Publié le 25 juin 2020

ÉNERGIE

10 incertitudes qui pèsent sur la transition écologique depuis le Covid-19

Le prix des énergies fossiles, la baisse des investissements dans les renouvelables, l'exode urbain ou encore la poursuite du télétravail.... De nombreuses incertitudes liées au Coronavirus, mises en avant par le cabinet Enerdata, pèsent sur la transition écologique alors que les plans de relance des États peuvent jouer un rôle clé pour construire une société bas-carbone plus résiliente.

Transition ecologique energie fossile
Le Coronavirus vient faire peser de nouvelles incertitudes sur la transition écologique.
@CC0

1) Des énergies fossiles bon marché

La baisse du prix des énergies fossiles pourrait avoir comme conséquence une hausse de leur usage au détriment des renouvelables. En Chine, par exemple, les indicateurs montrent déjà une progression du charbon. C’est pourquoi, l’AIE et l’OCDE appellent les gouvernements à profiter de ces prix bas pour supprimer les soutiens aux énergies fossiles sans que cela ne pèse sur les budgets des ménages.

2) La voiture ressort du garage

Dans son premier bilan du déconfinement, publié le 9 juin, Airparif révélait que la pollution de l’air liée au trafic routier avait retrouvé des niveaux très élevés, jusqu'à atteindre 80 % des émissions observées avant le confinement. Une autre étude, réalisée par le Centre de recherche sur l’énergie et la qualité de l’air (CREA) confirme qu'avec la levée du confinement les concentrations en dioxyde d’azote (NO2) ont plus que doublé par rapport à la moyenne des trente jours de confinement où elles étaient les plus basses. Paris est ainsi la métropole européenne où le rebond a été le plus important. 

3) Des envies de voyages lointains

Les émissions de CO2 de l’aviation ont baissé de 10 % pendant le confinement. Pour l’heure, plus d’un Français sur deux n’a pas encore réservé ses vacances d’été et seules 20 % des réservations concernent l'étranger, contre 66 % habituellement. Mais cette tendance va-t-elle se poursuivre ? Depuis le 25 mai, les destinations les plus recherchées sur Liligo.com sont la Guadeloupe, la Réunion et la Martinique, bien loin de la Métropole.

4) Les renouvelables au ralenti

L’AIE prévoit que les investissements dans les énergies renouvelables baissent de 9,6 % cette année et de 12 % dans l’efficacité énergétique. Toutefois, les énergies dites propres (renouvelables, efficacité énergétique, nucléaire et stockage par batterie) pèseront 40 % des investissements du secteur énergétique en 2020, contre environ un tiers les années précédentes. Pour respecter l’Accord de Paris, il faudrait plus que tripler les engagements concernant les nouvelles capacités renouvelables d’ici 2030.

5)  Vers un exode urbain

Un Parisien sur deux rêve désormais de quitter la capitale. Mais cet exode urbain aurait de nombreuses conséquences sur l’environnement : hausse des déplacements motorisés, développement de nouveaux réseaux numériques, énergétiques et routiers, artificialisation des sols, construction de maisons individuelles… Or, l'habitat individuel est quinze fois plus consommateur d’espace que le collectif.  

6) La relocalisation des chaînes d’approvisionnement

Un quart des entreprises envisagent désormais de relocaliser une partie de leurs achats en France ou en Europe, réduisant ainsi de façon significative leur impact environnemental. Mais les prix et la disponibilité liés au Made In France constituent un frein. En outre, les créations d’emploi pourraient être faibles face à la tentation de l’automatisation. 

7) Le télétravail plébiscité

Plus de 20 % des salariés ont basculé dans ce nouveau mode de travail qui pourrait bien devenir la norme. Une aubaine pour le climat puisque sept Français sur dix prennent la voiture pour aller travailler, générant 57 % des émissions liées à la mobilité locale du lundi au vendredi. À l’échelle d’une entreprise de 1 000 salariés, télétravailler un jour par semaine permettrait d’éviter l’équivalent des émissions annuelles de gaz à effet de serre d’environ 37 français.  

8) Le déconfinement de la surconsommation 

La consommation des ménages a fondu pendant le confinement, 34 % en moins entre février et avril. Les Français ont privilégié les circuits-courts, le fait maison et les produits de qualité, plus respectueux de l'environnement. Mais le retour à la vie normale risque de modifier ces nouvelles habitudes. 

9) Des aides versées sous (peu de) conditions

Le gouvernement a acté un prêt de sept milliards d’euros à Air France, en échange d’une restructuration de ses vols intérieurs, mais cette mesure ne réduirait que de 0,5 % les émissions de l’ensemble de ses vols au départ de la France, selon le RAC. Dans le secteur automobile, des subventions viennent encore soutenir l’achat de voitures essence et diesel neuves. Aucun soutien n’a encore été annoncé pour le secteur ferroviaire.

10) La lutte climatique oubliée

Le Coronavirus a mené au report des conférences onusiennes sur le climat et la biodiversité alors que l’année 2020 devait être clé. Le risque est que ces sujets soient relégués au second plan face à l’urgence que constitue la sortie de crise, comme cela avait été le cas en 2008. 

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Le coronavirus risque de saper tous les efforts pour lutter contre le changement climatique

Avions cloués au sol, événements annulés, usines arrêtées : le coronavirus a comme effet immédiat une chute des émissions de gaz à effet de serre. Mais cette bonne nouvelle pour l'environnement sera de courte durée. En parallèle, les efforts mondiaux pour lutter contre le changement...

File d’attente chez Zara, trains bondés, manifestation environnementale… les premières images du déconfinement

Les premières images du déconfinement dessinent une France divisée. Entre la première manifestation d'Extinction Rebellion post-confinement à Marseille contre la surconsommation, et les longues files d'attente devant les boutiques de vêtement Zara par des clients voulant retrouver une vie...

[J'agis pour la planète] J’opte pour le télétravail

Il y a quelques mois, Novethic a créé la polémique en relayant une étude du cabinet B&L Evolution (1) qui présentait différentes mesures pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Cet été, nous revenons sur quelques-unes de ces propositions pour comprendre comment elles pourraient...

[J'agis pour la planète] Je tire un trait sur mon rêve de pavillon

Il y a quelques mois, Novethic a créé la polémique en relayant une étude du cabinet BL Evolution (1) qui présentait différentes mesures pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Cet été, nous revenons sur quelques-unes de ces propositions pour comprendre comment elles pourraient...

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Coradia iLint2018 Alstom

La France sur les rails d'une "révolution de l'hydrogène"

Mettre la France en pointe mondiale de l'hydrogène vert : l'ambition du gouvernement a clairement été affirmée lors du premier Conseil national de l'hydrogène fin février. Avec un plan de financement à 7 milliards d'euros, déjà 27 projets soutenus depuis septembre et des premiers trains à propulsion...

Bill Gates Breakthrough Energy CCO

Bill Gates déroule son plan pour réduire à zéro les émissions de gaz à effet de serre

Il reste optimiste. Mais dans son nouveau livre "Climat : comment éviter un désastre", le fondateur de Microsoft s’inquiète de l’immense marche à franchir pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre à zéro. Pragmatique, Bill Gates propose une feuille de route pour lutter contre le...

Pour la première fois, en 2020, le monde a plus investi dans les énergies vertes que dans les fossiles

Cela pourrait ressembler à un point de bascule. Tandis que les énergies renouvelables ont dépassé les 500 milliards de dollars d’investissements en 2020, ceux dans la production de pétrole et de gaz se sont effondrés à moins de 400 milliards de dollars. C’est la première fois que les premiers...

Transition energetique tirelire traite charte energie recours investisseurs istock

La France appelle l’Union européenne à sortir du Traité sur la charte de l’énergie, un texte à haut risque pour la transition

La France appelle l'Union européenne à envisager une sortie du Traité sur la charte de l'énergie (TCE) d'ici la fin de l'année, si le processus de modernisation du texte n'aboutit pas. L'accord, signé en 1994 par l'Europe et les pays de l'ancien bloc soviétique, donne aux investisseurs la...