Publié le 18 mars 2021

ÉNERGIE

Pour la première fois, un pétrolier est attaqué aux États-Unis pour greenwashing

Le pétrolier américain Chevron a-t-il exagéré voir menti sur ses investissements en matière d’énergies renouvelables et ses engagements de réduction d’émissions de CO2 ? C’est à cette question que devra répondre l’autorité de la concurrence. Celle-ci a été saisie par trois ONG qui accuse l’entreprise d’avoir trompé les consommateurs.

Transport gaz petrole LNG Chevron Chevron
Navire transportant du gaz naturel liquéfié de Chevron
@Chevron

Chevron est accusé d'avoir exagéré ses initiatives environnementales par trois ONG, qui ont déposé une plainte devant l'autorité américaine de la concurrence, la FTC. Elles ont utilisé pour la première fois contre un groupe pétrolier une procédure destinée à lutter contre le "greenwashing". Earthworks, Global Witness et Greenpeace USA reprochent à Chevron d'avoir surestimé ses investissements dans les énergies renouvelables et son engagement à réduire la pollution et ainsi d'avoir induit en erreur les consommateurs.

C'est la première fois, selon les ONG, qu'une requête est déposée contre une société produisant des hydrocarbures en se fondant sur les "Guides verts" développés par la FTC pour déterminer ce qui relève d'informations trompeuses en matière d'environnement.

Des millions pour des campagnes de pub

Chevron, qui a encore présenté début mars de nouveaux objectifs en termes de réduction d'émissions de carbone, "n'a consacré entre 2010 et 2018 que 0,2 % de ses dépenses d'investissement à des sources d'énergie à bas carbone", soit en moyenne 26 millions par an sur les 13 milliards dédiés aux investissements, affirment notamment les ONG. La société a en revanche "dépensé des millions en campagnes de publicité et de marketing pour convaincre les consommateurs avec des affirmations fallacieuses sur l'impact environnemental de leurs produits", ajoutent-elles dans un communiqué.

Ces accusations sont "sans fondement", a rétorqué l'entreprise dans un message transmis à l'AFP. L'entreprise affirme être "engagée dans des conversations honnêtes sur la transition énergétique". "Nous prenons des mesures pour réduire l'intensité carbone de nos opérations et de nos actifs, augmenter l'utilisation des énergies renouvelables et d'outils de compensations carbone dans ses activités et investir dans les technologies à bas carbone pour développer des solutions pouvant être commercialisées", ajoute-t-elle.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies fossiles

L’extraction des énergies fossiles se fait à un coût environnemental de plus en plus élevé. Si leur épuisement est encore lointain, les modèles économiques qui ont fait la fortune des grandes compagnies pétrolières sont aujourd’hui bousculés.

Jonas Gahr Stoere Norvege TrondReidarTeigen NTB NTB via AFP

La Norvège, premier pays producteur de pétrole en Europe, fait un pas de plus vers la fin des énergies fossiles

L’économie norvégienne est irriguée par le pétrole. Le premier secteur industriel du pays est pourtant questionné après les résultats des dernières élections législatives. Le futur Premier ministre est soutenu par une coalition bien décidée à mettre fin - plus ou moins rapidement - à toute...

Nord Stream 2 Gazprom NordStream2 Sputnik via AFP

Le gazoduc Nord Stream 2 est achevé : une victoire géopolitique russe, une défaite pour l’indépendance européenne

Un nouveau canal s’ouvre pour déverser le gaz russe vers l’Europe, avec l’achèvement du gazoduc géant Nord Stream 2 qui aboutit en Allemagne. Cette infrastructure à 10 milliards de dollars est vue par beaucoup, en particulier par les Américains et les Ukrainiens, comme une puissante arme...

Plateforme petrole woodside

Joe Biden recule sur le pétrole et approuve de nouvelles exploitations dans le Golfe du Mexique

Les services du Président américain Joe Biden ont annoncé qu'ils prévoyaient d'ouvrir plus de de 320 000 km2 dans le golfe du Mexique à l'exploration pétrolière et gazière. L’administration américaine dit avoir conscience des alertes du Giec, mais les jugent insuffisantes pour renoncer au projet.

Essence diesel energie fossile andreas160578 de Pixabay

[Bonne nouvelle] Le monde a définitivement tourné la page de l’essence au plomb

L'essence au plomb, c'est fini. Le dernier pays à utiliser encore cette énergie fossile particulièrement dangereuse pour l'environnement et la santé, l'Algérie, vient d'épuiser ses derniers stocks. Pour l'ONU il s'agit d'une étape majeure qui devrait servir d'exemple au monde entier dans la lutte...