Publié le 24 décembre 2018

ÉNERGIE

Le milliardaire Daniel Kretinsky va racheter deux centrales à charbon en France, dont la fermeture est prévue pour 2022

Le groupe d'énergie allemand Uniper a annoncé qu'il s'apprête à négocier la vente de l'ensemble de ses activités françaises à EPH, une holding dans l'énergie aux mains du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky. Ce dernier a fait fortune en rachetant des centrales à charbon à travers l’Europe.

Centrale à charbon de Saint-Avold en Moselle.
@Uniper

"Uniper est prêt à entamer des négociations exclusives avec Energetický a prumyslový holding (EPH)" pour lui céder l'ensemble de ses activités en France, a indiqué le groupe allemand dans un communiqué publié le lundi 24 décembre.

L'offre d'EPH "unilatérale et contraignante" vise notamment deux centrales à charbon exploitées par Uniper, à Gardanne (Bouches-du-Rhône) et Saint-Avold (Moselle), appelées à être fermées. 

Paris a confirmé fin novembre sa volonté de fermer d'ici 2022 les quatre centrales à charbon encore actives en France dans le cadre de la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE).

Une stratégie à contre-courant de la transition énergétique

Le repreneur potentiel, EPH, se présente comme le sixième plus grand groupe d'énergie en Europe en employant directement 10 000 personnes à travers des entreprises en Tchéquie et en Europe de l'Est, en Italie, Allemagne et au Royaume-Uni.

Son principal actionnaire et président du Conseil d'administration est Daniel Kretinsky, 43 ans, 5e fortune tchèque. L’homme a fait fortune en suivant une stratégie à contre-courant de la transition énergétiqueDans une enquête publiée par Le Monde en novembre dernier, on découvre que le groupe a racheté tellement d’actifs charbon (centrales et mines) ces dernières années qu’il est devenu le deuxième émetteur de gaz à effet de serre en Europe, derrière le géant allemand RWE.

Hypocricie

Et ces rachats sont loin d’être une mauvaise affaire. "Les grands acteurs de l’énergie en Europe voulaient absolument vendre leurs actifs charbon parce que ça a une mauvaise image (…) Résultat : Kretinsky a racheté des actifs de rêve pour une bouchée de pain", rapportent les auteurs citant un patron français du secteur.

"Je considère comme absolument hypocrite de dire qu’il faut tout arrêter tout de suite. Nous reprenons le charbon et le lignite lorsque cela est nécessaire à l’économie d’un pays et nous en sommes fiers ", explique Daniel Kretinsky aux journalistes. Il ajoute cependant : "Il faut avoir un débat rationnel. Il n’y a personne – et surtout pas nous – qui pense que le charbon doit être utilisé pour l’éternité".

Ludovic Dupin avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies fossiles

L’extraction des énergies fossiles se fait à un coût environnemental de plus en plus élevé. Si leur épuisement est encore lointain, les modèles économiques qui ont fait la fortune des grandes compagnies pétrolières sont aujourd’hui bousculés.

Conseil extraordinaire UE reduction consommation de gaz russie penurie hiver MTE

L’Union européenne trouve un accord sur la réduction de la demande en gaz, face au risque d’approvisionnement russe

C’est la solidarité qui l’a emportée à Bruxelles. Un nouveau plan a été adopté mardi 26 juillet par les 27 États membres pour réduire la consommation de gaz de 15 % en cas de pénurie cet hiver. Si des dérogations et des exemptions sont prévues, notamment pour la France, l’objectif est bel et bien de...

Station essence istock JBorruel

Pouvoir d'achat : toujours pas de mesures ciblées pour les travailleurs les plus modestes

La remise de 18 centimes par litre de carburant va passer à 30 centimes à la rentrée. C'est le fruit d’un compromis à l’Assemblée nationale entre la majorité et le groupe les Républicains. Le gouvernement, qui souhaitait la mise en place d’une indemnité carburant plus spécifique ciblant les...

Simon cossus maison durable Mathieu BAY

Vivre sans énergies fossiles : Cette famille y est (presque) arrivée

Avec la hausse des prix de l’énergie, la crise climatique et les canicules à répétition, les Français sont de plus en plus nombreux à se demander comment se passer des énergies fossiles. Certains ont franchi le pas, en investissant dans des maisons durables, qui produisent leur propre énergie, en...

Conseil europeen embargo petrole russe commission europeenne

Embargo sur le pétrole russe : les importations européennes réduites de 90 % d’ici la fin de l’année

Les dirigeants des 27 pays de l'Union européenne, réunis en sommet, ont entériné un sixième train de sanctions contre la Russie. Ils ont enfin trouvé un accord pour réduire de 90 % leurs importations de pétrole russe d'ici la fin de l'année afin de tarir le financement de la guerre menée par Moscou...