Publié le 25 novembre 2022

ÉNERGIE

Le retard de la France sur les énergies renouvelables va lui coûter plusieurs centaines de millions d’euros

Le retard de la France en matière d'énergies renouvelables va lui coûter plusieurs centaines de millions d'euros. En 2020, le pays était le seul à ne pas avoir tenu ses objectifs. Des objectifs contraignants qui poussent la France à négocier avec les bons élèves européens pour leur racheter leur surplus... au risque sinon d'écoper d'une amende.

Eoliennes renouvelables retard france pixabay
En 2020, la France était le seul pays européen à ne pas avoir atteint ses objectifs en matière d’énergies renouvelables, atteignant péniblement le seuil de 19% de renouvelables dans son mix énergétique au lieu de 23%.
@pixabay

En 2020, la France était le seul pays européen à ne pas avoir rempli ses objectifs en matière d’énergies renouvelables, atteignant péniblement le seuil de 19% de renouvelables dans son mix énergétique au lieu de 23%. Le problème, c’est que ces objectifs sont contraignants. La France est donc tenue de rattraper en quelque sorte cet écart, qui représenterait 63 térawattheures, en rachetant aux bons élèves de l’Union européenne leur "surplus".

La France est en négociation pour acheter "des mégawatts statistiques à l’Italie et à la Suède", a précisé Agnès Pannier-Runacher, la ministre de la Transition énergétique, devant les députés réunis en commission le lundi 21 novembre. La somme de 500 millions d’euros avait été évoquée par la ministre lors du colloque annuel du syndicat des énergies renouvelables (Ser) fin septembre. Selon son entourage, cité par Le Monde, le montant final n'est pas encore confirmé mais serait "de l’ordre de quelques centaines de millions d’euros". Le cas échéant, si ces discussions n'aboutissaient pas, une amende pourrait être prononcée.

Des écarts importants à combler pour tenir les objectifs de 2023

Et malgré cette épée de Damoclès qui pèse sur la France, le pays n’est toujours pas sur la bonne trajectoire en matière de renouvelables. Selon de nouvelles données publiées ce vendredi 25 novembre, au troisième trimestre 2022, le parc éolien français atteignait une puissance de 20,4 gigawatts (GW). L’objectif du pays est d’atteindre 24,1 GW d'électricité éolienne d'ici fin 2023. Du côté du solaire photovoltaïque, la puissance atteint 15,8 GW, contre un objectif de 20,1 GW à fin 2023. Les écarts à combler restent donc importants.

Pour y arriver, le gouvernement porte un projet de loi d’accélération des énergies renouvelables, qui va arriver à l’Assemblée nationale le 5 décembre prochain. En première lecture, début octobre, le Sénat a largement adopté le texte. Il a finalement renoncé à un droit de "veto" des maires sur l'implantation d'énergies renouvelables, au profit d'un dispositif plus global reposant sur le choix par les communes de "zones propices" à l'installation de renouvelables. La disposition prévoyant d’introduire une distance minimale de 40 kilomètres des côtes pour un projet d'éolien en mer a également été supprimée.

En février dernier, dans son discours de Belfort, Emmanuel Macron avait fixé l'objectif d'installer d'une cinquantaine de parcs éoliens offshore en France d'ici à 2050. Le chef de l’État a, en revanche, mis le frein sur l’éolien terrestre, avec un doublement de la capacité actuelle non plus sur dix mais trente ans. Il a aussi annoncé la multiplication par dix de la puissance solaire installée d’ici à 2050 et une relance du nucléaire avec la construction de six réacteurs EPR2 à l’horizon 2035.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Énergies renouvelables : l'infographie qui montre où on en est en France et au niveau mondial

Face à la crise énergétique et à l’urgence climatique, les énergies renouvelables apparaissent comme la solution évidente. Si les nouvelles capacités installées battent des records, c’est encore loin d’être suffisant face à la hausse de la consommation d'électricité, donnant l’impression...

Le gouvernement vent debout pour rattraper son retard sur les énergies renouvelables

Ce lundi 26 septembre, le projet de loi pour accélérer le développement des énergies renouvelables arrive en Conseil des ministres. Très attendu, le texte doit permettre de rattraper le retard de la France dans le domaine, et ce, dans un contexte de plus en plus tendu. L'objectif principal...

Énergie : Emmanuel Macron annonce une "renaissance du nucléaire français"

Emmanuel Macron, en déplacement à Belfort jeudi 10 février pour présenter sa stratégie énergétique, a fait le choix de la réindustrialisation du pays et de la technologie, en l'occurrence, le nucléaire. Il annonce le lancement de six nouveaux EPR, le premier entrant en service en 2035 et...

Les énergies renouvelables vont générer plus de 14 milliards d’euros de revenus pour l’État sur deux ans

Face à l'envolée des prix de l'électricité, les énergies renouvelables (ENR) tirent leur épingle du jeu. Régulièrement accusées d'être subventionnées, elles font cette fois la preuve de leur compétitivité et de leur intérêt. En effet, grâce au mécanisme de complément de revenu, quand les...

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Parc eolien en mer saint nazaire CAPA Corporate

Loi d’accélération des énergies renouvelables : les cinq mesures à retenir

Panneaux solaires obligatoires sur les parkings, zones d'accélération... Le projet de loi d’accélération des énergies renouvelables entame sa phase finale. Après une commission mixte paritaire qui est parvenue à un consensus, l’Assemblée nationale a adopté le texte mardi 31 janvier. Il doit...

Centrale geothermie istock danielsnaer

Projet de loi énergies renouvelables : la chaleur est la grande oubliée

Le projet de loi d’accélération des énergies renouvelables doit faire l’objet d’un vote à l’Assemblée nationale ce mardi 10 janvier. Il vise à accélérer le déploiement des projets éoliens et photovoltaïques. Les écologistes ont déjà annoncé qu’ils s'abstiendraient. Le texte présente de nombreuses...

Panneausolaire ParkingSupermarcheLot ACHT

Accélération des énergies renouvelables : les cinq mesures phares à retenir du projet de loi

L’examen du projet de loi sur l’accélération des énergies renouvelables en première lecture à l’Assemblée nationale s’est achevé dans la nuit de jeudi à vendredi 19 décembre. Un vote solennel doit avoir lieu le 10 janvier. Il devrait être favorable même si certains redoutent que le scrutin ne soit...

Eoliennes renouvelables retard france pixabay

Le retard de la France sur les énergies renouvelables va lui coûter plusieurs centaines de millions d’euros

Le retard de la France en matière d'énergies renouvelables va lui coûter plusieurs centaines de millions d'euros. En 2020, le pays était le seul à ne pas avoir tenu ses objectifs. Des objectifs contraignants qui poussent la France à négocier avec les bons élèves européens pour leur racheter leur...