Publié le 27 novembre 2018

ÉNERGIE

Programmation pluriannuelle de l’énergie : le gouvernement promet 71 milliards d'euros de soutien aux énergies renouvelables

Mardi 27 novembre, avec plus d’un mois de retard, le gouvernement a finalement présenté sa feuille de route énergétique pour les dix ans à venir. Un accroissement des soutiens aux énergies renouvelables est annoncé, tandis que 14 réacteurs nucléaires seront mis à l’arrêt.

Presentation PPE MTES
François de Rugy, Brune Poirson, Elisabeth Borne et Emmanuelle Wargon ont présenté la programmation pluriannuelle de l'énergie.
@MTES

Le soutien au développement des énergies renouvelables va passer de 5 milliards actuellement "à 7 à 8 milliards d'euros par an", a annoncé mardi le président Emmanuel Macron, évoquant un triplement de l'éolien terrestre et une multiplication par cinq du photovoltaïque d'ici 2030.

"Nous concentrons nos efforts sur le développement des énergies renouvelables les plus compétitives, et parce que nous veillons au pouvoir d'achat des Français, nous serons exigeants avec les professionnels sur la baisse des coûts", a-t-il dit dans un discours sur la transition énergétique à l'Élysée.

Dans le détail, les dépenses annuelles doivent atteindre jusqu'à 8 milliards d'ici la fin de la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), qui s'achève en 2028, selon l'Élysée. Cela représente un total de 71 milliards d'euros de soutien aux énergies renouvelables (électriques, biogaz, chaleur renouvelable) sur 2019-2028.

Réduction de 40 % des émissions de CO2

"La montée en puissance des énergies renouvelables en France est inéluctable", a estimé Emmanuel Macron, alors que la France veut augmenter le poids des renouvelables dans la production d'électricité et réduire celle du nucléaire.

François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, a détaillé ce programme. "Nous sommes à 5,5 milliards d'euros de soutien aux énergies renouvelables en 2019. Nous sommes prêts à passer à 7 à 8 milliards par an dans une période de dix ans", confirme-t-il. L’objectif est d’atteindre "40 % de part renouvelable dans la production d'électricité d'ici 2030".

Cela a pour objectif une décarbonation globale de l’économie. Aussi le ministre fixe "comme objectif 40 % d'émission carbone en moins d'ici 2030". Cela va plus loin que le taux précédent qui était de 30 %.

Concernant le charbon, l’objectif de fermer les quatre dernières centrales françaises d’ici 2022. Enfin le ministre a confirmé les annonces d’Emmanuel Macron sur la fermeture de 14 réacteurs nucléaires d’ici 2035. Il explique : "Il faut une trajectoire prévisible. Nous assumons qu'il faut une progressivité [...] Il faudra vérifier que d'autres modes de production prennent le relais". Comprendre : éviter d’avoir recours à des énergies fossiles pour la production d’électricité.

La rédaction avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

CO2 prix carbone istock

Baisse des impôts, primes aux ménages modestes, nouveaux services : les pistes piochées à l'étranger pour relancer la taxe carbone

Freinée en fin d’année dernière avec le soulèvement des Gilets jaunes, la taxe carbone française, qui figure parmi les plus élevées au monde, pourrait être mieux acceptée si l’Exécutif tirait les leçons des expériences étrangères. C’est ce que conclut une nouvelle étude de l’institut I4CE. Le FMI de...

Assemblee generale Bosch Volkmar Denner PDG Bosch

L’équipementier allemand Bosch vise la neutralité carbone dès 2020

Un industriel "traditionnel" vient jeter un grand pavé dans la mare en matière d’empreinte climatique. Le premier équipementier automobile mondial, l'Allemand Bosch, a annoncé vouloir investir deux milliards d'euros pour atteindre "dès 2020" la neutralité en émissions de CO2 pour toutes ses...

énergies renouvelables éoliennes panneaus solaires photovoltaique istock ll28

[Europe] Climat, énergie... l’Union européenne fixe le cap mais peine à tenir ses ambitions

Objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, marché carbone… L’Union européenne met en place depuis plus de dix ans des réglementations visant à inciter les États-membres à prendre en compte le réchauffement climatique. À quelques semaines des élections européennes, Novethic vous...

Ministere de la Transition ecologique RiccardoMilani HansLucas

[Infographie] Comités, conseils, commissions et experts... Le millefeuille des instances écologiques du gouvernement

En réponse au Grand débat national, le Président de la République a annoncé la création d’un conseil de défense écologique et prépare la mise en place d'une convention citoyenne sur le climat avec des Français tirés au sort. Pour s’y retrouver, Novethic publie une cartographie des instances qui...