Publié le 02 août 2023

ÉNERGIE

Mollow, Ouat, Simply Railway... Des plateformes pour remettre le train au cœur du voyage (5/5)

Si le train revient sur le devant de la scène, il est encore parfois compliqué d’organiser son voyage, d’autant plus quand on veut partir loin. Prix des billets, horaires, combinaisons... dénicher le bon parcours relève du parcours du combattant. C’est pourquoi, de plus en plus de sites se développent pour aider les nouveaux aventuriers du rail à s’y retrouver. Cet été, Novethic s'interroge sur les barrières à lever pour faire du train le grand mode de déplacement du futur.

Voyage en train unsplash
De nombreuses plateformes se sont lancées pour aider les voyageurs à planifier leurs trajets en train.
@CC0

Les îles Lofoten en Norvège, les Asturies en Espagne, Innsbruck en Autriche, Split en Croatie… en quelques clics, Mollow parvient à nous faire rêver. La plateforme, lancée il y a quelques mois, propose au total une centaine de destinations, toutes accessibles en train. Il suffit d’indiquer le temps dont nous disposons, ce que l’on souhaite privilégier (campagne, montagne, mer, ville…) et d’où nous partons. Et c’est un monde de possibilités qui s’ouvre à nous.  

Par exemple, pour les îles Lofoten, au nord de la Norvège, il faut compter depuis Paris huit étapes dont un train de nuit, trois à quatre semaines, environ 500 euros l’aller-retour et quatre fois moins d'émissions de CO2 que l'avion. Le site donne aussi des conseils de lieux à visiter à chaque étape, de restos à tester, de parcours de randonnées et d’immanquables tels l'Arctic Circle Express, "le plus long voyage en train de Norvège et l'un des plus extraordinaires au monde" nous dit Mollow. Un véritable guide du routard des temps modernes. En prime, il renvoie vers les sites de réservation de billets de train.  

Le manque d'information, une barrière à lever

On cite souvent le temps ou le coût comme barrières au train, mais il y a aussi "le manque d’information", pointe Alisée Pierrot, l’une des trois co-fondatrices de Mollow, dont le but est justement de faciliter les trajets en train. "L’objectif n’est pas de culpabiliser ceux qui prennent l’avion, mais plutôt de leur donner envie de prendre le train en partageant des expériences vécues, nous précise la jeune femme de 24 ans. Il faut leur montrer que c’est possible de voyager sans prendre l’avion si on remet le trajet au cœur du voyage".  

C’est aussi cette volonté de rendre le train "compréhensible et accessible à tous" qui a motivé le lancement en 2020 du média "Voyager en train". "En 2019, nous avons eu une prise de conscience écologique et nous avons décidé de remettre notre mode de vie et nos voyages en question, raconte à Novethic sa co-fondatrice Gwenaëlle. Par contre, il n’était pour autant pas question de tout arrêter. Le train nous a alors paru le moyen de transport idéal pour continuer nos voyages. Nous nous sommes posées beaucoup de questions : "Est-ce que le train est vraiment un moyen de transport écologique ? Comment payer nos billets de train au meilleur prix ? Est-ce que c’est facile de prendre le train avec des enfants ?"  

Trois ans plus tard, la famille a adopté sans encombre ce nouveau mode de déplacement. Après un premier tour d’Europe au printemps 2022, le couple et ses deux filles de 5 et 7 ans sont de nouveau sur les rails, autour de la mer Baltique. "Nous voulons montrer que voyager en train et en famille, c’est possible… et que c’est chouette ! Nos filles adorent ces voyages en train, notamment le train de nuit. C’est un véritable voyage dans le voyage", témoigne Gwénaëlle depuis la Finlande.  

"Trainifier le monde" 

Il faut "trainifier le monde", plaide également Samuela Burzio, co-fondatrice de Once upon a train (Ouat), une autre plateforme centrée sur nos imaginaires de voyage. "Nous sommes une génération Ryanair, biberonnée aux avions low-cost, au jet lag et aux destinations de bout du monde", lance cette passionnée à Novethic, qui assure que la bascule est train d'opérer. On voit en effet émerger un nouveau récit positif autour du train et qui va jusqu’à influencer… les influenceurs, comme le constate Thibaut Constant. Ce youtubeur français teste les trains du monde entier depuis 2018 sur sa chaîne Simply Railway aux 232 000 abonnés.   

"Avant, c’était vraiment une niche mais depuis quelque temps, je vois que le sujet prend de plus en plus d’ampleur sur les réseaux sociaux. Le train autrefois considéré comme ringard est devenu hype", nous explique le jeune homme de 27 ans. Il nous glisse au passage un bon plan : relier Barcelone par le train de nuit, avec un réveil à Latour-de-Carol, puis la traverse des Pyrénées dans un train régional. "C’est juste magique". "Le train fait de nouveau rêver et le rapport au temps de vacances change, confirme Caroline Mignon, présidente de l’association des Acteurs du tourisme durable (ATD). De plus en plus de tour-opérateurs proposent des parcours en train".  

L’an dernier, l’association a ainsi récompensé l’entreprise Nomade aventure pour ses propositions de voyage en train en France et en Europe. "Maintenant, il faut que la SNCF et le gouvernement se saisissent de cet élan et travaillent sur les prix, mais aussi les territoires en développant des solutions de mobilité douce quand on arrive à la gare", insiste Caroline Mignon auprès de Novethic. La région Occitanie a par exemple mis en place un Pass Occitanie Rail Tour pour visiter la région en train en illimité pour 10 euros par jour. Le mouvement est lancé. 

Concepcion Alvarez


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Électricité, diesel, hydrogène… Découvrez à quoi carburent nos trains en une infographie (4/5)

Secteur bas carbone par excellence, le transport ferroviaire fait toutefois encore appel à des trains fonctionnant au gasoil pour circuler sur les petites lignes non électrifiées. Un enjeu pour la SNCF qui s’est engagée à sortir du diesel d’ici 2035. Batterie, hydrogène, biocarburant… La...

Retour du train de nuit : une relance semée d'obstacles (3/5)

Enfin la relance du train de nuit ! Ce roi de la longue distance, bien plus écologique que l'avion, revient en France. Mais la SNCF comme l'État doivent relever de nombreux défis pour transformer l'essai. Cet été, Novethic s'interroge sur les barrières à lever pour faire du train le grand...

"Le ticket climat ouvrirait la voie à une mobilité populaire et décarbonée", Karima Delli, eurodéputée Les Verts (2/5)

Imaginez que vous puissiez voyager à travers le pays en transports en commun grâce à un abonnement illimité. Une idée folle, non ? Pas vraiment. Karima Delli, eurodéputée Les Verts, présidente de la Commission transports et tourisme du Parlement européen, milite pour instaurer un "Ticket...

TVA, taxe sur l'électricité, droits de péage : voilà pourquoi le train est deux fois plus cher que l’avion (1/5)

Si le train présente des avantages flagrants en termes de bilan carbone, ses prix peuvent décourager même les usagers les plus motivés. Et pour cause : en France et plus largement en Europe, le transport ferroviaire ne bénéficie pas des mêmes facilités que l’avion. Une situation dénoncée...

ÉNERGIE

Mobilité durable

Le secteur des transports est le principal émetteur de CO2 en France. Pour limiter ce type de nuisance, la mobilité durable favorise l’éco mobilité avec les transports doux (vélo, marche à pied, transport fluvial ou ferroviaire) et le recours aux transports en commun sous toutes les formes (covoiturage, auto-partage, etc.)

Lufthansa CC0

Lufthansa estime qu’il devra consommer la moitié de l’électricité allemande pour voler vert

Le mythe de l'avion vert est une nouvelle fois mis à mal. Le patron de la Lufthansa, le premier transporteur européen, reconnaît lui-même que la conversion de sa flotte aux carburants de synthèse va nécessiter l'équivalent de la moitié de l'électricité produite en Allemagne. De quoi mettre en avant...

Avion unsplash

Décision "historique" : Paris veut réduire le trafic aérien au-dessus de la capitale

Moins d'avions dans le ciel parisien. C'est le souhait du Conseil de Paris qui a plaidé début juin pour une réduction du trafic. La capitale rêve de suivre l'exemple d'Amsterdam qui a plafonné le nombre de vols de l'aéroport de Schiphol, pourtant troisième aéroport le plus fréquenté d’Europe. Une...

Piste cyclable velo paris GEOFFROY VAN DER HASSELT AFP

Vivre à Paris sous 50°C : Exit l'auto, place au métro et au vélo (2/5)

Se déplacer en temps de canicule peut relever du parcours du combattant. Une réalité pour de nombreux Parisiens lors des vagues de chaleur récurrentes qui touchent la capitale. Dans son rapport "Paris à 50°C", la mission d’information et d’évaluation du conseil de Paris dévoile des préconisations...

Voyage en train unsplash

Mollow, Ouat, Simply Railway... Des plateformes pour remettre le train au cœur du voyage (5/5)

Si le train revient sur le devant de la scène, il est encore parfois compliqué d’organiser son voyage, d’autant plus quand on veut partir loin. Prix des billets, horaires, combinaisons... dénicher le bon parcours relève du parcours du combattant. C’est pourquoi, de plus en plus de sites se...