Montagne d’or

Le projet « Montagne d’Or » concerne une mine d’or située en Guyane. Il est soutenu par le président de la République française, Emmanuel Macron. Les opposants alertent sur les dangers des impacts environnementaux potentiels engendrés par l’exploitation de cette mine. Les promoteurs mettent en avant la création de 3 750 emplois directs et indirects dans la zone concernée.

A l’origine de « Montagne d’Or » se trouve la compagnie minière du même nom. La concession concernée se trouve sur une surface de 15,24km² et se trouve dans la forêt amazonienne. Si ce projet se poursuit, il s’agira du plus gros projet aurifère français. Les revenus de cette exploitation devraient s’élever à 3 milliards d’euros.

La compagnie minière a commencé les explorations en 1994 et a déterminé qu’il y avait 85 tonnes d’or exploitables. Le projet prévoit ma mise en service en 2022. Depuis, une étude de faisabilité économique a été réalisée et la compagnie est toujours en attente pour obtenir les autorisations nécessaires pour commencer.

Le problème essentiel du projet réside dans son impact environnemental. Il produirait près de 400 millions de mètres cubes de déchets miniers chaque année et utiliserait 142 millions de litres de fuel afin d’exploiter les gisements d’or.

La compagnie a tout de même communiqué à ce propos pour informer que les terres ont déjà un habitat dégradé, un faible potentiel écologique et qu’elle respectait toutes les normes environnementales en utilisant les meilleures pratiques possibles dans ce secteur. D’un autre côté, la compagnie soutient que la mise en place de ce projet réduirait considérablement la pratique d’orpaillage illégal qui prend cours en Guyane depuis de nombreuses années.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Un an après les Gilets jaunes, la taxe carbone est au point mort, mettant la transition énergétique française en péril

Un an après leur première mobilisation, les Gilets jaunes lancent un nouvel appel à manifester sur les Champs-Élysées, samedi 16 novembre, alors que tout rassemblement y est interdit depuis la mi-mars, à la suite du saccage de la célèbre avenue. Grand débat national, convention citoyenne...

Le gouvernement cherche une voie de sortie pour Europacity

Le gouvernement va-t-il mettre un coup d'arrêt au projet de méga centre commercial Europacity, dans le nord de Paris ? Il a en tout cas lancé une grande concertation avec les différentes parties prenantes. Les partisans accusent un coup politique, tandis que les opposants réclament...

[Infographie] L’orpaillage illégal, qui menace l’Amazonie, ne baisse pas malgré la multiplication des projets industriels

Le Grand conseil des Amérindiens de Guyane a dénoncé l’hypocrisie de la France sur l’Amazonie. Il accuse le gouvernement de favoriser l’extractivisme (l'exploitation massive des ressources) en accordant des permis à de grandes multinationales minières. Pour l’État, la promotion des sites...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable