Publié le 03 décembre 2015

EMPREINTE TERRE

COP21 : un accord sur le financement, seule garantie de succès

Les co-présidents de l’assemblée des négociateurs ont remis jeudi 3 décembre un projet de texte de négociations sur la base du document publié à Bonn (Allemagne). Il compile les résultats des négociations en groupes thématiques (adaptation aux impacts du réchauffement climatique, transfert de technologie, objectifs de long terme, etc.) entamées depuis l’ouverture de la Conférence climat. Ce qu’il en ressort : un accord à Paris n’est pas envisageable tant que la question du financement ne sera pas réglée.

Nozipho Mxakato Diseko, ambassadrice pour l'Afrique du Sud et représentante du G77 à la COP21.
Crédit: IISD

On ne peut être plus clair. "Tout dépendra du règlement de la question du financement", lâche Nozipho Mxakato-Diseko, ambassadrice de l'Afrique du Sud et très influente représentante du G77, devant un parterre de journalistes. "Elle scellera l’accord de Paris, ou le détruira".   

Le G77 est l'un des principaux groupes de négociation à la Conférence de Paris. Comme son nom ne l’indique pas, il est composé de 133 pays en développement et il est présidé depuis le début de cette année par l’Afrique du Sud. Depuis Copenhague, son influence n’a cessé de grandir, reflétant les transformations géopolitiques dans le monde de ces dernières années. Ce groupe compte en effet des poids lourds comme la Chine, l’Inde ou encore le Brésil. Aussi, quand les représentants de ce groupe tapent du poing sur la table, on les écoute.   

 

Deux blocs se font face   

 

La garantie d’un soutien financier des pays développés aux pays en développement reste son principal cheval de bataille. Pour bien comprendre l’enjeu sur lequel se cristallisent actuellement les discussions, il faut effectuer un petit retour en arrière : en 2009, à Copenhague, les négociations s’étaient achevées sur la promesse formulée par les pays développés de verser 100 milliards de dollars par an aux pays en développement. Il s’agissait de leur permettre de s’adapter aux effets du réchauffement climatique. Là ou le bât blesse, c'est que ces promesses n'ont jamais été concrétisées. Ce n'est qu'à l’approche de la COP21, que les choses ont commencé à s'accélérer avec les annonces récentes des banques de développement notamment. Mais là encore, il reste à transformer ces engagements.

Fort de ce constat, le G77 exige des garanties. Face à eux, un certain nombre de pays font bloc car ils refusent d'être contraints de verser les contributions promises. Qui ? L’Ambassadrice n’a pas voulu les nommer. Mais tous les regards se tournent désormais vers le groupe de l'ombrelle qui regroupe notamment les Etats-Unis, l'Australie, le Canada et le Japon.   

Les positions vont-elles (enfin) bouger ? En guise de réponse, Nozipho Mxakato-Diseko a signalé que des représentants du G77 avaient rencontré jeudi matin des représentants de l’Union européenne. Cet indice peut être indicateur d’espoir : pendant les négociations climatiques, l’Union européenne joue souvent le rôle de faiseur de compromis. Beaucoup de pays du Sud appellent l'Europe à jouer ce rôle. Ses intentions n'ont pas été très claires jusqu'à présent.   

 

Des avancées malgré tout  

 

Le texte présenté par les deux co-présidents, l’Algérien Ahmed Djoghlaf qui représente les pays du Sud, et l’américain Daniel Reifsnyder, qui représente les pays du Nord, présente cependant quelques points positifs. Selon Pierre Cannet, responsable du programme Energie et Climat au WWF France, "les négociateurs ont su faire preuve de discipline cette fois-ci (par rapport à Copenhague en 2009, NDLR) puisque le texte de discussion n'a pas été rallongé. Celui remis ce matin montre que des sujets comme les objectifs de long terme sur l’adaptation, les réductions d’émissions de gaz à effet de serre ou encore les mesures à prendre avant 2020, date de l'application de l'éventuel accord de Paris, ont fait l’objet, à la marge, de quelques avancées ces deux derniers jours".

Claire Stam
© 2016 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Cet article vous a plu ?

Recevez, deux fois par semaine,
les dernières infos de Novethic

Ou sélectionnez la ou les thématiques
qui vous intéressent
pour recevoir une alerte

Suivez-nous