Shift Project

Fondé en 2010, The Shift Project se présente comme un think tank qui travaille « en faveur d’une économie libérée de la contrainte carbone ». Il se donne pour mission de fournir des informations et de mener un lobbying dans le débat sur la transition énergétique, de la France à l’Europe. The Shift Project se prononce en faveur d’une économie soutenable et cherche à concilier les approches les plus pertinentes tant des milieux de l’énergie que de ceux du changement climatique. Huit thématiques sont concernées : bâtiment, biomasse, gouvernance, énergie, finance, industrie, numérique, transport.

Son moyen d’action repose sur des propositions issues de groupes de travail qui traitent de thèmes sur lesquels aucune réponse n’a jusqu’alors été apportée. Le think tank a notamment mis au point une base de données, The Shift Project Data Portal, qui propose des statistiques et des scenarii. Ses publications s’adressent en priorité à cinq types d’acteurs que The Shift Project regroupe sous le nom de « corps intermédiaires », « tous les individus dont les analyses ou travaux constituent la matière première de la décision économique ou politique » : décideurs économiques, monde académique et institutionnel, médias et ONG, monde politique, grand public.

Auteur d’un Manifeste pour décarboner l’Europe, The Shift Project émet neuf propositions en ce sens, qui répondraient à l’Accord de Paris. Chacune propose un pourcentage estimé de la réduction des émissions de gaz à effet de serre que sa réalisation induirait :

  • Fermer toutes les centrales au charbon (24%)
  • Rénover les logements anciens (17%)
  • Généraliser la voiture à moins de 2L/100kms (14%)
  • Relier les grandes métropoles par des trains rapides (9%)
  • Inventer l’industrie lourde post-carbone (7%)
  • Accomplir la révolution du transport en ville (6%)
  • Réussir le passage à l’agriculture durable (5%)
  • Lancer le grand chantier de rénovation des bâtiments publics (4%)
  • Développer la séquestration de carbone par les forêts européennes (4%).
Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Crise énergétique : aucun risque de coupure avant mi-janvier, les inquiétudes se focalisent sur les prochains hivers

Si l'hiver 2022-2023 semble pour l'instant se dérouler sans accroc en France, les inquiétudes se font de plus en plus vives quant aux prochains hivers, avec le nouveau retard annoncé sur l'EPR de Flamanville et la guerre en Ukraine qui se poursuit. Alors que les importations de gaz russe...

Plan covoiturage : le gouvernement veut en faire un transport en commun comme les autres

Le covoiturage prend sa place dans l'arsenal de la mobilité durable et partagée. 150 millions d'euros lui sont alloués par le gouvernement pour tripler son usage d'ici 2027. Lignes de covoiturage avec arrêts dédiés, voies réservées, plateformes en ligne... Tous les moyens sont bons pour...

Mails, streaming, visio : l'impact carbone du numérique décrypté avec le simulateur "Impact CO2" de Datagir

Enfin un outil pour y voir plus clair sur l'impact carbone du numérique. Datagir et l'Ademe ont complété le simulateur Impact CO2 avec une catégorie "Numérique" qui estime les émissions de CO2 liées à nos usages du numérique et à la construction des appareils. Un outil aussi facile...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable