Publié le 30 janvier 2018

ÉNERGIE

10 millions d'euros pour soutenir les projets citoyens d'énergie renouvelable

Pour aider les projets citoyens d'énergie renouvelable à franchir le cap de l'émergence, un fonds de soutien baptisé EnRciT a été lancé lundi 29 janvier. Doté de 10 millions d'euros, financés par la Caisse des dépôts, le Crédit coopératif et l'Ircantec, il doit soutenir 150 projets sur dix ans à travers l'Hexagone.

Le parc éolien citoyen de Béganne a été inauguré en Bretagne en juin 2014.
@Eolien Citoyen

"Changer d'échelle", c'est l'objectif du gouvernement dans plusieurs domaines ces derniers temps. Cette fois, ce sont les projets d'énergie renouvelable financés par les citoyens qui sont visés. Sous la houlette du Ministère de la transition écologique et solidaire, trois acteurs majeurs - la Caisse des Dépôts (dont Novethic est une filiale), le Crédit coopératif et l'Ircantec - mettent 10 millions d'euros sur la table pour le dispositif EnRciT. En dix ans, celui-ci doit soutenir 150 projets en France.  

"Nous voyons bien qu'un certain nombre de projets peinent à émerger du fait de leur dimension citoyenne" témoigne Jean-Louis Bancel, président du Crédit coopératif, acteur majeur dans le financement des renouvelables. "Avec EnRciT, nous allons pouvoir remplir l'espace le plus compliqué et permettre aux porteurs de projet de franchir la première marche entre la volonté d'agir et la concrétisation d'un dossier monté pour les investisseurs."  

Accroître l'appropriation citoyenne des renouvelables  

EnRciT va cibler en priorité le photovoltaïque et l'éolien et co-investira dans les projets aux côtés des citoyens et des collectivités pendant la phase de développement, jusqu'à la phase de construction, et cédera ensuite sa participation. Les projets devront être détenus à 40 % par un collège de citoyens/collectivités, dont 20 % minimum de citoyens.  

"C'est comme cela que nous ferons émerger une véritable appropriation - et pas seulement acceptabilité - des renouvelables par les citoyens afin d'atteindre l'objectif fixé par la loi de Transition énergétique de 32 % d'énergie renouvelable en 2030", espère Laurence Monnoyer-Smith, commissaire général au Développement durable.  

Le gouvernement par ailleurs lancé un label Financement participatif qui a déjà distingué 13 plateformes et favorise l'investissement citoyen via un bonus de rémunération pour les projets d'énergie renouvelable issus du crowdfunding.  

Concepcion Alvarez @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

IStock 948327168

Énergie solaire : de nouvelles mesures pour le photovoltaïque, mais les projets citoyens menacés

Le gouvernement a simplifié l'installation de panneaux photovoltaïques sur bâtiments pour les projets allant jusqu'à 500 kilowatts (environ 5 000 m2 de surface). Une mesure très attendue par la filière, qui doit également permettre de limiter l'artificialisation des sols. Mais dans le même temps, il...

IStock 927960860

Éolien : le casse-tête du recyclage des pales

Alors que les premiers parcs français arrivent en fin de vie, des centaines d'éoliennes vont devoir être prises en charge ces prochaines années. Or aujourd'hui, les pales ne sont quasiment jamais recyclées en raison de leur composition. Mais une innovation pourrait changer la donne. Siemens-Gamesa a...

Windmills gdb56acbce 1280

Comment le gouvernement entend rendre les éoliennes acceptables

En matière d'énergie renouvelable, la France est en retard par rapport à ses objectifs. En cause : les nombreux recours qui allongent la mise en place des projets éoliens. Début octobre, le gouvernement a annoncé dix mesures pour encourager leur acceptabilité. Il compte notamment s'appuyer sur la...

IStock @ALFSnaiper Mercedes-Benz  Stadium (Atlanta)

L'alliance européenne des batteries électriques se fera avec Mercedes... mais sans Renault

Mercedes-Benz a annoncé fin septembre rejoindre la coalition menée par la société Automotive Cells Company (ACC) pour faire émerger un "Airbus des batteries" électriques afin de garantir une indépendance de l'Europe et concurrencer les fabricants asiatiques. Renault a choisi de ne pas rejoindre...