Fixés en 2000 par les 193 États membres des Nations Unies à New York, les 8 OMD (Objectifs du millénaire pour le développement) doivent, en principe, être atteints d’ici 2015 :

  1. Réduire l’extrême pauvreté et la faim : diviser par deux la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour et dans les mêmes proportions celle qui souffre de faim.
  2. Assurer l’éducation primaire pour tous : donner à tous les enfants, garçons et filles, les moyens d’achever un cycle complet d’études primaires.
  3. Promouvoir l’égalité et l’autonomisation des femmes : éliminer les disparités entre les sexes dans les enseignements primaire et secondaire d’ici à 2005, si possible, et à tous les niveaux de l’enseignement en 2015 au plus tard.
  4. Réduire la mortalité infantile de deux tiers pour les enfants de moins de 5 ans.
  5. Améliorer la santé maternelle : réduire de trois quarts le taux de mortalité maternelle.
  6. Combattre le VIH, le paludisme et autres maladies : stopper la propagation du VIH, maîtriser le paludisme et d’autres grandes maladies, et commencer à inverser la tendance actuelle.
  7. Assurer un environnement durable : intégrer les principes du développement durable dans les politiques nationales, inverser la tendance actuelle à la déperdition de ressources environnementales, réduire de moitié le pourcentage de la population qui n’a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable et améliorer sensiblement la vie d’au moins 100 millions d’habitants de taudis d’ici à 2020.
  8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement : mise en place d’un système commercial et financier multilatéral ouvert, fondé sur des règles, prévisible et non discriminatoire.



Le bilan 2015 de ces objectifs montre que pour la plupart, ils ont été atteints, mais il reste encore beaucoup de travail à accomplir. Des progrès significatifs ont été réalisés, notamment dans le domaine de la pauvreté et de la mortalité infantile. Malgré une amélioration, des écarts hommes-femmes subsistent. Les résultats de la santé et de l’environnement restent quant à eux mitigés. Dans l’ensemble, c’est un retour positif.
Les OMD ont été remplacés par les Objectifs de Développement Durables (ODD). Ils forment depuis septembre 2015 le nouveau cadre défini par l’ONU pour les États. Au nombre de 17, ils visent à lutter contre la pauvreté tout en limitant l’impact environnemental.