Objectifs de développement durable (ODD)

Les Objectifs de Développement Durable sont des objectifs mondiaux créés fin 2015 en dehors de l’assemblée générale des Nations Unies. 193 dirigeants se sont mis d’accord sur des objectifs précis à poursuivre durant les 15 prochaines années. Ils s’adressent à tous, États comme entreprises ou société civile. Ces objectifs s’inscrivent actuellement dans le programme de développement : « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 ».

Celui-ci vise à

-       Mettre fin à l’extrême pauvreté

-       Lutter contre les inégalités et l’injustice

-       Régler le problème du changement climatique

Les ODD ont en partie été construits sur les fondations des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) qui regroupaient alors 8 objectifs concernant la lutte contre la pauvreté des années 2000 à 2015.

Ils s’inscrivent dans la poursuite des OMD en fixant 17 objectifs mondiaux qui seront poursuivis entre 2015 et 2030.

1.      L’éradication de la pauvreté

2.      La lutte contre la faim

3.      L’accès à la santé

4.      L’accès à une éducation de qualité

5.      L’égalité entre les hommes et les femmes

6.      L’accès à l’eau salubre et l’assainissement

7.      Garantir l’accès aux énergies renouvelables 

8.      L’accès à des emplois décents

9.      Promotion de l’innovation et des infrastructures durables

10.  La réduction des inégalités

11.  La création de villes et de communautés durables

12.  Instaurer la consommation responsable

13.  La lutte contre le changement climatique

14.  La protection de la faune et de la flore aquatiques

15.  La protection de la faune et de la flore terrestres

16.  La justice et la paix en assurant notamment l’accès à la justice avec des institutions responsables

17.  Renforcer les partenariats pour les objectifs mondiaux    

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

BNP Paribas AM fixe un nouveau cap pour la généralisation de l’intégration ESG

Il aura fallu moins d’un an pour transformer le marché de l’Investissement socialement responsable (ISR) français ! Bousculées par l’annonce de la Banque Postale AM de passer au 100 % ISR, les grandes sociétés de gestion françaises ont commencé à généraliser l’intégration ESG à l’ensemble...

Investissement responsable : les fonds de capital-investissement français s'engagent de plus en plus

L’analyse des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) est largement répandue dans les fonds d’investissement non cotés. Une étude de PwC montre qu’une grande majorité d’entre eux a commencé à les intégrer dans la gestion de leurs portefeuilles pour s’assurer d’investir...

La société de gestion Meeschaert se lance dans le calcul de l’empreinte sociale de ses investissements

La société de gestion Meeschaert veut mieux connaître l’impact de ses investissements sur les salariés. Elle a développé sa propre méthode pour calculer l’empreinte sociale de son portefeuille et s’en sert désormais pour dialoguer avec les entreprises. Accidents du travail, turnover des...