Terres rares

Les terres rares représentent dix-sept métaux utilisés principalement dans la fabrication de produits de haute technologie et pour la transition énergétique. On en trouve ainsi aussi bien dans la micro-informatique que dans les aimants des éoliennes et les batteries des véhicules électriques et hybrides.

En dépit de leur nom, ces métaux sont pour la plupart répandus. Cependant, ils se trouvent à plus de 90 % en Chine, ce qui crée de ce fait une dépendance des pays extérieurs et conditionne leur accès à des facteurs géopolitiques. Ce quasi-monopole pousse plusieurs pays à diversifier leurs sources d’approvisionnement au moyen de projets d’extraction, notamment dans les fonds marins.

Paradoxe de la transition énergétique, les terres rares polluent. L’extraction et le raffinage entraînent le rejet de métaux lourds, d’acide sulfurique voire d’uranium dans l’environnement. La revue Géo rappelle que les villages près de la mine de Baotou, en province chinoise de la Mongolie intérieure, ont une radioactivité mesurée de plus de 30 fois le niveau normal, contre 14 à Tchernobyl.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Les États-Unis relancent la production de terres rares, sur fond de tensions géopolitiques avec la Chine

Les terres rares sont un enjeu géopolitique majeur. Alors que la Chine, plus gros producteur mondial, menace de couper les robinets, les États-Unis veulent retrouver une partie de leur indépendance. Ils viennent ainsi de relancer la mine de Mountain Pass en Californie qui devrait, quand...

L'Europe va créer une alliance des matières premières pour assurer son indépendance

Éoliennes, batteries de voitures, panneaux solaires... Si l'Union européenne s'est fixée des objectifs ambitieux pour réduire ses émissions de CO2 dans les prochaines décennies, elle est très dépendante de puissances extérieures comme la Chine pour son approvisionnement en matières...

[Les livres du changement] Comment rester écolo sans finir dépressif, le mode d’emploi de Laure Noualhat

L’écologie, tout le monde ou presque s’en réclame aujourd’hui. Mais face à l’ampleur des défis que nous avons à relever, il n’est pas rare d’avoir des coups de déprime, voire de sombrer dans ce que l’on appelle l’éco-dépression. Ce syndrome bien connu des journalistes, ONG, scientifiques...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable