Montagne d’or

Le projet « Montagne d’Or » concerne une mine d’or située en Guyane. Il est soutenu par le président de la République française, Emmanuel Macron. Les opposants alertent sur les dangers des impacts environnementaux potentiels engendrés par l’exploitation de cette mine. Les promoteurs mettent en avant la création de 3 750 emplois directs et indirects dans la zone concernée.

A l’origine de « Montagne d’Or » se trouve la compagnie minière du même nom. La concession concernée se trouve sur une surface de 15,24km² et se trouve dans la forêt amazonienne. Si ce projet se poursuit, il s’agira du plus gros projet aurifère français. Les revenus de cette exploitation devraient s’élever à 3 milliards d’euros.

La compagnie minière a commencé les explorations en 1994 et a déterminé qu’il y avait 85 tonnes d’or exploitables. Le projet prévoit ma mise en service en 2022. Depuis, une étude de faisabilité économique a été réalisée et la compagnie est toujours en attente pour obtenir les autorisations nécessaires pour commencer.

Le problème essentiel du projet réside dans son impact environnemental. Il produirait près de 400 millions de mètres cubes de déchets miniers chaque année et utiliserait 142 millions de litres de fuel afin d’exploiter les gisements d’or.

La compagnie a tout de même communiqué à ce propos pour informer que les terres ont déjà un habitat dégradé, un faible potentiel écologique et qu’elle respectait toutes les normes environnementales en utilisant les meilleures pratiques possibles dans ce secteur. D’un autre côté, la compagnie soutient que la mise en place de ce projet réduirait considérablement la pratique d’orpaillage illégal qui prend cours en Guyane depuis de nombreuses années.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

L'Assemblée nationale va adopter la loi climat, avant son passage au Sénat

Le vote solennel pour adopter le texte aura lieu mardi 4 mai, en fin d’après-midi. Après trois semaines de débats, 200 heures de discussions et plus de 1 000 amendements adoptés, les députés vont se prononcer avant le passage du texte au Sénat courant mai. Du "délit d'écocide" aux menus...

Loi climat : sept points chauds qui seront au cœur des débats à l'Assemblée Nationale

Un an et demi après le lancement de la Convention citoyenne pour climat, le projet de loi Climat et résilience, issu des propositions des 150 citoyens tirés au sort, débarque à l'Assemblée Nationale. À partir de ce lundi 29 mars et jusqu'au 18 avril, les députés seront chargés de statuer...

Montagne d'or : le gouvernement réaffirme son opposition au projet d'extraction minière

La France a déposé un recours devant le tribunal administratif, qui avait ordonné à l'État en décembre 2020 de prolonger les concessions liées au projet d'extraction minière de la Montagne d'or en Guyane. Le gouvernement évoque une incompatibilité avec les ambitions environnementales du...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable