous forme de conseil et de financement dans le secteur des énergies renouvelables".

Le président et cofondateur de Lumo, Alexandre Raguet, qui conservera ses fonctions au sein du groupe bancaire, se réjouit : "Cette acquisition est un symbole fort de reconnaissance de la pertinence de notre modèle (…) La mission que nous nous sommes fixés (est de) contribuer au développement de projets utiles et concrets ayant un impact positif sur notre environnement".

La Rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Forsee Power batterie ForseePower

Bpifrance entre au capital de Forsee Power pour développer la filière française des batteries

Alors que la fabrication de cellules de batteries se concentre en Chine, l’Europe veut tirer son épingle du jeu. La France, en particulier, est bien décidée à créer une filière compétitive. C’est pourquoi le fonds "Sociétés de projets industriels" (SPI) de Bpifance vient de monter au capital de...

Grand debat national gouvernement

[Infographie] Grand Débat National : 66 propositions pour concilier crise sociale et environnementale

Dernière ligne droite pour le Grand débat national. Pour faire entendre leur voix, 19 organisations (associations, mutuelles, syndicats), représentant plusieurs millions de Français, ont publié ensemble un "Pacte du pouvoir de vivre". Il se décline sous la forme de 66 propositions qui brassent les...

Brune Poirson centrale a charbon France Info

Le gouvernement revoit sa copie sur sa loi énergie pour rendre le texte plus "ambitieux"… et moins flou

Neutralité carbone, baisse de la consommation, fin du charbon, le gouvernement décale sa présentation de son projet de loi sur l’énergie devant les conseils des ministres. Il tient à préciser ses ambitions, alors que certaines ONG et des élus ont évoqué un texte aux objectifs flous.

Centrale a charbon cordemais EDF C00

À la centrale de Cordemais, EDF tente de remplacer le charbon par des déchets de bois

Menacée de fermeture, la centrale à charbon d'EDF à Cordemais, en Loire-Atlantique, pourrait finalement continuer à fonctionner après la date de 2022 grâce à son projet "Écocombust" de fabrication de biomasse. L'électricien tente de remplacer progressivement le charbon par des granulés de bois issus...