Publié le 14 février 2020

ÉNERGIE

En Alsace, le jus de choucroute est transformé en énergie verte et les déchets ménagers servent à fabriquer des M&M’s

La région Grand Est multiplie les initiatives pour la production d'énergies renouvelables afin d'être à énergie positive à l'horizon 2050. Novethic s'est rendu dans deux sites alsaciens, gérés par Suez, où les déchets sont transformés en énergie. Au sud de Strasbourg, le jus de choucroute est transformé en biogaz tandis que les déchets ménagers des habitants d'Haguenau, au nord de l'Alsace, servent à fabriquer des MM's.

Champ de choux CC0
Le jus de choucroute, autrefois considéré comme un polluant, est désormais transformé en biogaz dans la station d'épuration du bassin de l'Ehn.
@CCO / Ksenija Putilin

Nous sommes à Krautergersheim, la capitale de la choucroute en plein cœur de l’Alsace, à une vingtaine de kilomètres au sud de Strasbourg. C’est ici qu’est produite 70 % de la choucroute consommée en France. Au milieu des champs de choux, cueillis à l’automne, la station d’épuration du bassin de l’Ehn, exploitée par Suez, s’est spécialisée dans le traitement des jus de choucroute très corrosifs, dont l'épandage est interdit.

Station epuration bassin de l ehn alsace

La station d'épuration du bassin de l'Ehn traite chaque année 30 000 mètres cube de jus de choucroute des producteurs alentour. (CA)

"Notre usine est unique en France, voire même en Europe, explique Alphonse Koenig, le président du syndicat mixte du Bassin de l’Ehn. Elle permet aux huit producteurs de choucroute de la région, tous situés dans un rayon de cinq kilomètres, de donner une seconde vie au jus de choucroute, jusqu’alors considéré comme un polluant." 30 000 mètres cube de jus de choucroute sont traités chaque année ici et transformés en biogaz.

La consommation de 2 200 Français

Alors que la saison bat son plein, les camions-citernes multiplient les allers-retours entre les choucroutiers locaux et la station d'épuration. Jusqu’à 15 rotations sont effectuées chaque jour en suivant toujours le même rituel : pesée du camion, contrôle du PH, filtrage des particules solides avant l'envoi dans le digesteur (bâtiment avec le dôme blanc). Le biogaz produit est ensuite mélangé à celui obtenu à partir des eaux usées domestiques et envoyé dans le réseau.

Methanisation station d epuration bassin de l ehn

Les camions-citernes multiplient les allers-retours entre les choucroutiers locaux et la station d'épuration. Les jus de choucroute sont envoyés dans le digesteur (dôme blanc). (CA)

La chaleur récupérée est utilisée sur le site pour sécher les boues d’épuration et l’énergie produite couvre 80 % des besoins du site. Au total, ce sont plus de 5 000 mégawattheures qui sont produits chaque année, soit l’équivalent de la consommation énergétique annuelle de 2 200 Français, et près de 2 200 de tonnes d’émissions de CO2 évitées.

90 % des besoins de vapeur de l'usine

Au nord de Strasbourg, à Schweighouse-sur-Moder, dans la banlieue d’Haguenau, les déchets ménagers des habitants du coin servent ici à la fabrication des célèbres bonbons M&M’s. Produite jusqu’alors à partir de chaudières à gaz, la vapeur utilisée pour faire fondre le chocolat est désormais issue de la combustion des déchets dans l’unité de valorisation énergétique (UVE) voisine, exploitée elle aussi par Suez. Un réseau de chaleur de 1 300 mètres permet de connecter les deux usines.

Usine incinération haguenau

L'incinération des déchets des voisins d'Haguenau produit de la chaleur qui est transférée vers l'usine de Mars. (CA)

Cela permet d'assurer 90 % des besoins de vapeur de l'usine Mars Chocolat, de réduire dans le même temps ses émissions de gaz à effet de serre de 60 % et ainsi de s’aligner avec la volonté du groupe d’être neutre en carbone d’ici 2040. Au total, l’UVE produit 100 000 mégawattheures chaque année pour approvisionner l’usine Mars mais aussi le papetier tout proche et l’usine Schaeffler d’équipements industriels. Cela permet d’éviter l’émission de 8 720 tonnes de CO2 par an.  

Tuyau vapeur verte mars mms

La vapeur verte transite par ce tuyau et sert à faire fondre le chocolat dans la fabrication des célèbres M&M's. (CA)

D’autres initiatives se développent en Alsace avec par exemple la valorisation des résidus de bière produite par les brasseries Kronenbourg à Obernai. Strasbourg est également devenue la première collectivité à injecter du biométhane issu des eaux usées directement dans le réseau de gaz naturel. La région Grand Est ambitionne ainsi de devenir à "énergie positive" d’ici 2050, et de produire donc plus d'énergie qu'elle n'en consomme.      

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Photovoltaique champ solaire energies renouvelables essor pixabay

L’essor des énergies renouvelables en 2021 marque un point de non-retour dans la transition énergétique

Les énergies renouvelables se sont considérablement développées ces dernières années et encore battu un record en 2021. Elles vont continuer à croître dans le futur, à tel point que des chercheurs estiment que cet essor marque un point de non-retour dans la transition énergétique. Cela signifie...

IStock 948327168

Énergie solaire : de nouvelles mesures pour le photovoltaïque, mais les projets citoyens menacés

Le gouvernement a simplifié l'installation de panneaux photovoltaïques sur bâtiments pour les projets allant jusqu'à 500 kilowatts (environ 5 000 m2 de surface). Une mesure très attendue par la filière, qui doit également permettre de limiter l'artificialisation des sols. Mais dans le même temps, il...

IStock 927960860

Éolien : le casse-tête du recyclage des pales

Alors que les premiers parcs français arrivent en fin de vie, des centaines d'éoliennes vont devoir être prises en charge ces prochaines années. Or aujourd'hui, les pales ne sont quasiment jamais recyclées en raison de leur composition. Mais une innovation pourrait changer la donne. Siemens-Gamesa a...

Windmills gdb56acbce 1280

Comment le gouvernement entend rendre les éoliennes acceptables

En matière d'énergie renouvelable, la France est en retard par rapport à ses objectifs. En cause : les nombreux recours qui allongent la mise en place des projets éoliens. Début octobre, le gouvernement a annoncé dix mesures pour encourager leur acceptabilité. Il compte notamment s'appuyer sur la...