Publié le 17 octobre 2022

ÉNERGIE

"Le pipeline de Patrick" scrute les avancées du mégaprojet Eacop

Impossible de se cacher. "Le pipeline de Patrick" cartographie les avancées du mégaprojet pétrolier Eacop, dénoncé par de nombreuses ONGs et par le Parlement européen pour ses atteintes à l'environnement et aux droits humains. Les données numériques deviennent un outil puissant non seulement de surveillance, mais aussi de sensibilisation.

Antilope eacop
Eacop, acronyme de "East-African Crude Oil Pipeline", est à ce jour le plus grand projet de gazoduc chauffé au monde.
@Le pipeline de Patrick / Source anonyme

Après les trajets en jets privés, c'est au tour du projet pétrolier Eacop d'être scruté dans ses moindres détails. Le collectif Mémoire Vive à l'origine du compte Twitter "Le jet de Bernard" vient de créer le site "Le pipeline de Patrick" pour suivre les avancées des travaux. Le nom de l'opération est une référence directe à Patrick Pouyanné, directeur de TotalEnergies, qui est le principal investisseur d'Eacop. 

Le pipeline de Patrick présente non seulement les images satellites, mais aussi des vidéos et photos des témoignages des populations déplacées ou contestant le projet, ainsi que des images de la biodiversité menacée. "Nous pensons que l'utilisation des données sera cruciale à la lutte pour la justice sociale", estiment les créateurs du site. 

Pour rappel, Eacop, acronyme de "East-African Crude Oil Pipeline", est à ce jour le plus grand projet de gazoduc chauffé au monde. Accompagné du projet d'extraction du pétrole Tilenga, il reliera la région du Lac Albert en Ouganda au port Tanga en Tanzanie en traversant 16 aires naturelles protégées.

Les oppositions se multiplient

Le compte Instagram associé à l'initiative totalise plus de 7 800 abonnés à peine quatre jours après son lancement. Il faut dire que les oppositions au projet se multiplient. Le Parlement européen a attaqué la major pétrolière sur son devoir de vigilance. De son côté, Emmanuel Macron a annoncé mercredi 12 octobre 2022 sur le plateau de France 2 que "la France ne finance pas ce projet et [qu']elle ne le soutient pas non plus."

Qualifié de "bombe climatique", Eacop symbolise pour beaucoup notre dépendance aux énergies fossiles. Le Giec alertait dans son dernier rapport sur la nécessité de réduire l'usage du pétrole et du gaz respectivement de 60% et 70% d'ici 2050 par rapport aux niveaux de 2019 pour tenir l'objectif de limitation du réchauffement mondial à 1,5 degrés. 

Fanny Breuneval


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies fossiles

L’extraction des énergies fossiles se fait à un coût environnemental de plus en plus élevé. Si leur épuisement est encore lointain, les modèles économiques qui ont fait la fortune des grandes compagnies pétrolières sont aujourd’hui bousculés.

Un puits de petrole onshore en fonctionnement a la peripherie de Muanda a la pointe sud ouest de la Republique democratique du Congo ALEXIS HUGUET AFP

COP27 : L’Afrique, eldorado pour le développement de nouveaux projets fossiles qui profitent aux autres

En pleine COP27 sur le climat, une COP africaine qui se déroule en Egypte, un nouveau rapport de l'ONG Urgewald vient pointer le niveau très élevé de projets d'énergies fossiles sur le continent. TotalEnergies apparaît comme le premier développeur de projets fossiles en Afrique. Des projets le plus...

Antilope eacop

"Le pipeline de Patrick" scrute les avancées du mégaprojet Eacop

Impossible de se cacher. "Le pipeline de Patrick" cartographie les avancées du mégaprojet pétrolier Eacop, dénoncé par de nombreuses ONGs et par le Parlement européen pour ses atteintes à l'environnement et aux droits humains. Les données numériques deviennent un outil puissant non seulement de...

Plateforme Petroliere Murphy Maiasie TechnipFMC

Budget 2023 : pourquoi la fin des crédits à l’export sur les énergies fossiles est décisive

C’est l’une des principales décisions du projet de loi de Finances pour 2023 sur le plan environnemental : la fin des crédits à l’export pour les projets d’énergie fossile à l’étranger sur l’ensemble de la chaîne de valeur, depuis l’exploration-production jusqu’au transport et au stockage. Un...

Universite de Cambridge KirstenDrew via unsplash

L’Université de Cambridge ne veut plus être financée par les énergies fossiles

Sous pression de ses étudiants et de ses professeurs, la prestigieuse université de Cambridge au Royaume-Uni envisage de couper les liens avec les entreprises des énergies fossiles. Un vote initié par l’un des comités de direction de l’établissement aura lieu à l’automne pour savoir si la recherche...