Publié le 25 juin 2018

ÉNERGIE

Société Générale achète Lumo, une plateforme de financement participatif des énergies renouvelables

La Société générale marque un virage inédit dans sa stratégie. Le groupe a acquis Lumo, une plateforme pionnière dans le financement participatif de projets d’énergies renouvelables. Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’objectif de la banque de lever 100 milliards d’euros pour la transition énergétique sur la période 2016-2020.

LUmo et la Société générale vont développer des projets d'énergies renouvelables par le biais du financement participatif.
DR

La Société Générale a acheté la plateforme de financement participatif dédiée aux énergies renouvelables Lumo, ont annoncé les deux entreprises dans un communiqué. Le montant de la transaction n'a pas été précisé.

Depuis sa création en 2012, Lumo a "collecté des fonds auprès de milliers d'investisseurs particuliers, au profit d'une quarantaine de projets éoliens, photovoltaïques ou hydrauliques qui produiront plus de 260 millions de kWh d'électricité verte chaque année, soit la consommation annuelle de près de 100 000 foyers", précise le communiqué.

100 milliards d’euros d’ici 2020

Avec cette acquisition, la banque "renforce sa capacité à servir ses grands clients énergéticiens en leur proposant une solution de recours au financement participatif pour le développement de leurs projets, comme le requiert le Plan de libération des énergies renouvelables du gouvernement français dans le cadre du Plan climat", souligne le texte. Autre atout, non négligeable, du financement participatif, régulièrement mis en avant par Lumo: associer financièrement les riverains aux projets renforcent l'acceptabilité de ces derniers et leur ancrage local...

Dans les prochaines années, la banque affiche "l'ambition de lever 100 milliards d'euros de financement destinés à la transition énergétique entre 2016 et 2020, dont 15 milliards sous forme de conseil et de financement dans le secteur des énergies renouvelables".

Le président et cofondateur de Lumo, Alexandre Raguet, qui conservera ses fonctions au sein du groupe bancaire, se réjouit : "Cette acquisition est un symbole fort de reconnaissance de la pertinence de notre modèle (…) La mission que nous nous sommes fixés (est de) contribuer au développement de projets utiles et concrets ayant un impact positif sur notre environnement".

La Rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

[Coronavirus, le jour d’après] Faire redécoller le secteur aérien avec des ailes plus vertes

De nombreuses compagnies aériennes vont faire faillite ou s’en approcher de très près. Elles sont mises à genoux par la crise du coronavirus. Le secteur appelle à des aides d'État pour être sauvé. Pour beaucoup, ces aides doivent être données en contrepartie d'un virage environnemental une fois la...

Coronavirus et guerre économique : la baisse des cours du pétrole met la transition énergétique mondiale sous pression

La question de la protection du climat sera-t-elle reléguée à la dernière place des préoccupations des États ? La faiblesse des cours du baril, due à la guerre entre Ryad et Moscou et à la crise du Coronavirus Covid-19, pourrait inciter les gouvernements à favoriser les investissements dans les...

Dunkerque transition energetique CCI Hauts de france

[Municipales] À Dunkerque, l'héritage industriel devient un atout pour la transition énergétique

La communauté urbaine de Dunkerque (CUD) est la plus avancée en matière de transition énergétique dans l’Hexagone, à en croire le label Cit’ergie qui évalue l'avancée des politiques environnementales des collectivités européennes. Le territoire émet dix fois plus de gaz à effet de serre que la...

L'Indonésie porte plainte contre l'Europe devant l'OMC concernant l’huile de palme

L'Indonésie a porté plainte devant l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) contre l'Union européenne dénonçant une politique qu'elle estime "discriminatoire" contre l'huile de palme, a annoncé le ministère indonésien du Commerce.