Publié le 14 mai 2017

ÉNERGIE

108 centrales à charbon menacées de fermeture en Europe

Une étude de l’IEEFA (Institute for energy economics and financial analysis), publiée le 8 mai, révèle que 108 centrales à charbon en Europe, représentant 55 GW, sont potentiellement menacées de fermeture car elles dépassent de plus de 40 % les nouvelles normes de pollution atmosphérique mises en place par l’UE fin avril. Le Français EDF est exposé avec sept centrales "hors des clous".

La remise aux normes des centrales représenterait entre 5 % et 30 % du prix de gros de l’électricité.
Shaunl / iStock

Près de la moitié des centrales à charbon en Europe* sont dans le viseur de la nouvelle règlementation européenne sur la pollution atmosphérique, selon une récente étude de l’IEEFA (Institute for energy economics and financial analysis). Fin avril, les États membres de l’UE ont adopté des limitations plus strictes des émissions de polluants tels que l'oxyde d'azote, le dioxyde de soufre, le mercure et les particules fines provenant de grandes installations de combustion en Europe.

En réaction, l’IEEFA a passé au crible les émissions des centrales européennes et a calculé que 108 d’entre elles dépassaient de plus de 40 % ces nouvelles normes. Elles représentent 55 GW, soit 18 % de la capacité électrique en Europe, et 35 % de la capacité issue uniquement du charbon et du lignite.

 

Un coût de remise aux normes prohibitif

 

Les pays de l’Est et notamment la Pologne sont les plus concernés. Du côté des opérateurs énergétiques, le polonais PGE, l’italien Enel et le français EDF sont particulièrement exposés. EDF détient ainsi sept centrales dépassant largement les nouvelles limitations, situées en Pologne et au Royaume-Uni. Deux choix s’offrent à eux : remettre aux normes les installations d’ici 2021 ou alors les fermer. Mais selon l’IEEFA, la remise aux normes représentera entre 5 % et 30 % du prix de gros de l’électricité.

"Ces nouvelles règlementations compromettront et, dans de nombreux cas, briseront l'économie fragile de la production de charbon dans l'UE comparé aux gaz et aux énergies renouvelables", indique Gerard Wynn, co-auteur du rapport. "Le coût de la conformité sera prohibitif pour beaucoup de ces installations, compte tenu des perspectives du marché. Plus tôt ces centrales fermeront, moins l'exposition au risque pour les opérateurs sera importante", a-t-il ajouté.

 

20 000 vies sauvées

 

Par ailleurs, dans le cadre de l’Accord de Paris, une autre étude du think tank Climate Analitycs estime que toutes les centrales à charbon en Europe devront être fermées d’ici 2030 pour atteindre les objectifs fixés par le texte. Sinon, les pays de l'UE dépasseraient leur budget carbone pour le charbon de 85 %.

Les ONG indiquent par ailleurs que les nouvelles réglementations européennes sur la pollution de l’air pourraient sauver plus de 20 000 vies chaque année en réduisant les émissions toxiques provenant uniquement des centrales électriques.    

 

*280 centrales à charbon sont en fonctionnement en Europe selon l’ONG Climate Action Network

Concepcion Alvarez
© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

AXA accélère son retrait du charbon… mais peut mieux faire

L’assureur étend sa politique de désinvestissement du charbon aux comptes de tiers. AXA Investment Managers (Axa IM), sa filiale de gestion d’actifs, annonce qu’elle va se désengager des entreprises tirant plus de 50% de leur chiffre d’affaires du charbon. Jusqu’à présent, seuls les fonds...

Afrique du Sud : GDF Suez critiqué pour sa participation dans un projet de centrale à charbon

Exploiter une centrale à charbon en Afrique du Sud : c’est le projet de GDF Suez. Dans ce dossier, le géant énergétique s’est associé à une entreprise minière sud-africaine. L’organisation écologiste Earthlife Africa  accuse l’industriel français d’hypocrisie sur la question du charbon....

Allemagne : le charbon entache le développement des énergies renouvelables

La transition énergétique allemande, l’Energiewende, semble piégée : les énergies renouvelables progressent… les émissions de CO2 tout autant. Au point que le baromètre du cabinet McKinsey – qui mesure les progrès de la transition énergétique outre-Rhin – en conclut que l’Allemagne ne...

Allemagne : le charbon, tache noire de la KFW

La banque publique d’investissement allemande, la Kreditanstalt für Wiederaufbau, plus connue sous le sigle KFW, se présente volontiers comme le plus grand financier du monde des mesures de protection de l’environnement et de lutte contre le réchauffement climatique....

Assemblée générale d'Engie (ex-GDF-Suez):les "anti-charbon" pointent les contradictions du groupe

Coup de théâtre à l'Assemblée générale du Groupe Engie (anciennement GDF-SUEZ) : ce 28 avril, des militants de l'ONG Les Amis de la terre, masqués en François Hollande, ont tenté de pénétrer dans le lieu où se tenait cette AG. Ils protestaient contre les projets du groupe basés sur le...

Aux États-Unis, le charbon sur le grill

Le charbon, déjà fragilisé économiquement, est désormais attaqué par le président des États-Unis lui-même. Le Clean Power Plan, détaillé hier par Barack Obama, prévoit la fermeture d’un tiers des centrales au charbon, qui reste encore la première source d’énergie dans une vingtaine...

Aux États-Unis, le marché du Charbon en plein effondrement financier

L’ONG anglaise Carbon Tracker Initiative a publié, le 24 mars dernier, une étude démontrant qu’investir dans le charbon américain est devenu très risqué pour cause d’effondrement financier du secteur. Elle apporte ainsi de l’eau au moulin des campagnes de désinvestissement en cours dans de...

Bank of America annonce une réduction de ses financements dans le charbon

Changement de cap pour Bank of America : lors de l'Assemblée générale qui s'est tenue le 6 mai dernier, cette banque, qui compte parmi les plus importantes des États-Unis, a annoncé vouloir réduire ses prêts aux compagnies d’extraction du charbon. En 2014, ceux-ci s'élevaient encore à 1,3...

ÉNERGIE

Energies fossiles

L’extraction des énergies fossiles se fait à un coût environnemental de plus en plus élevé. Si leur épuisement est encore lointain, les modèles économiques qui ont fait la fortune des grandes compagnies pétrolières sont aujourd’hui bousculés.

Ouganda pxhere

La région des grands lacs africains et ses gisements pétroliers, terrain de jeu glissant pour Total

Total est doublement sous le coup de la loi sur le devoir de vigilance. Le groupe français vient d'être mis en demeure une seconde fois - et à une semaine d'intervalle - pour ne pas avoir pris de mesure de vigilance suffisante pour le climat et pour un méga-projet pétrolier en Ouganda. Des atteintes...

Un nouvel électricien, EPH, débarque en France et mise sur le charbon

Le groupe d'énergie allemand Uniper (ex-Eon) a annoncé la finalisation de la vente de l'ensemble de ses activités françaises à EPH, une holding dans l'énergie aux mains du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky. Cela concerne en particulier deux centrales à charbon, dont la fermeture est prévue pour...

Loi énergie et climat : feu vert pour la fermeture des dernières centrales à charbon en France

Les députés ont donné leur feu vert pour la fermeture des quatre dernières centrales à charbon que compte la métropole d'ici 2022. Un décret plafonnera les émissions de gaz à effet de serre émises par les installations de production d'électricité à partir de combustibles fossiles, une façon de se...

[Bonne Nouvelle] Centrales à charbon : l’excellent bilan CO2 de Donald Trump !

Donald Trump avait promis de relancer l’industrie du charbon aux États-Unis, grande pourvoyeuse d’emplois. Mais face à la concurrence du gaz de schiste et des renouvelables, les incitations n’ont pas suffi et 50 tranches ont déjà fermé leurs portes depuis 2015 et 289 depuis 2010.