Publié le 22 février 2018

ÉNERGIE

En 2018, l’Islande va consommer plus d’électricité pour compter les Bitcoins que pour approvisionner ses foyers

L'Islande est devenue en quelques années le paradis des entreprises procédant à du minage de Bitcoins, pratique très énergivore qui consiste à vérifier toutes les transactions de la blockchain. Le climat islandais, très froid, permet en effet de réduire les coûts de refroidissement des data centers. Mais à ce rythme, en 2018, le minage de Bitcoins demandera plus d'électricité que celle consommée par les habitants de l'île pour chauffer leur maison. 

L'Islande pourrait ne pas avoir assez d'électricité pour accueillir toutes les entreprises minières désirant s'installer sur l'île.
Marina Fabre

Encore un exemple de l’exorbitant coût environnemental des Bitcoins. Selon le cabinet HS Orka, les data centers destinés à miner les Bitcoins consommeront davantage d’électricité en 2018 que les 330 000 habitants de l’île pour chauffer leurs maisons. Ils devraient atteindre les 840 gigawattheures (GWh), contre 700 GWh pour les Islandais. 

"Nous constatons une croissance exponentielle de la consommation énergétique des data centers et je ne la vois pas s’arrêter", a prévenu Johann Snorri Sigurbergsson, membre de HS Orka, lors d’une interview à la BBC, "si l’Islande acceptait toutes les entreprises spécialisées, il n’y aurait tout simplement pas assez d’électricité pour les approvisionner toutes".

Bientôt une taxe sur les entreprises du bicoins

En quelques années, l’Islande est d’ailleurs devenue un aimant de fermes à minage. En cause : le climat. Le froid islandais permet aux entreprises de réduire leur coût de refroidissement des data centers. De même, ces entreprises peuvent se targuer de fonctionner aux énergies renouvelables, l’Islande s'approvisionnant à 100 % en énergie verte. Le projet The Moonlite, qui sera bientôt installé sur l’île, veut d’ailleurs devenir le plus grand centre de minage au monde, tout en étant approvisionné par des énergies renouvelables.

Reste à savoir si l’île va rester un paradis pour les entreprises de vérification des transactions en bitcoins. Selon la BBC, un membre du Parti des pirates au Parlement islandais, Smari McCarthy a déclaré : "le minage de cryptomonnaie ne nécessite presque aucun personnel, très peu d’investissements en capital et ne laisse généralement pas de taxes non plus. La valeur pour l’Islande est pratique nulle". Une taxe spécifique sur ces entreprises est donc envisagée dans le pays. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Financement climat transition ecologique CC0

Frugalité ou technologie : la neutralité carbone impose un choix de société

Pour atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, plusieurs voies sont possibles. L'Ademe en a identifié quatre. Au-delà du débat actuel sur le nucléaire, ces scénarios imposent un choix de société : celui de cheminer vers de nouveaux modes de vie beaucoup plus sobres en énergie ou de parier sur des...

Hydrogene vert Bouin Lhyfe

Transition énergétique : Comment la France a pris le virage de l'hydrogène

Emmanuel Macron a confirmé sa volonté de faire de la France l'un des pays leaders en matière d'hydrogène. Il a annoncé une enveloppe supplémentaire de deux milliards d'euros pour soutenir la filière, dans le cadre du plan de relance France 2030. D'ores et déjà, plus d'une centaine de projets ont été...

Hydrogene carburant audioundwerbung

Trente entreprises s’allient pour développer l'hydrogène vert à bas prix en Europe

Nommée HyDeal Ambition, l'alliance de trente industriels projette de développer l'hydrogène vert sur le Vieux Continent. Avec un objectif : atteindre un coût similaire à celui de l'hydrogène produit à partir des énergies fossiles, qui représente 95% de la production aujourd'hui. Les projets...

IStock @ipopba

Avec ou sans nucléaire, il faudra développer massivement les énergies renouvelables pour atteindre la neutralité carbone

Le gestionnaire du réseau électrique français RTE a présenté ce lundi 25 octobre six trajectoires de décarbonation d’ici 2050. Afin de se passer totalement des énergies fossiles tout en garantissant la sécurité d’approvisionnement, les énergies renouvelables devront couvrir au minimum 50 % de notre...