Publié le 24 janvier 2018

ENVIRONNEMENT

[Ces startups qui changent le monde] Armor utilise l’impression 3D pour concevoir le design durable de ses enceintes Bluetooth

Elles sont jeunes et elles veulent changer le monde. Chaque jour, de nouvelles startups voient le jour en espérant améliorer notre façon de produire ou de consommer, en améliorant la traçabilité des matières premières utilisées, en misant sur l’écoconception ou l’innovation sociale. Chaque semaine, Novethic a décidé d’aller à la rencontre de l’une d’entre elles. Aujourd'hui, nous vous présentons Armor 3D qui revient tout juste du CES 2018 de Las Vegas. Elle y a présenté son enceinte Bluetooth écolo. 

Cette enceinte BlueTooth utilise des matériaux recyclés et recyclables, ce qui permet de de prévoir la fin de vie de l'objet.
Armor 3D

Les mini-enceintes Bluetooth, que l’on relie à son téléphone pour écouter de la musique partout où l’on va, inondent le marché. Lors du grand salon de l’électronique de Las Vegas, le CES 2018, elles étaient légion à faire valoir leurs mérites aux 170 000 visiteurs. Parmi elles, l’OWA Speaker, présentée par la startup française Armor 3D, n’était pas tout à fait comme les autres.

Cette enceinte coche toutes les cases ou presque du design durable. Elle utilise des produits recyclables, prévoit la fin de vie du produit, lutte contre l’obsolescence programmée et est issue d’un travail collaboratif. Le secret est l’utilisation de l’impression 3D pour concevoir la "cloche en dentelles" qui protège l’électronique. Celle-ci utilise des filaments issus à 30 % de pots de yaourts recyclés et 100 % de la bobine (sur laquelle le filament est enroulé) provient de la réutilisation de toners d’imprimantes usagés.

"Le caractère recyclable du matériau rend possible des variations nombreuses dans la conception de l’objet et l’intégration de sa fin de vie dès l’origine. Un développement durable qui devrait intéresser les designers et les industriels sur les années à venir ", explique Armor 3D. "Avec ces filaments, nous souhaitons explorer tous les possibles de l’impression 3D, pour construire l’industrie du futur dans un profond respect de l’environnement", précise Hubert de Boisredon, président d’Armor, l’ETI nantaise maison mère d’Armor 3D.

Réunir les compétences dans un atelier collaboratif

Par ailleurs, l’utilisation de l’impression 3D pour fabriquer des pièces de l’enceinte offre la possibilité de la "réparer et de la modifier au fil du temps, (ce qui) permet de pallier l’obsolescence". Un sujet qui avait toute sa place dans un salon de l’électronique où l’obsolescence programmée de nos terminaux numériques est un enjeu majeur contre lequel les consommateurs commencent à s’unir.

Enfin, ce produit est le fruit d’une collaboration de multiples startups réunies au sein du TechShop de Leroy Merlin d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Au sein de cet atelier de 2000 mètres carrés et comptant 150 machines industrielles, se sont combinés les efforts d’Armor 3D fabricant des filaments d’impression, de Dood Studio qui est le concepteur de l’imprimante 3D, de Sector qui a développé la partie électronique, de Bold-Design pour l’apparence de l’objet.

À partir du 30 janvier, une campagne de financement participatif sera lancée sur la plateforme Kickstarter pour initier la production d’une première série limitée d’enceintes OWA Speaker.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres